On en avait rêvé, Hamon l’a fait, et Que Choisir passe à l’action

parisien

Allez, après presque un an, je sors exceptionnellement de mon silence pour fêter avec vous ce grand évènement, annoncé par le Parisien hier soir : L’association UFC-Que choisir a déposé mercredi trois recours au tribunal administratif de Paris contre la SNCF, la RATP et la région.

On en avait rêvé à la création de ce blog, la loi Hamon l’avait permis, et enfin, victoire, une association passe à l’action. Les suiveurs de ce blog pourront se délecter dans l’article du Parisien, de quelques éléments croustillants qui feront chaud au cœur de Jeannot, je cite : Dans le collimateur de l’association : le calcul inefficace des retards des RER et TER en Ile-de-France, résultat d’un mode de calcul biaisé et l’absence d’indemnisation automatique des voyageurs en cas de retards récurrents -à l’exception des périodes de grèves où l’offre est réduite de 40 à 67%.

Par son verbe, l’association s’en prend aussi bien aux transporteurs qu’à l’hypocrisie des élus, en période pré-électorale, dixit le président de l’UFC-Que-Choisir Alain Bazot qui dénonce « l’hypocrisie et les promesses de gascon  de candidats qui se moquent des usagers! ».  Une baffe pour ces feignasses de barons régionaux, ça fait toujours plaisir, alors il ne faut pas s’en priver.

Bonne lecture à tous, et espérons enfin l’amélioration de nos conditions de transports par un coup de pied bien senti dans la fourmilière endormie. Comme le dit l’adage, on n’est jamais si bien servi que par soi-même (comprendre ici par nos représentants associatifs, en tant qu’usager et non par nos élus).

Mathieu, alias Gilles Cébé

 

Bilan Septembre 2015

Bonsoir

MAJ (01/10/2015) : reclassification en “Incident grave voyageur” pour le 30/09/2015; au lieu du “Incident voyageur” communiqué officiellement par la RATP

Le bilan pour le mois de Septembre 2015 n’est pas vraiment du même niveau que celui d’Août 2015. C’est la rentré, le retour à la déprime, aux emmerdes du quotidien, et le RER B a parfaitement rempli sa mission (pour une fois)

64 % de jours à problèmes en Jours Ouvrables et aux heures de pointe

Rappel,

Janvier 2015 : 21 jours ouvrés : 29% de jours à problèmes

Février 2015 : 20 jours ouvrés : 60% de jours à problèmes 

Mars 2015 : 22 jours ouvrés : 59% de jours à problèmes 

Avril 2015 : 21 jours ouvrés : 57% de jours à problèmes 

Mai 2015 : 17 jours ouvrés : 41% de jours à problèmes 

Juin 2015 : 22 jours ouvrés : 77% de jours à problèmes 

Juillet 2015 : 22 jours ouvrés : 27% de jours à problèmes 

Août 2015 : 21 jours ouvrés : 33% de jours à problèmes 

Septembre 2015 : 22 jours ouvrés : 64% de jours à problèmes 

 

14 jours à problèmes sur 22, 2 jours avec plusieurs incidents cumulés

1 semaine avec 5 incidents, 2 semaines avec 4 incidents, 2 semaines avec 2 incidents

Tous le monde est rentré, et voilà, cela recommence, ou plutôt cela continue…

Une contribution très intéressante de Mr Plouf qui a discuté avec un chauffeur, à lire ici

Bien entendu, on ne parle pas des retards sans justifications, des pannes de matérielle, des annulations de mission qui se sont produites hors heures de pointe.

On note pour ce mois-çi une recrudescence de « Pas d’annonces »… Quatre demandes de confirmations d’incidents auprès du Blog Officiel de Céline, deux confirmations et une grosse baffe ce soir 30 Septembre 2015 :

» “Bonjour Jeannot,
Le blog a pour vocation à répondre aux diverses questions et qui concernent le plus grand nombre. Vous comprendrez, comme nous avons déjà eu l’occasion d’en discuter, que je ne peux répondre quotidiennement à ce type de sollicitations.
Je souhaite que nos échanges sur ce blog soient constructifs, tant pour les voyageurs que pour les acteurs de la ligne.”

