Bilan janvier 2023

Bonsoir!

Ce mois de janvier 2023 est équivalent au mois de décembre 2022, en terme de proportion de jours à problèmes

82 % de jours à problèmes en Jours Ouvrés et aux Heures De Pointe 

18 jours ouvrés KO sur 22

33 perturbations majeures

Un petit rappel : Si on compare aux statistiques du Blog d’En Face en janvier 2022, nous étions à 67%

Rappel :

Janvier 2022 : 21 jours ouvrés : 67% de jours à problèmes

Février 2022 : 20 jours ouvrés : 70% de jours à problèmes

Mars 2022 : 23 jours ouvrés : 100% de jours à problèmes

Avril 2022 : 20 jours ouvrés : 100% de jours à problèmes

Mai 2022 : 21 jours ouvrés : 100% de jours à problèmes

Juin 2022 : 21 jours ouvrés : 100% de jours à problèmes

Juillet 2022 : 20 jours ouvrés : 100% de jours à problèmes

Août 2022 : 22 jours ouvrés : 86% de jours à problèmes

Septembre 2022 : 22 jours ouvrés : 82% de jours à problèmes

Octobre 2022 : 21 jours ouvrés : 86% de jours à problèmes

Novembre 2022 : 20 jours ouvrés : 60% de jours à problèmes

Décembre 2022 : 22 jours ouvrés : 82% de jours à problèmes

Janvier 2023 : 22 jours ouvrés : 82% de jours à problèmes

18 jours à problèmes sur 22, 8 jours avec plusieurs perturbations cumulées

La semaine du 2 janvier avec 5 perturbations, la semaine du 9 janvier avec 12 perturbations, la semaine du 16 janvier avec 8 perturbations, la semaine du 23 janvier avec 6 perturbations et le début de semaine (de 2 jours) du 30 janvier avec 2 perturbations

Et nous ne comptons qu’aux heures de pointe et jours ouvrés… A savoir du lundi au vendredi, de 7h00 à 09h30 et de 17h00 à 19h30 Ceci, c’est la théorie

En pratique, vous voyez désormais des « Heures de Pointes » et des « Heures de Pointes Etendues », dont je parlais auparavant en termes de Heures de Pointes

Les « Heures de Pointes » sont effectivement calées, pour un incident, sur les horaires ci-dessus La perturbation ne déborde pas, elle se situe strictement dans les horaires 7h00-9h30 et 17h00 19h30

Les « Heures de Pointes Etendues » : la perturbation déborde sur l’Heure de Pointe, soit au début, soit à la fin. L’incident déborde cependant sur ces horaires

Je rappelle que seuls sont retenus les incidents majeurs ayant entraîné des perturbations majeures, remontés auprès des voyageurs

Nos sources d’informations : le site Courbis.fr (notifications SIVE en gares, en bas de panneaux), Twitter et les notifications des CM du RER B, et le site Transilien.com dans une moindre mesure

Au total : 33 perturbations 

Nous avons au final connu en ce mois de janvier 2023 :

  • 2 pannes de matériel
  • 1 panne électrique
  • 7 pannes de signalisation (!)
  • 1 incident grave voyageur
  • 4 mouvements sociaux (donc 2 jours)
  • 2 incidents techniques
  • 5 malaises voyageurs
  • 1 signal d’alarme
  • 1 « personne sur les voies »
  • 6 incidents d’exploitation (!)
  • 1 incident sur la voie
  • 2 bagages abandonnés

Ne sont pas pris en compte les incidents mineurs qui durent quelques minutes, bien qu’ils peuplent allègrement les communications des CM sur Twitter

Bref, pour résumer : (les pourcentages indiquent la proportion de l’incident par rapport au total des incidents)

Ce mois-ci, les faits marquants, pour le RER B :

Ce sont les pannes de signalisations  (7 ce mois-çi !) qui occupent le haut du pavé

Et les incidents d’exploitation qui suivent juste derrière (6)

Comme l’an dernier, l’incident d’exploitation, c’est pratique, c’est vague… Sur le fait d’avoir plus d’explications sur la nature de ces problèmes d’exploitation, et malgré les demandes répétées des twittos auprès des CM, c’est encore et toujours le grand silence, comme d’habitude Les responsables de communication, sur le RER B, persistent et signent dns leur attitude

Il y a, côté CM du RER B sur Twitter, toujours une volonté flagrante de refuser de communiquer, depuis la rentrée de septembre 2022, sur les annulations de mission, pour cause d’indisponibilité de matériel sur certains secteurs

El lors de la réunion de fin janvier 2020 avec IDF Mobilités, la RATP et la SNCF, Valérie Pécresse a demandé un audit sur le RER B, audit demandé depuis 2019 par certaines association de défense des usagers

Le Blog d’En Face a facilité le travail pour cet audit via un article Il est cependant peu probable qu’ils se servent de ses courbes et tableaux

Pour la grève dans les ateliers de maintenance RATP : pas de réponses aux questions posées sur ce sujet

Quand on demande cet impact sur le RER B : pas de réponses Et ce n’est pas faute de reposer régulièrement la question

Sans parler du logiciel de prises de rendez-vous des opérations de maintenance côté SNCF, auprès de la RATP, pour l’atelier flambant neuf à Mitry-Mory et qui devait être prêt début septembre 2022… Là aussi, pas d’informations, le black-out

Je vous conseille toujours fortement de vous connecter à Twitter, si vous souhaitez avoir des informations rapides sur les perturbations, en suivant les hashtags #RERB, #TeamRERB, et les CM du compte officiel du @RERB, enfin, surtout les twittas-os qui réveillent un peu les CM officiels…

