Les 9 ans du Blog d’En Face

Et hop, de neuf

Contrairement à ce que je vous avais promis l’an dernier, car je suis un fainéant, je n’ai pas changé le filon des bougies J’essaierai d’y penser l’année prochaine

Cela fait maintenant neuf ans que le Blog d’En Face a été créé. Neuf ans que nous essayons de vous accompagner dans vos galères quotidiennes.

Neuf ans, de chiffres, de statistiques, de remontées de faits, de constats d’étonnement, par rapport aux communications officielles On ne peut pas dire que cela aille dans le bon sens Nous observons même un durcissement de la censure côté responsables des CM du RER B

Le « nouveau » directeur de DLU, Laurent Souvigné, qui possède un compte Twitter, continue de briller par son absence La particularité de son compte est de n’avoir toujours pas publié de messages depuis sa création Je faisais même partie de ses abonnées, mais il a depuis arrêté de me suivre!

Côté Blog Officiel du RER B, dans la même continuité de censure Le nombre de chat organisé depuis plus de 18 mois ? Zéro, aucun Je ne vous parlerai pas des questions posées à la responsable du Blog Officiel et restées sans réponses

Sinon on s’occupe de vous, on essaie d’illustrer, par des chiffres, vos impressions, vos ressentis, on quantifie en restant factuel

Toujours le même constat que l’an dernier : cela n’avance vraiment pas du tout…

On régresse même On répète en boucle, avec les mêmes personnes sur Twitter (@Nialiex par exemple), les mêmes phrases, les mêmes mots depuis 9 ans (au moins) : remonter des problèmes rapidement auprès des voyageurs, cohérence des informations entre systèmes

Je le rappelle et le souligne : ce site ne serait rien, sans le site Courbis.fr Travail remarquable de mémorisation des notifications officielles sur les RER A à E, depuis fin 2006

Alors ? Est-ce qu’il y a du mieux sur le RER B? Ben malheureusement non, pas vraiment

Cette année 2022 a été marquée sous le signe des travaux, comme 2021… 2023 devrait être bien fourni, ne vous inquiétez pas !

En 2022, début de semaine 44, aucune semaine avec 5 Jours Ouvrés OK, sans un incident majeur !

Et nous en sommes à 557 perturbations majeures au 31 octobre 2022 ! Le cap des 600 est à portée de main !

Continuez à nous lire, à nous écrire, à nous engueuler aussi, à nous suggérer d’autres choses

A l’an prochain, pour le 10ème anniversaire du Blog d’En Face

Le point positif est que les données détaillées sont communiquées désormais à une association d’usagers du RER B, depuis cet été 2022

Cordialement

Bilan août 2022

Bonsoir!

Ce mois d’août 2022 est un peu mieux que le mois de juillet 2022

La fermeture totale de la gare de Port-Royal, jusqu’au 28 août 2022, y est bien entendu pour beaucoup

86 % de jours à problèmes en Jours Ouvrés et aux Heures De Pointe 

20 jours ouvrés KO sur 22

80 (!) perturbations majeures (score identique à juillet 2022 !)

Un petit rappel : Si on compare aux statistiques du Blog d’En Face en août 2021, nous étions à 95%

Rappel :

Août 2021 : 22 jours ouvrés : 95% de jours à problèmes

Septembre 2021 : 22 jours ouvrés : 73% de jours à problèmes

Octobre 2021 : 21 jours ouvrés : 63% de jours à problèmes

Novembre 2021 : 20 jours ouvrés : 90% de jours à problèmes

Décembre 2021 : 23 jours ouvrés : 74% de jours à problèmes

Janvier 2022 : 21 jours ouvrés : 67% de jours à problèmes

Février 2022 : 20 jours ouvrés : 70% de jours à problèmes

Mars 2022 : 23 jours ouvrés : 100% de jours à problèmes

Avril 2022 : 20 jours ouvrés : 100% de jours à problèmes

Mai 2022 : 21 jours ouvrés : 100% de jours à problèmes

Juin 2022 : 21 jours ouvrés : 100% de jours à problèmes

Juillet 2022 : 20 jours ouvrés : 100% de jours à problèmes

Août 2022 : 22 jours ouvrés : 86% de jours à problèmes

20 jours à problèmes sur 22, 19 jours avec plusieurs perturbations cumulées

La semaine du 01 août avec 24 perturbations, la semaine du 8 août avec 24 perturbations, la semaine (de 4 jours) du 16 août avec 16 perturbations, la semaine du 22 août avec 15 perturbations et la mi-semaine de 3 jours du 29 août avec 1 perturbation