Donc les incidents remontés par Plouf, annoncés aux hauts parleurs en Gare du Nord côté SNCF, ne concernaient pas le plus grand nombre.. On est ravi de le savoir…

Le Blog Officiel de Céline est donc devenu un Blog “Bisounours”, qui semble être sa marque de fabrique du BOC depuis la rentrée

Ce mois-ci, 3 “Pas d’annonces “, un record égalant ceux de Septembre 2014 et Décembre 2014… Qui aurait pu être de 5, au total, à l’époque où Céline daignait nous répondre…

Nous appliquerons désormais le principe du “Qui ne dit mot consent” Et pour notre part, le Blog d’En Face continue de rester constructif en pointant les incidents qui se produisent sur cette ligne… Et ce n’est pas de notre faute si cela merde autant…

Au total : 17 incidents

Nous avons au final connu en ce mois de Septembre 2015 :

  • 2 pannes de matériel
  • 1 incident technique
  • 2 malaises voyageur
  • 3 incidents voyageur
  • 1 incident grave voyageur
  • 1 mesure de sécurité
  • 1 colis suspect
  • 3 pannes de signalisation
  • 3 « Pas d’annonces » : une adaptation de plan de transport le jeudi 24/09, un incident sur le RER D qui impacte le RER B le vendredi 25/09, et des soucis en gare de Roissy Aéroport Charles de Gaulle le mercredi 30/09

Bref, pour résumer : (les pourcentages indiquent la proportion de l’incident par rapport au total des incidents)

Repart092015

Ah ! Le colis suspect est de retour !

Trois pannes de signalisation : c’est un record mensuel, depuis l’existence du BEF

Et le « Pas d’annonce » fait un retour en force remarquable : on ne dit rien, on n’annonce rien, mais cela impacte les voyageurs.

Ce mois-ci, c’est la zone Nord qui retrouve sa place de leader pour gagner le Rup’Cat’ des incidents avec 65 % des problèmes.

Au niveau répartition, une responsabilité RATP-SNCF versus Voyageur à 53-47.

Bizarre, cette propension à passer sous silence certains incidents (à responsabilité RATP-SNCF), et à annoncer assez rapidement des incidents d’origine voyageurs

Ce mois-ci, la tranche horaire du matin est la grande gagnante des problèmes (à 65%)

Ce qui nous donne, côté jours à problèmes, à fin Septembre 2015 :

Repart092015

Et le mercredi est le gagnant du mois, à 28% pour le plus jour le plus pourri, suivis des jeudi-vendredi, égalité à 24% chacun, puis du lundi à égalité avec le mardi, à 12%

Les bonnes nouvelles du mois : dans le cadre du quatrième contrat entre la région Ile de France et la RATP-SNCF, pour 20 milliards d’euros, le STIF va revoir ses méthodes de calculs pour la ponctualité ! En toutes modesties, le BEF n’y ait donc pour rien… A lire ici

Il y aura des ponctualités heures pleines-heures creuses. Le 90% de ponctualité globale mensuel du RER B devrait avoir du plomb dans l’aile ! Et que le fait de transformer des missions d’omnibus en direct sera sanctionné ! Pour l’inverse, de direct en omnibus, il faudra attendre encore un peu

Enfin, bonne nouvelle, il faut voir… Tout contribuable payant des impôts en Ile de France devrait voir ses taxes augmenter…

Le mois prochain : retenez la journée d’actions (la grève, quoi) du 8 Octobre 2015 de nos amis de la SNCF

Le mois passé, on vous parlait de ne pas faire de triomphalisme, suite au bon mois d’Août observé. Et nous avons bien fait !

La semaine prochaine, vous aurez le droit au Hit Parade, sur les 21 derniers mois, des incidents de votre cher RER B… Pourquoi 21 ? Ben parce que cela fait 21 mois que le Blog d’en face enregistre imperturbablement, avec la précision d’un coucou suisse, les incidents qui agrémentent vos déplacements !