Ce mois-ci, le podium gagnant, à la première place « Panne de signalisation » (7), à la 2ème place : les « Incidents d’Exploitation» (6), et à la 3ème place « Malaise voyageur » (5)

D’où, à fin janvier 2023 :

Ce mois-ci, la zone « Nord » conserve sa pôle-position, avec 70% des perturbations, pour la place de leader avec la médaille d’or du Rup’Cat’ des perturbations

Au niveau répartition, une responsabilité de la RATP-SNCF-Voyageur-Externe à 69,7%-30,3%-0%, ce mois-ci

Ce mois-ci, le soir reprend l’avantage, par rapport au matin, pour les tranches horaires (55%-45%) en termes de moment où les perturbations se sont produites

Ce qui nous donne, côté jours à problèmes, à fin janvier 2023 :

Ce mois-ci, le nombre de jours avec incidents (en bleu) et le nombre de jours à problèmes multiples (en rouge), sont encore en mode croissant

Rappel : Les 2 courbes de tendances (en bleu, jours à incidents par mois, et nombre de jours avec 2 incidents, voire plus, en rouge)

Ce mois-ci, le jeudi occupe la première place du « Pourav’s day » avec 27,3% des perturbations majeures En 2ème place, ex-aequo, le mercredi et vendredi avec 22,7% Puis à la 4ème place ex-aequo, le lundi et mardi à 16,7%

Et la répartition des 33 perturbations, par gare :  

Notre « pentagone avec 5 branches » de jours OK KO à début de semaine 5 en 2023 donne :

Le nombre de perturbations par semaine pour 2022 (point orange carré), comparé à 2021 (point bleu) en cet début de semaine 5 :
 

Vous continuez de penser que la majorité des incidents est dûe aux voyageurs?

Eh bien non, pas du tout, à partir des notifications officielles de la RATP-SNCF, aux heures de pointes et jours ouvrés, c’est une fausse impression…

Pour ce début d’année 2023, la tendance est toujours à une responsabilité SNCF-RATP

Et si vous êtes observateur, pour être d’aplomb avec le RER A, les colis suspects sont considérés désormais comme une responsabilité externe, et non plus voyageur

Pour les bagages abandonnés, ce sont toujours les voyageurs les responsables (il ne faudrait pas exagérer quand même)

Nous continuons avec ce tableau indicateur, qui comprends :  

  • Les temps cumulés de chaque type de perturbation,
  • Les temps cumulés Post-Incidents
  • Et les temps cumulés totaux, en Heures:Minutes:Secondes par type de perturbations, classés en mode décroissant, par mois, pour la période début février 2022 à fin janvier 2023

Aux Heures de Pointes et Heures de Pointes Etendues, bien entendu On donnera le détail sur les 3 derniers mois, le reste sera « condensé »

Ce mois ci, les incidents d’exploitation sont en tête du classement Nous remarquons aussi, que malgré les tentatives de camouflage de la part de la RAP-SNCF-IDF Mobilités, les 3 premiers types de perturbations chronophages, en janvier 2023, sont à responsabilité RATP-SNCF

Continuez à témoigner, à râler, à dire des choses positives quand il le faut, des choses négatives aussi, des critiques, cela me motive à tenir à jour ce Blog!

Le noyau dur de ce Blog persiste, c’est bien c’est sympa : Mr LEM91, Mr Plouf et Le Capitaine

Tous les autres nouveaux contributeurs sont bien entendus les bienvenus

Allez, bon courage pour février 2023

Cordialement

Mini Audit Express (Heures de Pointes et jours Ouvrés 2015->2022)

Bonjour !

Valérie Pecresse, lors de la dernière réunion de concertation avec les usagers du RER B, a annoncé le lancement d’un audit sur le RER B

Afin de l’aider dans cette tâche, et étant en copie régulière des tweets informatifs sur les incidents du RER B, le Blog d’En Face se permet de détailler les courbes et tableaux communiqués sur Tweeter

Et rajoute d’autres éléments d’information

Source des données : notifications de la RATP des incidents RATP et SNCF (quand la RATP daigne remonter les alertes) accessibles sur le site courbis.fr, alertes remontées par les CM du compte Tweeter @RERB, quand les incidents durent au moins 10 minutes, plus rarement alertes du site Transilien Nous traitons les Jours Ouvrés (lundi à vendredi), entre début 2015 à fin 2022

Donc : aux Heures de Pointes, au sens large : la perturbation (durée totale) déborde sur les créneaux 7h00 9h30 et 17h00 19h30

Pour la période début 2019 à fin 2022, année par année, déclinés par mois, les spectres des perturbations majeures, aux Heures de Pointes et Jours Ouvrés :

Pour la période début 2015 à fin 2018, année par année, déclinés par mois, les spectres des perturbations majeures, aux Heures de Pointes et Jours Ouvrés (même échelle) :

Vous noterez le pic de juin 2018, avec l’incident sur la voie entre Courcelle et Saint Rémi les chevreuse

Ensuite : créneau début 2019 à fin 2022, les classements, par ordre décroissant, des perturbations majeures, aux Heures de Pointes et Jours Ouvrés

Ensuite : créneau début 2015 à fin 2018, les classements, par ordre décroissant, des perturbations majeures, aux Heures de Pointes et Jours Ouvrés

En termes de chronophagie des incidents, le classement, année par année, par ordre décroissant, sur la dernière colonne de cumul des temps, est le suivant :