Est-ce que cela a encore et toujours un sens de prendre en compte la fermeture de la gare de Port-Royale ? Je pense toujours que oui Même si c’est la gare la moins fréquentée de la ligne Paris Intra Muros, il y a des personnes qui travaillent à l’hôpital tout proche et cette fermeture ne les arrange pas

Et nous ne comptons qu’aux heures de pointe et jours ouvrés… A savoir du lundi au vendredi, de 7h00 à 09h30 et de 17h00 à 19h30 Ca, c’est la théorie

En pratique, vous voyez désormais des « Heures de Pointes » et des « Heures de Pointes Etendues », dont je parlais auparavant en termes de Heures de Pointes

Les « Heures de Pointes » sont effectivement calées, pour un incident, sur les horaires ci-dessus La perturbation ne déborde pas, elle se situe strictement dans les horaires 7h00-9h30 et 17h00 19h30

Les « Heures de Pointes Etendues » : la perturbation déborde sur l’Heure de Pointe, soit au début, soit à la fin. L’incident déborde cependant sur ces horaires

Je rappelle que seuls sont retenus les incidents majeurs ayant entraîné des perturbations majeures, remontés auprès des voyageurs

Nos sources d’informations : le site Courbis.fr (notifications SIVE en gares, en bas de panneaux), Twitter et les notifications des CM du RER B, et le site Transilien.com dans une moindre mesure

Au total : 80 perturbations 

Nous avons au final connu en ce mois de août 2022 :

  • 7 pannes de matériel
  • 1 panne électrique
  • 2 pannes de signalisation
  • 1 incident voyageur
  • 1 personne sur les voies
  • 2 bagage abandonné
  • 64 travaux (fermeture gare Port Royal pour 6 mois + travaux à Massy-Verrières)
  • 2 incidents sur la voie

Ne sont pas pris en compte les incidents mineurs qui durent quelques minutes, bien qu’ils peuplent allègrement les communications des CM sur Twitter

Bref, pour résumer : (les pourcentages indiquent la proportion de l’incident par rapport au total des incidents)

Ce mois-ci, les faits marquants, pour le RER B :

C’est la fermeture totale, jusqu’au 28 août 2022 inclus de la gare de Port-Royal, afin d’accueillir les nouvelles rames du MI20 Donc 38 perturbations (une le matin, une le soir), pour ces travaux qui ont duré 6 mois

Il y a eu aussi la fermeture totale à la circulation entre Les Baconnets et Massy-Palaiseau

Pour permettre les deux changements de ponts à Massy-Verrières Avec un sprint à effectuer en gare de Massy-Palaiseau, sur la nouvelle passerelle, pour récupérer la navette par bus, qui va aux Baconnets Bon, pas tout à fait à la gare, mais sur un boulevard à proximité Comptez donc 20 à 30 minutes de délais supplémentaires pour ce trajet, quand tout va bien Sans compter aussi les dessertes toutes les 20 minutes vers le sud de la ligne

Ne vous inquiétez pas, en 2023, on remet le couvert pendant 5 semaines pendant les vacances Il faut bien mettre en place les 2 ponts, qui sont visibles à Massy Verrières

Enfin, il faut noter les 7 pannes matérielles majeures de ce mois d’août 2022 ! Ce qui positionne les pannes matérielles en 2ème position annuelle

Je vous conseille toujours fortement de vous connecter à Twitter, si vous souhaitez avoir des informations rapides sur les perturbations, en suivant les hashtags #RERB, #TeamRERB, et les CM du compte officiel du @RERB, enfin, surtout les twittas-os qui réveillent un peu les CM officiels…

Ce mois-ci, le podium gagnant, à la première place « Travaux » (64), à la 2ème place, les « Pannes de matériels » (7), et à la 3ème place ex-aequo les « Pannes de signalisation », « Incidents sur la voie »  et «Bagages abandonné» (2)

D’où, à fin août 2022 :

Les travaux devraient être encore les grands gagnants des perturbations 2022

Ce mois-ci, la zone « Centre » conserve la première place, avec 50% des perturbations, pour la place de leader avec la médaille d’or du Rup’Cat’ des perturbations

Au niveau répartition, une responsabilité de la RATP-SNCF-Voyageur-Externe à 95%-5%-0%, ce mois-ci