En parlant de précision digne d’un coucou, un grand merci à Plouf qui nous gratifie régulièrement de ses Comptes-Rendus de missions, qui sont très importants, notamment quand il n’y a pas d’informations sur ces incidents Le BOC finit par confirmer officiellement, que Céline en soit remerciée. Comme quoi, on finit par faire évoluer certaines choses… Oui, enfin, dans une certaine limite, il y a des rechutes!

Ca c’est du retour d’expérience… Et si un(e) ami(e) Nordiste en faisait autant, ce serait super…

Allez, le Blog d’En Face reste constructif !

Cordialement

STIF : Nouvelles règles de calcul pour la ponctualité

Ponctualite

Bonsoir

Le quotidien “20 minutes” nous annonce une réforme du calcul de la ponctualité de la part du STIF, suite au quatrième contrat de région qui lie l’Ile de France à la RATP et la SNCF. A lire ici :

Pour résumer :

  • Il y aura des indicateurs de ponctualité pour les heures creuses et les heures pleines
  • On n’attendra plus un trimestre pour évaluer les ponctualités, mais ce sera désormais chaque mois
  • On notera aussi l’évolution de ces ponctualités, à la hausse ou à la baisse
  • Il y aura un site côté SNCF qui indiquera prochainement la ponctualité des trains sur les lignes franciliennes, en continu.
  • Il n’y aura pas de site côté RATP pour indiquer la ponctualité en continu, enfin, pas pour le moment!
  • On prendra en compte les arrêts grillés pour sanctionner, du style « Ma mission était omnibus ? Pas grave, je la fait sauter en la transformant en direct, vu qu’on est à la bourre!». Une bien mauvaise habitude prise par la RATP… J’entends déjà les cris de joie fuser dans les quartiers entre Palaiseau et Orsay….

On ne rêve pas une seconde, en pensant que le Blog d’En Face ait participé à la réforme de ces calculs de ponctualité ! Non, non, non, non… On ne rêve pas… Quoique…

Non, en fait, la région Ile de France, donc une bonne partie des contribuables qui paient des impôts, va allonger 20 milliards d’euros pour ce 4ème contrat de région entre l’Ile de France et la SNCF-RATP… Ce qui exige quelques contre-parties

Par contre, la remarque de la présidente du STIF dans l’article me laisse dans un profond doute

Voilà ce que dit Sophie Mougard « Une de nos attentions a aussi été de prendre en compte les branches dans les calculs de ponctualité et non plus seulement les tronçons centraux des lignes »

Heu… Si elle lisait régulièrement les bulletins de ponctualité que publie le STIF (dont elle est la présidente, au passage) depuis juin 2013, elle devrait savoir que :

  1. Les ponctualités de toutes les branches sont indiquées pour tous les RER
  2. La ponctualité centrale des tronçons centraux n’est pas publiée pour les RER A et RER B, et n’est pas soumise à des bonus-malus
  3. La ponctualité globale des RER A et RER B prend en compte ces ponctualités centrales fantômes, ainsi que toutes les ponctualités des branches…

Lecteurs assidus de ce blog, nous vous avons faits la démonstration de ces calculs dans le passé et prouvés le sérieux de la ponctualité pour le RER B… J’en entends qui pouffent…

Soit elle ne lit pas ses bulletins, et elle s’est planté dans ce qu’elle voulait dire, soit je n’ai rien compris à ce que publie le STIF depuis juin 2103… Pourtant, c’était clairement expliqué…

Cordialement

Pondère STIFATOR : Au tour du RER D

Bonjour

Nos 3 précédents articles vous ont exposé la nouvelle arme massive (le STIFATOR pondéré), alias « Le petit docteur » pour les passionnés de Science Fiction (lire « La stratégie Ender »), « la Grosse Bertha » pour les férus d’Histoire, le « Cirque Pondère » pour celles et ceux qui apprécient les jeux de mots pourris. Donc, outil de validation des ponctualités globales publiées pour les 5 RER mis au point par Jeannot le Zinzinsticien.