2015 :

2016 :

2017 :

2018 :  

2019 :

2020 :

2021 :

2022 :

Remarques : contrairement à ce que qu’affirme la RATP-SNCF-IDF Mobilités, les bagages abandonnés et malaises voyageurs ne sont pas les perturbations les plus chronophages, aux Heures de Pointes et Jours Ouvrés

On récapitule :

Classement par ordre décroissant du nombre d’occurrence des perturbations : 1er chiffre : place dans le classement, 2ème chiffre entre parenthèse : nombre d’occurrences

Type de perturbation20152016201720182019202020212022
Panne de Matériel1 (34)3 (32)1 (56)3 (50)2 (57)3 (37)2 (54)2 (65)
Panne de caténaire 12 ex aequo (6)20 (2) 14 (3)15 (4)17 ex aequo (4)15 ex aequo (2)
Panne électrique12 ex aequo (6)7 (12)5 (17)8 (13)12 (7)11 (9)9 (16)10 (11)
Panne de signalisation5 (15)6 (21)4 (25)4 ex aequo (38)6 (17)5 (32)4 (22)3 (42)
Dégagement de fumée    16 ex aequo (1)16 ex aequo (2)21 (1) 
Incident Voyageur11 (7)15 ex aequo (5)13 ex aequo (7)12 ex aequo (5)13 (4)13 (6)10 ex aequo (12)11 ex aequo (7)
Incident Grave Voyageur8 (10)12 ex aequo (6)16 ex aequo (6)12 ex aequo (5)11 (8)14 (5)13 ex aequo (8)11 ex aequo (7)
Acte de malveillance15 ex aequo (4)19 ex aequo (2)13 ex aequo (7)18 ex aequo (2)16 ex aequo (1)12 (7)  12 (10)15 ex aequo (2)
Mouvement social9 ex aequo (8)1 (44)11 ex aequo (8)1 (58)4 (42)4 (33)10 ex aequo (12)8 (20)
Incident sur la voie12 ex aequo (6)15 ex aequo (5)16 ex aequo (6)2 (53)7 ex aequo (15)6 (27)8 (18)9 (14)
Incidents techniques7 (12)8 ex aequo (8)8 (11)10 (9)16 ex aequo (1) 13 ex aequo (8)18 ex aequo (1)
Divers incidents15 ex aequo (4)19 ex aequo (2)11 ex aequo (8)15 ex aequo (4)    
Colis suspect4 (16)8 ex aequo (8)19 (4)20 ex aequo (1) 20 ex aequo (1)  
Incident d’exploitation6 (13)2 (38)3 (40)9 (11)5 (18)9 (14)5 ex aequo (21)5 (36)
Malaise voyageur2 (23)4 (28)2 (41)4 ex aequo (38)1 (60)7 (26)5 ex aequo (21)4 (37)
Mesure de sécurité12 ex aequo (6)12 ex aequo (6)10 (9)15 ex aequo (4)9 ex aequo (9)20 ex aequo (1)16 (5)14 (5)
Signal d’alarme9 ex aequo (8)17 ex aequo (4)7 (12)17 (3)15 (2)16 ex aequo (2)13 ex aequo (8)11 ex aequo (7)
Conditions climatiques 17 ex aequo (4)21 ex aequo (1)12 ex aequo (5)  19 (3) 
Personnes sur la voie17 (1)8 ex aequo (8)16 ex aequo (6)11 (8)9 ex aequo (9)10 (12)7 (20)7 (23)
Travaux  6 (13)18 ex aequo (2)3 (55)2 (40)1 (74)1 (296)
Réduction offre  13 ex aequo (7)7 (16) 1 (94)17 ex aequo (4) 
Rail cassé 19 ex aequo (2)21 ex aequo (1)20 ex aequo (1)16 ex aequo (1)16 ex aequo (2) 15 ex aequo (2)
Bagage abandonné3 (20)5 (22)9 (10)6 (17)7 ex aequo (15)8 (20)3 (37)6 (34)
Obstacle sur les voies 8 ex aequo (8)21 ex aequo (1)20 ex aequo (1)16 ex aequo (1)16 ex aequo (2)20 (2)18 ex aequo (1)

Temps cumulés

Classement par ordre décroissant du temps total par type de perturbations : 1er chiffre : position dans le classement, 2ème chiffre entre parenthèse : durée cumulée totale par type de perturbation, en heures : minutes