Ce mois-ci, le soir conserve la tête, par rapport au matin, pour les tranches horaires (51%-49%) en termes de moment où les perturbations se sont produites (même répartition que le mois dernier)

Ce qui nous donne, côté jours à problèmes, à fin août 2022 :

Ce mois-ci, le nombre de jours avec incidents (en bleu) et le nombre de jours à problèmes multiples (en rouge), sont encore en mode croissant

Rappel : Les 2 courbes de tendances (en bleu, jours à incidents par mois, et nombre de jours avec 2 incidents, voire plus, en rouge)

Ce mois-ci, le mercredi occupe la première place du « Pourav’s day » avec 25,0% Puis à la 2ème place, le mardi à 22,5%,  à la 3ème place, le jeudi à 21,3%, la 4ème place pour le vendredi à 18,8%, et le lundi ferme la marche à 12,5%

Et la répartition des 492 perturbations, par gare :  

Notre « pâté avec 35 branches » de jours OK KO à milieu de semaine 35 en 2022 donne :

La semaine 33, avec ses 4 jours KO, correspond au lundi 15 août, d’où ce léger mieux artificiel pour ce mois d’août

Il n’y a donc pas eu de semaines sans aucun incident depuis ce début d’année 2022

Le nombre de perturbations par semaine pour 2022 (point orange carré), comparé à 2021 (point bleu) en ce milieu de semaine 35 :
 

Vous aurez noté cette espèce d’excroissance, ce chancre mou, pour les semaines 26 à 34 en 2021 En 2022, un peu moins de perturbations par semaine, mais sur la durée, nous sommes perdants

Vous continuez de penser que la majorité des incidents est dûe aux voyageurs?

Eh bien non, pas du tout, à partir des notifications officielles de la RATP-SNCF, aux heures de pointes et jours ouvrés, c’est une fausse impression…

Pour ce 2/3 d’année 2022, la tendance est toujours à une responsabilité SNCF-RATP

Et si vous êtes observateur, pour être d’aplomb avec le RER A, les colis suspects sont considérés désormais comme une responsabilité externe, et non plus voyageur

Pour les bagages, ce sont toujours les voyageurs les responsables (il ne faudrait pas exagérer quand même)

Nous continuons avec ce tableau indicateur, qui comprends :  

  • Les temps cumulés de chaque type de perturbation,
  • Les temps cumulés Post-Incidents
  • Et les temps cumulés totaux, en Heures:Minutes:Secondes par type de perturbations, classés en mode décroissant, par mois, pour 2022

Aux Heures de Pointes et Heures de Pointes Etendues, bien entendu On donnera le détail sur les 3 derniers mois, le reste sera « condensé »

Ce mois-çi, les pannes de matériels coûtent chers en temps cumulés

Continuez à témoigner, à râler, à dire des choses positives quand il le faut, des choses négatives aussi, des critiques, cela me motive à tenir à jour ce Blog!

Le noyau dur de ce Blog persiste, c’est bien c’est sympa : Mr LEM91, Mr Plouf et Le Capitaine Nous avons aussi de nouveaux spectateurs ! Ne soyez pas timides !

Tous les autres nouveaux contributeurs sont bien entendus les bienvenus

Allez, bon courage pour septembre 2022, le plus dur côté travaux est passé

Cordialement

Bilan octobre 2022

Bonjour!

Ce mois d’octobre 2022 est dégradé par rapport au mois de septembre 2022

Cela n’est franchement pas brillant, nous avons le même pourcentage qu’au mois d’août 2022, sans les travaux!

86 % de jours à problèmes en Jours Ouvrés et aux Heures De Pointe 

18 jours ouvrés KO sur 21

30 perturbations majeures

Un petit rappel : Si on compare aux statistiques du Blog d’En Face en octobre 2021, nous étions à 63%

Rappel :