Cette fois çi, le RER D

Nous pouvons considérer qu’il est simple, un peu comme le RER E… Et comme pour les RER C et E, la SNCF a le courage de publier les ponctualités de toutes les branches du RER D

J’avais commencé à prendre les horaires du RER D et cela m’a pris la tête au bout d’un moment…

Je l’avais fait pour le RER E et cela n’avait pas trop mal marché. Mais je m’égare (du Nord, oui je sais, elle était facile et archi nulle…), revenons au RER D…

Je suis parti de l’hypothèse de cette pondération ci-dessous, qui ne doit pas être trop mauvaise :

Poids Châtelet Creil 50
Poids Châtelet – Melun via Combs-la-Ville 30
Poids Châtelet – Malesherbes – Melun via Corbeil-Essonnes 20

 

Pour nos simulations, nous avons modifié légèrement les pondérations des branches 2 et 3 (et une fois la branche 1).

Dans tout ce qui suit, pour le BEF, la pondération sera liée au nombre de missions allant dans une direction donnée

On ne mettra pas de facteurs correctifs supplémentaires, à la différence des RER A et B, comme le nombre de personnes estimées fréquentant les différentes branches

Le but du jeu n’est pas de multiplier les jeux de pondérations pour avoir une chance d’aboutir à ce que le STIF a publié. Non, il s’agit d’avoir un minimum de jeux de pondération pour avoir un maximum de concordance avec le STIF sur plusieurs mois voire plusieurs années

Toujours le même principe, nous donnerons 2 tableaux par année :

Un premier tableau avec les pondérations qui ont été utilisées en fonction des mois, pour avoir l’écart le plus faible possible entre notre simulation et ce que publie le STIF

Un deuxième tableau donnant cette fois-ci la ponctualité totale globale annoncée par le STIF et ce que nous avons calculés

En 2012 : de Mai à Décembre (en cumulé)

Tableau des pondérations utilisées en fonction des mois pour 2012 :

Pondération Pondération Pondération Pondération
Poids Châtelet Creil 48 50 50 50
Poids Châtelet – Melun via Combs-la-Ville 28 29 30 32
Poids Châtelet – Malesherbes – Melun via Corbeil-Essonnes 24 21 20

 

18
Mois correspondants le mieux

à la pondération

 

 

 

–          Août

 

 

–       Mai

–       Septembre

–      Octobre

–      Novembre

 

 

–          Juillet

–          Décembre

 

 

–          Juin

 

Tableau des comparatifs

 RER D 01 à 05/ 2012 01 à 06/2012 01 à 07 /2012 01 à 08 /2012 01 à 09/2012 01 à 10/2012 01 à 11/2012 01 à 12/2012
Ponctualité globale du STIF (en %) 84,90

 

84,70

 

84,8

 

85,1

 

84,9

 

84,5

 

84,2

 

83,8

 

Ponctualité globale calculée du BEF (en %) 84,91

 

84,70

 

 

84,81

 

 

85,10

 

 

84,91

 

 

84,49

 

 

84,19

 

 

83,81

 

 

 

Ecart

 

0,01

 

 

0,00

 

 

0,01

 

0,00

 

0,01

 

-0,01

 

-0,01

 

 

0,01

 

 

Un petit graphe pour 2012 :

PonderRERD2012

Alors ? Qu’est-ce qu’on dit ? « De plus en plus cinglé, ce Jeannot91.. » Mais non ! C’est pas beau, tout ça ? Des valeurs de pondération qui tiennent dans un mouchoir de poche, des calculs qui tombent pile poil à 2 décimales près… J’en ai les larmes aux yeux… Non, je blague… Moi pleurer pour ça, même de joie ? C’est beau, mais c’est pour le RER D…

Allez, en 2013 :

En 2013 : de Janvier à Décembre (en cumulé)

Tableau des pondérations utilisées en fonction des mois pour 2013 :

Pondération Pondération Pondération
Poids Châtelet Creil 50 50 50
Poids Châtelet – Melun via Combs-la-Ville  

26

 

28

 

29

Poids Châtelet – Malesherbes – Melun via Corbeil-Essonnes  

24

 

22

 

21

Mois correspondants le mieux

à la pondération

 

 

 