Type de perturbation20152016201720182019202020212022
Panne de Matériel2 (57 heures 7 minutes)7 (48 heures 14 minutes)2 (84 heures 25 minutes)5 (84 heures 2 minutes)4 (111 heures 15 minutes)6 (107 heures 41 minutes)4 (113 heures 57 minutes)3 (153 heures 35 minutes)
Panne de caténaire 4 (58 heures 38 minutes)13 (19 heures 48 minutes) 11 (26 heures 21 minutes)11 (25 heures 17 minutes)14 (31  heures 57 minutes)16 (9 heures 55 minutes)
  Panne électrique11 (18 heures 21 minutes)5 (56 heures 1 minute)5 (55 heures 56 minutes)7 (41 heures 20 minutes)12 (19 heures 5 minutes)13 (17 heures 42 minutes)8 (56  heures 33 minutes)10 (29 heures 28 minutes)
Panne de signalisation5 (38 heures 6 minutes)6 (51 heures 11 minutes)6 (50 heures 46 minutes 4 (110 heures 32 minutes)7 (51 heures 37 minutes4 (126 heures 10 minutes)2 (124 heures 51 minutes)4 (143 heures 11 minutes)
Dégagement de fumée    20 (52 minutes)17 (9 heures 41 minutes)21 (5  heures 18 minutes) 
Incident Voyageur13 (11 heures 6 minutes)17 (8 heures 44 minutes)14 (16 heures 13 minutes)16 (6 heures 45 minutes)14 (12 heures 37 minutes)16 (10 heures 56 minutes)15 (24  heures 9 minutes)14 (14 heures 7 minutes)
Incident Grave Voyageur3 (41 heures 42 minutes)11 (22 heures 23 minutes)8 (29 heures 31 minutes)14 (15 heures 58 minutes)9 (32 heures 31 minutes)12 (20 heures 14 minutes)12 (34  heures 28 minutes)11 (29 heures 8 minutes)
Acte de malveillance15 (7 heures 21 minutes)20 (7 heures 9 minutes)18 (14 heures 57 minutes)21 (2 heures 21 minutes)18 (1 heures 40 minutes)14 (16 heures 47 minutes)13 (33  heures 54 minutes)17 (5 heures 14 minutes)
Mouvement social1 (79 heures 36 minutes)1 (436 heures 42 minutes)3 (79 heures 24 minutes)1 (575 heures 39 minutes)2 (416 heures 51 minutes)3 (326 heures 39 minutes)3 (119 heures 6 minutes)2 (207 heures 30 minutes)
Incident sur la voie14 (9 heures 44 minutes)19 (7 heures 56 minutes)12 (19 heures 50 minutes2 (424 heures 48 minutes)8 (51 heures 5 minutes)5 (126 heures 5 minutes)6 (87  heures 17 minutes)9 (38 heures 26 minutes)
Incidents techniques6 (28 heures 25 minutes)16 (13 heures 39 minutes)10 (25 heures 6 minutes)8 (41 heures 5 minutes)16 (3 heures 10 minutes) 16 (22  heures 23 minutes)18 (2 heures 37 minutes)
Divers incidents12 (14 heures 21 minutes)22 (2 heures)17 (15 heures 9 minutes)15 (10 heures 5 minutes)    
Colis suspect  9 (25 heures 21 minutes)13 (16 heures 17 minutes)21 (3 heures 18 minutes)22 (24 minutes) 21 (2 heures 50 minutes)  
Incident d’exploitation10 (19 heures 2 minutes)2 (138 heures 4 minutes)7 (47 heures 56 minutes)11 (26 heures 50 minutes)5 (63 heures 28 minutes)8 (43 heures 17 minutes)9 (55  heures 23 minutes)5 (106 heures 51 minutes)
Malaise voyageur4 (39 heures 36 minutes)8 (45 heures 27 minutes)4 (64 heures 42 minutes)6 (62 heures 33 minutes)3 (123 heures 37 minutes)7 (52 heures 10 minutes)10 (47  heures 47 minutes)6 (79 heures 56 minutes)
Mesure de sécurité7 (27 heures 57 minutes)12 (20 heures 35 minutes)11 (22 heures 58 minutes)19 (4 heures 16 minutes)6 (57 heures 6 minutes19 (5 heures 54 minutes)17 (20  heures 25 minutes)12 (18 heures 15 minutes)
Signal d’alarme16 (6 heures 12 minutes)18 (8 heures 16 minutes)15 (15 heures 31 minutes17 (5 heures 55 minutes)15 (6 heures 25 minutes)20 (4 heures 25 minutes)18 (19  heures 8 minutes)13 (15 heures 54 minutes)
Conditions climatiques 14 (15 heures 48 minutes)20 (3 heures 28 minutes)9 (36 heures 55 minutes)  19 (10  heures 50 minutes) 
Personnes sur la voie17 (1 heure)10 (26 heures 10 minutes)16 (15 heures 25 minutes)12 (22 heures 29 minutes)13 (17 heures 4 minutes)10 (34 heures 53 minutes)7 (69  heures 32 minutes)7 (65 heures 15 minutes)
Travaux  1 (121 heures 36 minutes)13 (19 heures 51 minutes)1 (539 heures)2 (413 heures 12 minutes)1 (1689 heures 35 minutes)1 (3071 heures)
Réduction offre  9 (28 heures)3 (158 heures 48 minutes) 1 (778 heures 57 minutes)11 (39  heures 42 minutes) 
Forte Affluence Voyageur        
Immobilisation Maintenance        
Rail cassé     20 (7 heures 11 minutes)23 (45 minutes)18 (4 heures 19 minutes)19 (59 minutes)15 (13 heures 13 minutes) 15 (10 heures 31 minutes)
Bagage abandonné  8 (27 heures 24 minutes)9 (43 heures 20 minutes)19 (14 heures 17 minutes)10 (35 heures 19 minutes)10 (29 heures 29 minutes)9 (40 heures 6 minutes)5 (88  heures 6 minutes)8 (50 heures 12 minutes)
Obstacle sur les voies 3 (77 heures 3 minutes)22 (2 heures 52 minutes)20 (3 heures)17 (2 heures 17 minutes)18 (7 heures 38 minutes)20 (9  heures 22 minutes)19 (59 minutes)

Il est quand même très étonnant de stigmatiser la responsabilité des usagers avec certains types d’incidents, tout en ne publiant strictement aucun chiffre

D’un point de vue rigueur scientifique, il y a un certain nombre de problèmes

Ce même travail peut être fait pour tous les créneaux horaires, les Jours Ouvrés, entre début 2015 et fin 2022

Cordialement

Infographie des perturbations des RER A et B sur BFM TV

Bonsoir !