Octobre 2021 : 21 jours ouvrés : 63% de jours à problèmes

Novembre 2021 : 20 jours ouvrés : 90% de jours à problèmes

Décembre 2021 : 23 jours ouvrés : 74% de jours à problèmes

Janvier 2022 : 21 jours ouvrés : 67% de jours à problèmes

Février 2022 : 20 jours ouvrés : 70% de jours à problèmes

Mars 2022 : 23 jours ouvrés : 100% de jours à problèmes

Avril 2022 : 20 jours ouvrés : 100% de jours à problèmes

Mai 2022 : 21 jours ouvrés : 100% de jours à problèmes

Juin 2022 : 21 jours ouvrés : 100% de jours à problèmes

Juillet 2022 : 20 jours ouvrés : 100% de jours à problèmes

Août 2022 : 22 jours ouvrés : 86% de jours à problèmes

Septembre 2022 : 22 jours ouvrés : 82% de jours à problèmes

Octobre 2022 : 21 jours ouvrés : 86% de jours à problèmes

18 jours à problèmes sur 21, 8 jours avec plusieurs perturbations cumulées

La semaine du 3 octobre avec 6 perturbations, la semaine du 10 octobre avec 3 perturbations, la semaine du 17 octobre avec 10 perturbations, la semaine du 24 octobre avec 9 perturbations et le début de semaine (de 4 jours) du 31 octobre avec 2 perturbations

Et nous ne comptons qu’aux heures de pointe et jours ouvrés… A savoir du lundi au vendredi, de 7h00 à 09h30 et de 17h00 à 19h30 Ceci, c’est la théorie

En pratique, vous voyez désormais des « Heures de Pointes » et des « Heures de Pointes Etendues », dont je parlais auparavant en termes de Heures de Pointes

Les « Heures de Pointes » sont effectivement calées, pour un incident, sur les horaires ci-dessus La perturbation ne déborde pas, elle se situe strictement dans les horaires 7h00-9h30 et 17h00 19h30

Les « Heures de Pointes Etendues » : la perturbation déborde sur l’Heure de Pointe, soit au début, soit à la fin. L’incident déborde cependant sur ces horaires

Je rappelle que seuls sont retenus les incidents majeurs ayant entraîné des perturbations majeures, remontés auprès des voyageurs

Nos sources d’informations : le site Courbis.fr (notifications SIVE en gares, en bas de panneaux), Twitter et les notifications des CM du RER B, et le site Transilien.com dans une moindre mesure

Au total : 30 perturbations 

Nous avons au final connu en ce mois d’octobre 2022 :

  • 7 pannes de matériel (!)
  • 1 panne de signalisation
  • 1 panne de caténaire (qui s’est répartie sur la matinée et l’après-midi, donc 2 perturbations)
  • 2 incidents graves voyageurs (dont 1, réparti sur une matinée et après-midi jusque tard le soir, donc 2 perturbations)
  • 1 « personne sur les voies »
  • 2 malaises voyageurs
  • 6 incidents d’exploitation (!)
  • 4 bagages abandonnés
  • 4 mouvements sociaux (un jour de grève : perturbation matin et soir)

Ne sont pas pris en compte les incidents mineurs qui durent quelques minutes, bien qu’ils peuplent allègrement les communications des CM sur Twitter

Bref, pour résumer : (les pourcentages indiquent la proportion de l’incident par rapport au total des incidents)

Ce mois-ci, les faits marquants, pour le RER B :

C’est le retour de la panne de matériel (7 ce mois-çi !) qui revient en force

Autre « point fort », l’incident d’exploitation (6 ce mois-çi !) Sur le fait d’avoir plus d’explications sur la nature de ces problèmes d’exploitation, c’est le grand silence, comme d’habitude

Ce mois-çi, c’est le départ de Joy, côté CM du RER B sur Tweeter

Jade l’a remplacé, une certaine transparence, toute relative, et une volonté de bien faire Mais cela ne change pas sa marge de manœuvre qui est très réduite par rapport à sa hiérarchie

Il y a, côté CM du RER B sur Twitter, une volonté flagrante de refuser de communiquer, depuis la rentrée, sur les annulations de mission, pour cause d’indisponibilité de matériel sur certains secteurs

Je vous conseille toujours fortement de vous connecter à Twitter, si vous souhaitez avoir des informations rapides sur les perturbations, en suivant les hashtags #RERB, #TeamRERB, et les CM du compte officiel du @RERB, enfin, surtout les twittas-os qui réveillent un peu les CM officiels…

Ce mois-ci, le podium gagnant, à la première place « Panne de matériel» (7), à la 2ème place, les « Incidents d’exploitation » (6) et à la 3ème place ex-aequo les «Bagages abandonné» (4) et « Mouvements sociaux » (4)

D’où, à fin octobre 2022 :

Les travaux devraient être encore les grands gagnants des perturbations 2022

Ce mois-ci, la zone « Nord » conserve sa pôle-position, avec 53% des perturbations, pour la place de leader avec la médaille d’or du Rup’Cat’ des perturbations