 

–          Juillet

 

 

–          Mai

–          Août

–          Octobre

–          Décembre

 

–          Janvier

–          Février

–          Mars

–          Avril

–          Juin

–          Septembre

–          Novembre

 

Tableau des comparatifs

Premier semestre 2013 :

 RER D 01 2013 01 à 02/2013 01 à 03 /2013 01 à 04 /2013 01 à 05/2013 01 à 06/2013
Ponctualité globale du STIF (en %) 77,6 78,4 78,9 80,7 82,0 82,5
Ponctualité globale calculée du BEF (en %) 77,61

 

78,41

 

78,90

 

80,71

 

81,99

 

82,49

 

 

Ecart

 

0,01

 

0,01

 

0,00

 

0,01

 

-0,01

 

-0,01

 

Deuxième semestre 2013 :

 RER E 01 à 07/2013 01 à 08/2013 01 à 09 /2013 01 à 10 /2013 01 à 11/2013 01 à 12/2013
Ponctualité globale du STIF (en %) 82,9

 

83,6

 

83,5

 

83,1

 

82,5

 

82,8

 

Ponctualité globale calculée du BEF (en %) 82,89

 

83,59

 

83,50

 

83,09

 

82,50

 

82,79

 

 

Ecart

 

-0,01

 

-0,01

 

0,00

 

-0,01

 

0,00

 

-0,01

 

Un autre petit graphe pour 2013 :

PonderRERD2013

Ouinnnnn… Désolé, l’émotion est trop forte, j’ai du mal à croire que tout ces calculs sortent de mon cerveau malade… Alors ? C’est-y pas magnifique tout ça ? Quoi ? Bon oui, c’est toujours sur le RER D…

En 2014 : de Janvier à Décembre (en cumulé)

Tableau des pondérations utilisées en fonction des mois pour 2014 :

Pondération Pondération Pondération Pondération Pondération
Poids Châtelet Creil 50 50 50 50 50
Poids Châtelet – Melun via Combs-la-Ville  

22

 

25

 

27

 

29

 

30

Poids Châtelet – Malesherbes – Melun via Corbeil-Essonnes  

28

 

25

 

23

 

21

 

20

Mois correspondants le mieux

à la pondération

 

 

 

–          Décembre

 

–          Juillet

–          Septembre

–          Octobre

–          Novembre

 

–          Janvier

–          Mai

–          Juin

–          Août

 

 

–          Mars

–          Avril

 

 

–          Février

 

Tableau des comparatifs

Premier semestre 2014 :

 RER D 01 2014 01 à 02/2014 01 à 03 /2014 01 à 04 /2014 01 à 05/2014 01 à 06/2014
Ponctualité globale du STIF (en %) 86,0 87,0 87,3 87,6 87,3 87,3
Ponctualité globale calculée du BEF (en %) 86,01

 

87,01

 

87,30

 

87,58

 

87,29

 

87,29

 

 

Ecart

 

0,01

 

 

0,01

 

 

0,00

 

-0,02

 

-0,01

 

-0,01

 

Deuxième semestre 2014 :

 RER D 01 à 07/2014 01 à 08/2014 01 à 09 /2014 01 à 10 /2014 01 à 11/2014 01 à 12/2014
Ponctualité globale du STIF (en %) 87,2

 

87,5

 

87,60

 

86,90

 

86,70

 

86,50

 

Ponctualité globale calculée du BEF (en %) 87,20

 

 

87,51

 

 

87,59

 

 

86,90

 

 

86,68

 

 

86,49

 

 

 

Ecart

 

0,00

 

0,01

 

-0,01

 

0,00

 

-0,02

 

-0,01

 

Un dernier petit graphe pour 2014 :

PonderRERD2014

Et en 2015, vu qu’il n’y a que 2 mois publiés par le STIF, on attendra un peu…

Ah oui ! J’allais oublier la formule, nom d’un dromadaire :