BFM TV m’a contacté il y a quelques jours, suite au message reçu du responsable du site courbis.fr, site qui répertorie, depuis fin 2006, les perturbations majeures, signalées par la RATP, pour tous les RER

BFM TV demandait à avoir des données sur les perturbations majeures des RER A et B

Aujourd’hui, l’infographie a été publié vers cet article : INFOGRAPHIES. Le nombre de perturbations en forte hausse sur les RER A et B depuis dix ans (bfmtv.com)

Dans cet article, je vais reprendre les documents transmis à BFM TV Complémentarité des informations, rien de plus ! Ils se sont limités aux dix dernières années (ce n’est pas un reproche !) de début 2012 à fin décembre 2022

Un très grand merci en tout cas à Juliette Vignaud et à Théophile Magoria pour cette infographie, de s’intéresser à notre travail!

Merci au responsable du site courbis.fr, ainsi qu’à l’association « Comité des Usagers du RER B en Vallée de Chevreuse (COURB) », dont je suis adhérent

Dans tout ce qui suivra, nous prendront la période début 2007 à fin 2022, aux Heures de Pointes et Jours Ouvrés

Les travaux sont pris en compte

Pour le RER B :

Nombre de perturbations majeures :

Pour l’évolution des responsabilités des perturbations majeures :

Pour le détail de ces perturbations majeures, l’année 2022 présente ces perturbations par ordre décroissant

Pour les différents cumuls de temps (en heures-minutes-secondes) (perturbations en elle-même, post-perturbation, puis addition de ces 2 temps) : année 2022, avec le détail des 3 derniers mois

Cette fois-ci sur la période début 2007 à fin 2022, en mode « condensé », par année

Pour le RER A :

Nombre de perturbations majeures :

Pour l’évolution des responsabilités des perturbations majeures :

Pour le détail de ces perturbations majeures, l’année 2022 présente ces perturbations par ordre décroissant

Pour les différents cumuls de temps (en heures-minutes-secondes) (perturbations en elle-même, post-perturbation, puis addition de ces 2 temps) : année 2022, avec le détail des 3 derniers mois

Cette fois-ci sur la période début 2007 à fin 2022, en mode « condensé », par année

Nous gardons le contact avec Théophile Magoria

Cordialement

Bilan décembre 2022

Bonjour!

Je vous présente mes meilleurs vœux pour l’année 2023 : santé, prospérité, transports fluides et à l’heure

Ce mois de décembre 2022 est dégradé par rapport au mois de novembre 2022

82 % de jours à problèmes en Jours Ouvrés et aux Heures De Pointe 

18 jours ouvrés KO sur 22

30 perturbations majeures

Un petit rappel : Si on compare aux statistiques du Blog d’En Face en décembre 2021, nous étions à 74%

Rappel :

Décembre 2021 : 23 jours ouvrés : 74% de jours à problèmes

Janvier 2022 : 21 jours ouvrés : 67% de jours à problèmes

Février 2022 : 20 jours ouvrés : 70% de jours à problèmes

Mars 2022 : 23 jours ouvrés : 100% de jours à problèmes

Avril 2022 : 20 jours ouvrés : 100% de jours à problèmes

Mai 2022 : 21 jours ouvrés : 100% de jours à problèmes

Juin 2022 : 21 jours ouvrés : 100% de jours à problèmes

Juillet 2022 : 20 jours ouvrés : 100% de jours à problèmes

Août 2022 : 22 jours ouvrés : 86% de jours à problèmes

Septembre 2022 : 22 jours ouvrés : 82% de jours à problèmes

Octobre 2022 : 21 jours ouvrés : 86% de jours à problèmes

Novembre 2022 : 20 jours ouvrés : 60% de jours à problèmes

Décembre 2022 : 22 jours ouvrés : 82% de jours à problèmes

18 jours à problèmes sur 22, 9 jours avec plusieurs perturbations cumulées

La fin de semaine (de 2 jours) du 1 décembre avec 4 perturbations, la semaine du 5 décembre avec 7 perturbations, la semaine du 12 décembre avec 9 perturbations, la semaine du 19 décembre avec 7 perturbations et la semaine du 26 décembre avec 3 perturbations

Et nous ne comptons qu’aux heures de pointe et jours ouvrés… A savoir du lundi au vendredi, de 7h00 à 09h30 et de 17h00 à 19h30 Ceci, c’est la théorie

En pratique, vous voyez désormais des « Heures de Pointes » et des « Heures de Pointes Etendues », dont je parlais auparavant en termes de Heures de Pointes

Les « Heures de Pointes » sont effectivement calées, pour un incident, sur les horaires ci-dessus La perturbation ne déborde pas, elle se situe strictement dans les horaires 7h00-9h30 et 17h00 19h30

Les « Heures de Pointes Etendues » : la perturbation déborde sur l’Heure de Pointe, soit au début, soit à la fin. L’incident déborde cependant sur ces horaires

Je rappelle que seuls sont retenus les incidents majeurs ayant entraîné des perturbations majeures, remontés auprès des voyageurs

Nos sources d’informations : le site Courbis.fr (notifications SIVE en gares, en bas de panneaux), Twitter et les notifications des CM du RER B, et le site Transilien.com dans une moindre mesure

Au total : 30 perturbations 

Nous avons au final connu en ce mois de décembre 2022 :