Au niveau répartition, une responsabilité de la RATP-SNCF-Voyageur-Externe à 66,7%-33,3%-0%, ce mois-ci

Ce mois-ci, le soir conserve la tête, par rapport au matin, pour les tranches horaires (57%-43%) en termes de moment où les perturbations se sont produites

Ce qui nous donne, côté jours à problèmes, à fin octobre 2022 :

Ce mois-ci, le nombre de jours avec incidents (en bleu) et le nombre de jours à problèmes multiples (en rouge), sont encore en mode croissant

Rappel : Les 2 courbes de tendances (en bleu, jours à incidents par mois, et nombre de jours avec 2 incidents, voire plus, en rouge)

Ce mois-ci, Le jeudi occupe encore la première place du « Pourav’s day » avec 26,7% des perturbations majeures Le lundi occupe ensuite la 2ème place du « Pourav’s day » avec 23,3% Puis à la 3ème place, le mardi à 20,0%, le vendredi à 16,7% Et le mercredi ferme la marche à 13,3%

Et la répartition des 557 perturbations, par gare :  

Notre « pâté avec 44 branches » de jours OK KO à début de semaine 44 en 2022 donne :

Il n’y a donc pas eu de semaines sans aucun incident depuis ce début d’année 2022

Le nombre de perturbations par semaine pour 2022 (point orange carré), comparé à 2021 (point bleu) en ce début de semaine 44 :
 

Vous aurez noté cette espèce d’excroissance, ce chancre mou, pour les semaines 26 à 34 en 2021 En 2022, un peu moins de perturbations par semaine, mais sur la durée, nous sommes perdants

Vous continuez de penser que la majorité des incidents est dûe aux voyageurs?

Eh bien non, pas du tout, à partir des notifications officielles de la RATP-SNCF, aux heures de pointes et jours ouvrés, c’est une fausse impression…

Pour ce 5/6 d’année 2022, la tendance est toujours à une responsabilité SNCF-RATP

Et si vous êtes observateur, pour être d’aplomb avec le RER A, les colis suspects sont considérés désormais comme une responsabilité externe, et non plus voyageur

Pour les bagages abandonnés, ce sont toujours les voyageurs les responsables (il ne faudrait pas exagérer quand même)

Nous continuons avec ce tableau indicateur, qui comprends :  

  • Les temps cumulés de chaque type de perturbation,
  • Les temps cumulés Post-Incidents
  • Et les temps cumulés totaux, en Heures:Minutes:Secondes par type de perturbations, classés en mode décroissant, par mois, pour 2022

Aux Heures de Pointes et Heures de Pointes Etendues, bien entendu On donnera le détail sur les 3 derniers mois, le reste sera « condensé »

Ce mois ci, en excluant les mouvements sociaux, les incidents d’exploitation coiffent sur le poteau les pannes de matériel en cette dernière journée d’octobre et coûtent chers en temps cumulés

Continuez à témoigner, à râler, à dire des choses positives quand il le faut, des choses négatives aussi, des critiques, cela me motive à tenir à jour ce Blog!

Le noyau dur de ce Blog persiste, c’est bien c’est sympa : Mr LEM91, Mr Plouf et Le Capitaine Nous avons aussi de nouveaux spectateurs ! Ne soyez pas timides !

Tous les autres nouveaux contributeurs sont bien entendus les bienvenus

Allez, bon courage pour novembre 2022, encore 2 mois à tirer!

Ah oui : samedi 26 novembre 2022 et dimanche 27, le trafic sera interrompu entre La Croix de Berny et Massy Palaiseau ( changement de 2 ponts à Massy-Verrières)

Cordialement

Bilan septembre 2022

Bonsoir!

Ce mois de septembre 2022 est un peu mieux que le mois d’août 2022

La fin des travaux d’été est responsable de cette « amélioration » Mais, qu’on ne s’y trompe pas, ce n’est pas reluisant

82 % de jours à problèmes en Jours Ouvrés et aux Heures De Pointe 

18 jours ouvrés KO sur 22

35 perturbations majeures

Un petit rappel : Si on compare aux statistiques du Blog d’En Face en septembre 2021, nous étions à 73%

Rappel :