=(SOMME(B8:B21)*E80*0,01 +B22*((E80+E81+E82)/3)*0,01+SOMME(B23:B28)*((E81+E82)/2)*0,01+ SOMME(B29:B37)*E81*0,01+ SOMME(B38:B55)*E82*0,01+ B56*(( E81+E82)/2)*0,01+ SOMME(B57:B65)*E82*0,01)/(14*E80+((E80+E81+E82)/3)+6*((E81+E82)/2)+9*E81+18*E82+((E81+E82)/2)+9*E82)*100

Voilà, pour le RER D, des pondérations qui tiennent là aussi dans un mouchoir de poche, des calculs STIFATOR Pondérés qui collent beaucoup mieux à ce que publie le STIF (par rapport à l’ancienne version), le bonheur, quoi… Enfin… Pour le RER D…

La prochaine fois : le RER C. Là, c’est plus compliqué, la pondération concerne 8 branches… Mais on doit pouvoir en sortir quelque chose, si, si…

J’ai fait tourner aussi Ponède Stifator avec le RER A, en prenant une pondération issue des horaires…

Je vous avoue ma perplexité, la pontualité de la branche centrale doit être pratiquement à 100% si on souhaite retrouver ce que publie le STIF… Mais ceci est encore un autre article…

Bilan 2014 du RER B et bonne année 2015

Cotillons 2014
Et voilà, l’année 2014 se termine, et avec elle l’heure du bilan.

D’abord le bilan de décembre, qui fut bien pourri, comme la tradition l’exige de toute évidence : 14 jours à problèmes sur 22 jours ouvrés, soit 64% de jours à problèmes. En terme de nombre de problèmes, on est donc dans les très bon crus 2014, avec 61% des problèmes imputables aux transporteurs.

Admirons maintenant les statistiques de l’année 2014 :

2014

53% de jours à problèmes, soit 133 jours merdiques sur 252 jours ouvrés. Plus d’un jour sur deux !

Au menu des problèmes, et par ordre d’importance :

  • 25 Mouvements social soit une part de 14%. Bravo !
  • 21 Colis suspect, 12%
  • 20 Pannes de Matériel soit 12%
  • 19 Malaises voyageur, 11%
  • 15 Incidents techniques, 9%
  • 14 Divers incidents, 8%
  • 13 Pas d’annonce, 8%
  • 11 Pannes de signalisation, 6%
  • 7 Pannes électrique, 4%
  • 6 Incidents Voyageur, 4%
  • 6 Incidents Grave Voyageur, 4%
  • 3 Pannes de caténaire, 2%
  • 3 Dégagements de fumée, 2%
  • 3 Mesures de sécurité, 2%
  • 2 Signaux d’alarme, 1%
  • 2 Voyageurs sur la voie, 1%
  • 1 Acte de malveillance, 1%
  • 1 Forte chaleurs, 1%
  • 1 Obstacle sur les voies, 1%

La répartition des causes sur l’ensemble de l’année donne : 65% pour les transporteurs contre 35% imputables aux voyageurs. Le détail par mois est donné dans le graphique ci-dessous :

Repartition201412

Cadeau Bonus : pour ceux qui voudraient vérifier l’ensemble des statistiques, voici le fichier excel 2014 : RATP_Stat_2014V21

En conclusion : plus d’un jour sur 2 avec au moins un problème, c’est vraiment lamentable pour un pays développé. La première cause revient aux mouvements sociaux. Vive la France !

L’élément positif qui n’apparait pas dans ces stats, c’est l’évolution apparente de la gène occasionnée. En effet, d’après le bruit sur les réseaux sociaux (je n’ai pas fait de mesures scientifiques, simple feeling), l’ampleur de l’impact des problèmes semble diminuer au 2ème semestre 2014. On espère que c’est bien en raison des mesures mises en place, notamment cette fameuse tour de contrôle. On espère surtout que ça ira en s’améliorant, et que les transporteurs trouveront aussi le moyen de réduire le nombre de problèmes qui leur est imputable, et que de leur coté, les usagers arrêteront de laisser trainer des sacs partout passant pour colis suspects.

Sur ce, il est temps d’aller se préparer pour la fête alors joyeux réveillon, et une très bonne année 2015 à tous. Et comme on ajoute souvent : “et surtout la santé”.