  • 4 pannes de matériel
  • 4 pannes de signalisation
  • 1 « personne sur les voies »
  • 4 malaises voyageurs
  • 2 incidents voyageurs
  • 1 incident grave voyageur
  • 10 incidents d’exploitation (!)
  • 4 bagages abandonnés

Ne sont pas pris en compte les incidents mineurs qui durent quelques minutes, bien qu’ils peuplent allègrement les communications des CM sur Twitter

Bref, pour résumer : (les pourcentages indiquent la proportion de l’incident par rapport au total des incidents)

Ce mois-ci, les faits marquants, pour le RER B :

Ce sont les « incidents d’exploitation » (10 ce mois-çi !) qui continuent d’occuper le haut du pavé

Et les pannes de matériels qui semblent être en diminution…

Principe des vases communicants

Comme le mois dernier, l’incident d’exploitation, c’est pratique, c’est vague… Sur le fait d’avoir plus d’explications sur la nature de ces problèmes d’exploitation, et malgré les demandes répétées des twittos auprès des CM, c’est encore et toujours le grand silence, comme d’habitude

Il y a, côté CM du RER B sur Twitter, toujours une volonté flagrante de refuser de communiquer, depuis la rentrée, sur les annulations de mission, pour cause d’indisponibilité de matériel sur certains secteurs

El le comité de ligne RER B du 20 décembre 2022 n’a pas permis d’éclaircir certains points, d’après certainss participants, qui ne les ont pas trouvés à la hauteur

Pour la grève dans les ateliers de maintenance RATP : elle a continué en décembre 2022, elle  impacte les RER A, B et métros Et elle dure depuis environ 7 semaines

Quand on demande cet impact sur le RER B : pas de réponses Et ce n’est pas faute de reposer régulièrement la question

Sans parler du logiciel de prises de rendez-vous des opérations de maintenance côté SNCF, auprès de la RATP, pour l’atelier flambant neuf à Mitry-Mory et qui devait être prêt début septembre 2022… Là aussi, pas d’informations, le black-out

C’est enfin un article paru dans ESlate, qui évoque l’attitude obscurantiste de la RATP, qui parle de la responsabilité majoritaire des usagers pour les sources de perturbation, mais qui, dans le même temps, indique qu’elle ne plubliera aucun chiffre !

D’un point de vue scientifique, le doute est possible : quel chercheur publierait un article, sans sortir aucune courbe, satistiques, mesure, et indiquerait, péramptoirement « Je détiens la Vérité ! Croyez-moi sur paroles ! » sans passer immédiatement pour un clown ?

Je vous conseille toujours fortement de vous connecter à Twitter, si vous souhaitez avoir des informations rapides sur les perturbations, en suivant les hashtags #RERB, #TeamRERB, et les CM du compte officiel du @RERB, enfin, surtout les twittas-os qui réveillent un peu les CM officiels…

Ce mois-ci, le podium gagnant, à la première place « Incident d’exploitation » (10), à la 2ème place, 4 ex-aequo : les « Pannes de matériels », « Pannes de signalisation », « Malaise voyageur » et « Bagage Abandonnés » (4)

D’où, à fin décembre 2022 :

Les travaux sont donc, comme attendu, les grands gagnants des perturbations 2022

Sans faire de « Prédictions de Mme Irma 2023 », ils le seront aussi pour l’année 2023

Ce mois-ci, la zone « Nord » conserve sa pôle-position, avec 63% des perturbations, pour la place de leader avec la médaille d’or du Rup’Cat’ des perturbations

Au niveau répartition, une responsabilité de la RATP-SNCF-Voyageur-Externe à 60%-40%-0%, ce mois-ci

Ce mois-ci, égalité entre le matin et le soir, pour les tranches horaires (50%-50%) en termes de moment où les perturbations se sont produites

Ce qui nous donne, côté jours à problèmes, à fin décembre 2022 :

Ce mois-ci, le nombre de jours avec incidents (en bleu) et le nombre de jours à problèmes multiples (en rouge), sont encore en mode croissant

Rappel : Les 2 courbes de tendances (en bleu, jours à incidents par mois, et nombre de jours avec 2 incidents, voire plus, en rouge)

Ce mois-ci, les mercredi et jeudi occupent la première place du « Pourav’s day » avec 26,7% des perturbations majeures Le lundi occupe ensuite la 3ème place du « Pourav’s day » avec 20,0% Puis à la 4ème place, le vendredi à 16,7% Et le mardi ferme la marche à 10,0%

Et la répartition des 612 perturbations, par gare :  

Notre « pâté avec 52 branches » de jours OK KO à fin semaine 52 en 2022 donne :

Pour toute l’année 2022, il n’y a donc pas eu une seule semaine sans aucun incident

Le nombre de perturbations par semaine pour 2022 (point orange carré), comparé à 2021 (point bleu) en cette fin de semaine 52 :
 

Vous aurez noté cette espèce d’excroissance, ce chancre mou, pour les semaines 26 à 34 en 2021 En 2022, il y a eu moins de perturbations par semaine, mais sur toute l’année, nous sommes perdants

Vous continuez de penser que la majorité des incidents est dûe aux voyageurs?