Septembre 2021 : 22 jours ouvrés : 73% de jours à problèmes

Octobre 2021 : 21 jours ouvrés : 63% de jours à problèmes

Novembre 2021 : 20 jours ouvrés : 90% de jours à problèmes

Décembre 2021 : 23 jours ouvrés : 74% de jours à problèmes

Janvier 2022 : 21 jours ouvrés : 67% de jours à problèmes

Février 2022 : 20 jours ouvrés : 70% de jours à problèmes

Mars 2022 : 23 jours ouvrés : 100% de jours à problèmes

Avril 2022 : 20 jours ouvrés : 100% de jours à problèmes

Mai 2022 : 21 jours ouvrés : 100% de jours à problèmes

Juin 2022 : 21 jours ouvrés : 100% de jours à problèmes

Juillet 2022 : 20 jours ouvrés : 100% de jours à problèmes

Août 2022 : 22 jours ouvrés : 86% de jours à problèmes

Septembre 2022 : 22 jours ouvrés : 82% de jours à problèmes

18 jours à problèmes sur 22, 13 jours avec plusieurs perturbations cumulées

La fin de semaine (de 2 jours) du 1 septembre avec 4 perturbations, la semaine du 5 septembre avec 6 perturbations, la semaine du 12 septembre avec 9 perturbations, la semaine du 19 septembre avec 5 perturbations et la semaine du 26 septembre avec 11 perturbations

Et nous ne comptons qu’aux heures de pointe et jours ouvrés… A savoir du lundi au vendredi, de 7h00 à 09h30 et de 17h00 à 19h30 Ceci, c’est la théorie

En pratique, vous voyez désormais des « Heures de Pointes » et des « Heures de Pointes Etendues », dont je parlais auparavant en termes de Heures de Pointes

Les « Heures de Pointes » sont effectivement calées, pour un incident, sur les horaires ci-dessus La perturbation ne déborde pas, elle se situe strictement dans les horaires 7h00-9h30 et 17h00 19h30

Les « Heures de Pointes Etendues » : la perturbation déborde sur l’Heure de Pointe, soit au début, soit à la fin. L’incident déborde cependant sur ces horaires

Je rappelle que seuls sont retenus les incidents majeurs ayant entraîné des perturbations majeures, remontés auprès des voyageurs

Nos sources d’informations : le site Courbis.fr (notifications SIVE en gares, en bas de panneaux), Twitter et les notifications des CM du RER B, et le site Transilien.com dans une moindre mesure

Au total : 35 perturbations 

Nous avons au final connu en ce mois de septembre 2022 :

  • 3 pannes de matériel
  • 4 pannes électriques
  • 12 pannes de signalisation (!) (dont 2, réparties sur 2 matinées et après-midis)
  • 3 « personne sur les voies »
  • 6 malaises voyageurs (!)
  • 1 mesure de sécurité
  • 4 bagages abandonnés
  • 2 mouvements sociaux (un jour de grève : perturbation matin et soir)

Ne sont pas pris en compte les incidents mineurs qui durent quelques minutes, bien qu’ils peuplent allègrement les communications des CM sur Twitter

Bref, pour résumer : (les pourcentages indiquent la proportion de l’incident par rapport au total des incidents)

Ce mois-ci, les faits marquants, pour le RER B :

C’est le retour de la panne de signalisation (12 ce mois-çi !) à Gare du Nord et dans d’autres gares! Où on apprends, sur un forum de discussion, qu’en 2016, des modifications unilatérales ont été faites par la RATP côté électrique, et que depuis certains composants de signalisation ont tendance à griller au bout d’un moment… Tout créneaux horaires, voilà ce qu’on observe sur la localisation de ces pannes de signalisations depuis 2015 (au 14 septembre 2022)

Il y a, côté CM du RER B sur Twitter, une volonté flagrante de refuser de communiquer, depuis la rentrée, sur les annulations de mission, pour cause d’indisponibilité de matériel sur certains secteurs

Il faut dire qu’il y a un nouveau centre de maintenance, sous la responsabilité RATP, à Mitry-Claye, mais que la SNCF ne peut pas prendre rendez-vous, pour cause d’un outil commun non encore disponible… Belle organisation !

Des missions sont annulées aux heures de pointes, les CM finissent par reconnaitre ces annulations, après témoignages factuels des usagers… Quant à avoir la liste des missions annulées, c’est niet, silence complet, même après sollicitations quotidiennes…

Et la RATP, via le site Courbis.fr, a tendance à « oublier » certains incidents majeurs remontés par les CM..

Enfin, il faut noter les 6 malaise voyageurs de ce mois de septembre 2022 ! Est-ce vraiment étonnant ?