Eh bien non, pas du tout, à partir des notifications officielles de la RATP-SNCF, aux heures de pointes et jours ouvrés, c’est une fausse impression…

Pour cette année 2022, la tendance est toujours à une responsabilité SNCF-RATP

Et si vous êtes observateur, pour être d’aplomb avec le RER A, les colis suspects sont considérés désormais comme une responsabilité externe, et non plus voyageur

Pour les bagages abandonnés, ce sont toujours les voyageurs les responsables (il ne faudrait pas exagérer quand même)

Nous continuons avec ce tableau indicateur, qui comprends :  

  • Les temps cumulés de chaque type de perturbation,
  • Les temps cumulés Post-Incidents
  • Et les temps cumulés totaux, en Heures:Minutes:Secondes par type de perturbations, classés en mode décroissant, par mois, pour 2022

Aux Heures de Pointes et Heures de Pointes Etendues, bien entendu On donnera le détail sur les 3 derniers mois, le reste sera « condensé »

Ce mois ci, les incidents d’exploitation sont en tête du classement Nous remarquons aussi, que malgré les tentatives de camouflage de la part de la RAP-SNCF-IDF Mobilités, les 3 premiers types de perturbations chronophages, en décembre 2022, sont à responsabilité RATP-SNCF

Allez ! Une petite dernière, l’évolution 2007 à fin 2022 du nombre de perturbations majeures, aux Heures de Pointe et Jours Ouvrés !

Continuez à témoigner, à râler, à dire des choses positives quand il le faut, des choses négatives aussi, des critiques, cela me motive à tenir à jour ce Blog!

Le noyau dur de ce Blog persiste, c’est bien c’est sympa : Mr LEM91, Mr Plouf et Le Capitaine

Tous les autres nouveaux contributeurs sont bien entendus les bienvenus

Allez, bon courage pour janvier 2023, encore 1 mois à tirer

Côté prédiction, j’écrivais, fin novembre 2022 : « Et j’ai quelques doutes sur le fait d’atteindre la barre symbolique des 600 perturbations majeures ! Il en manque 18, au 30 novembre 2022, ce qui semble jouable »

Avec 612 perturbations majeures, la barre symbolique des 600 a été largement franchie

Cordialement

Bilan novembre 2022

Bonsoir!

Ce mois de novembre 2022 est meilleur par rapport au mois de octobre 2022

60 % de jours à problèmes en Jours Ouvrés et aux Heures De Pointe 

12 jours ouvrés KO sur 20

25 perturbations majeures

Un petit rappel : Si on compare aux statistiques du Blog d’En Face en novembre 2021, nous étions à 90%

Rappel :

Novembre 2021 : 20 jours ouvrés : 90% de jours à problèmes

Décembre 2021 : 23 jours ouvrés : 74% de jours à problèmes

Janvier 2022 : 21 jours ouvrés : 67% de jours à problèmes

Février 2022 : 20 jours ouvrés : 70% de jours à problèmes

Mars 2022 : 23 jours ouvrés : 100% de jours à problèmes

Avril 2022 : 20 jours ouvrés : 100% de jours à problèmes

Mai 2022 : 21 jours ouvrés : 100% de jours à problèmes

Juin 2022 : 21 jours ouvrés : 100% de jours à problèmes

Juillet 2022 : 20 jours ouvrés : 100% de jours à problèmes

Août 2022 : 22 jours ouvrés : 86% de jours à problèmes

Septembre 2022 : 22 jours ouvrés : 82% de jours à problèmes

Octobre 2022 : 21 jours ouvrés : 86% de jours à problèmes

Novembre 2022 : 20 jours ouvrés : 60% de jours à problèmes

12 jours à problèmes sur 20, 8 jours avec plusieurs perturbations cumulées

La fin de semaine (de 4 jours) du 2 novembre avec 2 perturbations, la semaine (de 4 jours) du 7 novembre avec 10 perturbations, la semaine du 14 novembre avec 10 perturbations, la semaine du 21 novembre avec 2 perturbations et le début de semaine (de 3 jours) du 28 novembre avec 1 perturbation

Et nous ne comptons qu’aux heures de pointe et jours ouvrés… A savoir du lundi au vendredi, de 7h00 à 09h30 et de 17h00 à 19h30 Ceci, c’est la théorie

En pratique, vous voyez désormais des « Heures de Pointes » et des « Heures de Pointes Etendues », dont je parlais auparavant en termes de Heures de Pointes

Les « Heures de Pointes » sont effectivement calées, pour un incident, sur les horaires ci-dessus La perturbation ne déborde pas, elle se situe strictement dans les horaires 7h00-9h30 et 17h00 19h30

Les « Heures de Pointes Etendues » : la perturbation déborde sur l’Heure de Pointe, soit au début, soit à la fin. L’incident déborde cependant sur ces horaires

Je rappelle que seuls sont retenus les incidents majeurs ayant entraîné des perturbations majeures, remontés auprès des voyageurs

Nos sources d’informations : le site Courbis.fr (notifications SIVE en gares, en bas de panneaux), Twitter et les notifications des CM du RER B, et le site Transilien.com dans une moindre mesure

Au total : 25 perturbations 

Nous avons au final connu en ce mois de novembre 2022 :

  • 4 pannes de matériel
  • 2 pannes de signalisation
  • 1 panne électrique
  • 2 « personne sur les voies »
  • 4 malaises voyageurs
  • 1 signal d’alarme
  • 5 incidents d’exploitation (!)
  • 4 bagages abandonnés
  • 2 mouvements sociaux (un jour de grève : perturbation matin et soir)

Ne sont pas pris en compte les incidents mineurs qui durent quelques minutes, bien qu’ils peuplent allègrement les communications des CM sur Twitter

Bref, pour résumer : (les pourcentages indiquent la proportion de l’incident par rapport au total des incidents)

Ce mois-ci, les faits marquants, pour le RER B :

Ce sont les « incidents d’exploitation » (5 ce mois-çi !) qui reviennent en force

Et les pannes de matériels qui semblent être en diminution…

Principe des vases communicants

L’incident d’exploitation, c’est pratique, c’est vague… Sur le fait d’avoir plus d’explications sur la nature de ces problèmes d’exploitation, et malgré les demandes répétées des twittos auprès des CM, c’est encore et toujours le grand silence, comme d’habitude

Il y a, côté CM du RER B sur Twitter, toujours une volonté flagrante de refuser de communiquer, depuis la rentrée, sur les annulations de mission, pour cause d’indisponibilité de matériel sur certains secteurs

Etiez-vous au courant de la grève dans les ateliers de maintenance côté RATP, qui impacte les RER A, B et métros ? Et qui dure depuis environ 6 semaines ?

Quand on demande cet impact sur le RER B : pas de réponses Et ce n’est pas faute de reposer régulièrement la question

Sans parler du logiciel de prises de rendez-vous des opérations de maintenance côté SNCF, auprès de la RATP, pour l’atelier flambant neuf à Mitry-Mory et qui devait être prêt début septembre 2022… Là aussi, pas d’informations, le black-out

Et nous avons souhaité les 9 ans du Blog d’En Face, au fait !

Je vous conseille toujours fortement de vous connecter à Twitter, si vous souhaitez avoir des informations rapides sur les perturbations, en suivant les hashtags #RERB, #TeamRERB, et les CM du compte officiel du @RERB, enfin, surtout les twittas-os qui réveillent un peu les CM officiels…

Ce mois-ci, le podium gagnant, à la première place « Incident d’exploitation » (5), à la 2ème place, 3 ex-aequo : les « Pannes de matériels », « Malaise voyageur » et « Bagage Abandonnés » (4)

D’où, à fin novembre 2022 :

Les travaux devraient être encore les grands gagnants des perturbations 2022

Ce mois-ci, la zone « Nord » conserve sa pôle-position, avec 52% des perturbations, pour la place de leader avec la médaille d’or du Rup’Cat’ des perturbations

Au niveau répartition, une responsabilité de la RATP-SNCF-Voyageur-Externe à 56%-44%-0%, ce mois-ci

Ce mois-ci, le matin repasse en tête, par rapport au soir, d’une courte tête, pour les tranches horaires (52%-48%) en termes de moment où les perturbations se sont produites

Ce qui nous donne, côté jours à problèmes, à fin novembre 2022 :

Ce mois-ci, le nombre de jours avec incidents (en bleu) et le nombre de jours à problèmes multiples (en rouge), sont encore en mode croissant

Rappel : Les 2 courbes de tendances (en bleu, jours à incidents par mois, et nombre de jours avec 2 incidents, voire plus, en rouge)

Ce mois-ci, le jeudi occupe encore une fois la première place du « Pourav’s day » avec 32% des perturbations majeures Le lundi occupe ensuite la 2ème place du « Pourav’s day » avec 24,0% Puis à la 3ème place, ex-aequo le mardi et le mercredi à 16,0% Et le vendredi ferme la marche à 12,0%

Et la répartition des 582 perturbations, par gare :  

Notre « pâté avec 48 branches » de jours OK KO à mi-semaine 48 en 2022 donne :

Il n’y a donc pas eu de semaines sans aucun incident depuis ce début d’année 2022

Le nombre de perturbations par semaine pour 2022 (point orange carré), comparé à 2021 (point bleu) en ce milieu de semaine 48 :
 

Vous aurez noté cette espèce d’excroissance, ce chancre mou, pour les semaines 26 à 34 en 2021 En 2022, un peu moins de perturbations par semaine, mais sur la durée, nous sommes perdants

Vous continuez de penser que la majorité des incidents est dûe aux voyageurs?

Eh bien non, pas du tout, à partir des notifications officielles de la RATP-SNCF, aux heures de pointes et jours ouvrés, c’est une fausse impression…

Pour ce 11/12 d’année 2022, la tendance est toujours à une responsabilité SNCF-RATP

Et si vous êtes observateur, pour être d’aplomb avec le RER A, les colis suspects sont considérés désormais comme une responsabilité externe, et non plus voyageur

Pour les bagages abandonnés, ce sont toujours les voyageurs les responsables (il ne faudrait pas exagérer quand même)

Nous continuons avec ce tableau indicateur, qui comprends :  

  • Les temps cumulés de chaque type de perturbation,
  • Les temps cumulés Post-Incidents
  • Et les temps cumulés totaux, en Heures:Minutes:Secondes par type de perturbations, classés en mode décroissant, par mois, pour 2022

Aux Heures de Pointes et Heures de Pointes Etendues, bien entendu On donnera le détail sur les 3 derniers mois, le reste sera « condensé »

Ce mois ci, en excluant les mouvements sociaux, les incidents d’exploitation sont en tête du classement

Continuez à témoigner, à râler, à dire des choses positives quand il le faut, des choses négatives aussi, des critiques, cela me motive à tenir à jour ce Blog!

Le noyau dur de ce Blog persiste, c’est bien c’est sympa : Mr LEM91, Mr Plouf et Le Capitaine

Tous les autres nouveaux contributeurs sont bien entendus les bienvenus

Allez, bon courage pour décembre 2022, encore 1 mois à tirer

Et j’ai quelques doutes sur le fait d’atteindre la barre symbolique des 600 perturbations majeures ! Il en manque 18, au 30 novembre 2022, ce qui semble jouable

Cordialement