Je vous conseille toujours fortement de vous connecter à Twitter, si vous souhaitez avoir des informations rapides sur les perturbations, en suivant les hashtags #RERB, #TeamRERB, et les CM du compte officiel du @RERB, enfin, surtout les twittas-os qui réveillent un peu les CM officiels…

Ce mois-ci, le podium gagnant, à la première place « Travaux » (64), à la 2ème place, les « Pannes de matériels » (7), et à la 3ème place ex-aequo les « Pannes de signalisation », « Incidents sur la voie »  et «Bagages abandonné» (2)

D’où, à fin septembre 2022 :

Les travaux devraient être encore les grands gagnants des perturbations 2022

Ce mois-ci, la zone « Nord » retrouve sa pôle-position, avec 54% des perturbations, pour la place de leader avec la médaille d’or du Rup’Cat’ des perturbations

Au niveau répartition, une responsabilité de la RATP-SNCF-Voyageur-Externe à 60%-37,1%-2,9%, ce mois-ci

Ce mois-ci, le soir conserve la tête, et progresse même, par rapport au matin, pour les tranches horaires (63%-37%) en termes de moment où les perturbations se sont produites

Ce qui nous donne, côté jours à problèmes, à fin septembre 2022 :

Ce mois-ci, le nombre de jours avec incidents (en bleu) et le nombre de jours à problèmes multiples (en rouge), sont encore en mode croissant

Rappel : Les 2 courbes de tendances (en bleu, jours à incidents par mois, et nombre de jours avec 2 incidents, voire plus, en rouge)

Ce mois-ci, Le jeudi occupe la première place du « Pourav’s day » avec 25,7¨% des perturbations majeures Le mercredi et le vendredi occupent ensuite la 2ème place ex-aequo du « Pourav’s day » avec 22,9% Puis à la 4ème place ex-aequo, le lundi et mardi ferment la marche à 14,3%

Et la répartition des 527 perturbations, par gare :

Notre « pâté avec 39 branches » de jours OK KO à fin de semaine 39 en 2022 donne :

Il n’y a donc pas eu de semaines sans aucun incident depuis ce début d’année 2022

Le nombre de perturbations par semaine pour 2022 (point orange carré), comparé à 2021 (point bleu) en cette fin de semaine 39 :
 

Vous aurez noté cette espèce d’excroissance, ce chancre mou, pour les semaines 26 à 34 en 2021 En 2022, un peu moins de perturbations par semaine, mais sur la durée, nous sommes perdants

Vous continuez de penser que la majorité des incidents est dûe aux voyageurs?

Eh bien non, pas du tout, à partir des notifications officielles de la RATP-SNCF, aux heures de pointes et jours ouvrés, c’est une fausse impression…

Pour ce 3/4 d’année 2022, la tendance est toujours à une responsabilité SNCF-RATP

Et si vous êtes observateur, pour être d’aplomb avec le RER A, les colis suspects sont considérés désormais comme une responsabilité externe, et non plus voyageur

Pour les bagages, ce sont toujours les voyageurs les responsables (il ne faudrait pas exagérer quand même)

Nous continuons avec ce tableau indicateur, qui comprends :  

  • Les temps cumulés de chaque type de perturbation,
  • Les temps cumulés Post-Incidents
  • Et les temps cumulés totaux, en Heures:Minutes:Secondes par type de perturbations, classés en mode décroissant, par mois, pour 2022

Aux Heures de Pointes et Heures de Pointes Etendues, bien entendu On donnera le détail sur les 3 derniers mois, le reste sera « condensé »

Ce mois-çi, les pannes de signalisation coûtent chers en temps cumulés

Continuez à témoigner, à râler, à dire des choses positives quand il le faut, des choses négatives aussi, des critiques, cela me motive à tenir à jour ce Blog!

Le noyau dur de ce Blog persiste, c’est bien c’est sympa : Mr LEM91, Mr Plouf et Le Capitaine Nous avons aussi de nouveaux spectateurs ! Ne soyez pas timides !

Tous les autres nouveaux contributeurs sont bien entendus les bienvenus

Allez, bon courage pour octobre 2022, encore un trimestre à tirer!

Cordialement

Bilan intermédiaire septembre 2022, pannes électriques et de signalisations

Bonjour !

Un petit article pour essayer de faire un bilan intermédiaire en cette rentrée 2022

Les sources des données : elles ne changent pas, le site courbis.fr, qui reprend les notifications en gare, et remontées par la RATP Enfin, quand la RATP daigne remonter ces informations… Les notifications des CM du compter Twitter du RER B (@RERB), et aussi les notifications du site Transilien

Donc, pour 2022, nous ne sommes pas vraiment très bien partis, vu qu’il reste encore un peu plus d’un trimestre à effectuer

Donc, le nombre de perturbations majeures aux Heures de Pointes et Heures de Pointes Etendues, et Jours Ouvrés

Vous vous posez peut-être la question : « Mais pourquoi prendre une ordonnée à 1000 perturbations ? » Cela permet, par exemple, de comparer avec d’autres conditions d’observations

Par exemple, cette fois-ci, en prenant tous les créneaux horaires, les Jours Ouvrés, pour les perturbations majeures, cela donne ce graphe

Soit… Il est toujours préférable de prendre les mêmes ordonnées, au risque d’écraser certaines courbes Mais vous pourrez comparer graphe à graphe

Maintenant, mesure arbitraire de ma part, qui nie complètement la réalité subie et endurée par les usagers : on ne prend pas en compte les travaux…

Nombre de perturbations majeures aux Heures de Pointes et Heures de Pointes Etendues, et Jours Ouvrés, hors Travaux : voilà ce que nous observons

Même raisonnement, biaisé, nombre de perturbations majeures, tout créneaux horaires, les Jours Ouvrés, hors Travaux

Hors travaux, en fait, « Ce n’est pas si mal » ! Hum… Je sens que je vais m’attirer de nouveaux amis

Mais c’est absurde : les travaux, nous les subissons, aux Heures de Pointes, mais aussi aux Heures Creuses,

Pour l’an prochain, ce sera le même refrain, des coupures de ligne pour achever des travaux (ceux de Massy-Verrières)

Promis, juré, craché, en 2024, priorité aux Jeux Olympiques : pas de travaux ! Nous verrons bien

On passe cette fois-ci aux pannes de signalisation et aux pannes électriques ! Nous avons été gâtés en ce mois de septembre 2022

Mais… Et si on regardait un peu dans le passé… Pas trop loin… Entre début 2015 et le 16 septembre 2022

Pour les pannes électriques : nous prendrons tous les créneaux horaires, les Jours Ouvrés, toutes gares confondues, en fonction des trimestres

Nous remarquons 4 pics, pour un nombre de perturbations trimestrielles strictement supérieures à 6 : au 3ème trimestre 2016, 4ème trimestre 2017, 1er trimestre 2021, et ce 3ème trimestre 2022 (qui n’est pas encore fini)

Mais quelle est la répartition de ces pannes électriques, entre 2015 et 2022, en fonction des gares?

Bon, pas génial, il va vous falloir zoomer!

Si nous nous limitons aux gares de Châtelet-Les Halles et Gare du Nord, nous obtenons ceci :

Pour un nombre de perturbations trimestrielles strictement supérieur à 3, nous avons un 4ème trimestre 2017 bien difficile, un 1ertrimestre 2021 et un 3ème trimestre 2022 problématique

Ces 2 gares cumulent effectivement beaucoup de problèmes électriques, de manière récurrente sur plusieurs années

Pour les pannes de signalisation, nous prendrons tous les créneaux horaires, les Jours Ouvrés, entre début 2015 et ce 3ème trimestre 2022, en fonction des trimestres

Pour un nombre de perturbations trimestrielles strictement supérieures à 12, les trois premiers trimestres problématiques en 2018, un 3ème trimestre 2020 notable, un 1er trimestre 2021 à problèmes, et ces 2 derniers trimestres 2 et 3 pour 2022

La répartition de ces pannes de signalisation, entre début 2015 et 2022 en fonction des gares? La voilà

Là encore, un bon coup de zoom…

Si nous nous concentrons sur les 2 gares de Châtelet – Les Halles et Gare du Nord, nous avons ceci :

 Pour un nombre de perturbations trimestrielles strictement supérieures à 6 : un 3ème trimestre 2016 notable, un 4ème trimestre 2018, une année 2019 assez calme, un 3ème trimestre 2020 notable, le 1er trimestre 2021 lui aussi notable, et un 3ème trimestre 2022 épique

Là aussi nous observons des pannes de signalisation récurrentes entre ces 2 gares de Châtelet-Les Halle et Gare du Nord, depuis plusieurs années

Il serait peut-être de bon aloi de déclencher une alarme dès qu’un trimestre commence à avoir un total supérieur au valeurs moyennes observée sur les trimestres précédents? Bref, superviser, anticiper, gouverner?

Cordialement