Bilan Novembre 2015

Bonsoir

Le bilan pour le mois de Novembre 2015 frôle, sans l’atteindre, celui du pire bilan de l’année 2015 (Juin 2015)

75 % de jours à problèmes en Jours Ouvrables et aux heures de pointe

Rappel,

Janvier 2015 : 21 jours ouvrés : 29% de jours à problèmes

Février 2015 : 20 jours ouvrés : 60% de jours à problèmes 

Mars 2015 : 22 jours ouvrés : 59% de jours à problèmes 

Avril 2015 : 21 jours ouvrés : 57% de jours à problèmes 

Mai 2015 : 17 jours ouvrés : 41% de jours à problèmes 

Juin 2015 : 22 jours ouvrés : 77% de jours à problèmes 

Juillet 2015 : 22 jours ouvrés : 27% de jours à problèmes 

Août 2015 : 21 jours ouvrés : 33% de jours à problèmes 

Septembre 2015 : 22 jours ouvrés : 64% de jours à problèmes 

Novembre 2015 : 20 jours ouvrés : 75% de jours à problèmes 

15 jours à problèmes sur 20, 8 jours avec plusieurs incidents cumulés

1 semaine (début Novembre) avec 6 incidents, la semaine du 11 Novembre avec 3 incidents, 1 semaines avec 5 incidents, 1 semaine avec 10 incidents (!), 1 début de semaine de 1 jour avec 1 incident fin Novembre

Bien entendu, on ne parle pas des retards sans justifications, des pannes de matérielle, des annulations de mission qui se sont produites hors heures de pointe.

Ce mois-ci, 2 “Pas d’annonces “, comme le mois dernier, pour des retards pas vraiment discrets

Au total : 25 incidents, c’est le record de l’année (pour le moment)… Il est à égalité avec celui de Janvier 2014 !

Nous mesurons, en presque 2 ans, l’ampleur du chemin parcouru et des progrès accomplis ! On peut se dire « On tourne en rond, merde, on tourne en rond! », comme Bernard Blier dans « Le grand blond avec une chaussure noire»

Nous avons au final connu en ce mois de Novembre 2015 :

  • 3 incidents techniques
  • 2 « Pas d’Annonces »
  • 1 incident voyageur
  • 1 incident grave voyageur
  • 3 malaises voyageurs
  • 6 colis suspects (ou bagages abandonnés…)
  • 3 pannes de matériel
  • 1 panne de signalisation
  • 1 incident d’exploitation
  • 2 jours de mouvements sociaux (comptés matin et soir, soit 4 perturbations) côté SNCF

Bref, pour résumer : (les pourcentages indiquent la proportion de l’incident par rapport au total des incidents)

Repart112015

Ce mois-ci, le fait marquant, pour le RER B, sont les 2 journées de mouvements sociaux les 23 et 24 Novembre, qui n’ont fait l’objet d’aucune communication officielle, tant du point de vue RATP que SNCF… 20% de trains en moins aux heures de pointes (16 missions au lieu de 20), l’application RATP qui indique des trains entre 2 gares, l’application SNCF qui ne trouve pas les missions de la RATP… Le commandement de cette ligne est unifié, et mise à part cette déclaration de principe… Des voyageurs qui continuent de demander des explications sur le Blog Officiel de Céline, qui ne communique pas du tout sur ce sujet, assez surréaliste, cette situation…

Pendant cette période du 22 au 29 septembre, le Blog d’En Face a fait l’objet d’articles de la part du Capitaine Flamme, qui a démarré au quart de tour

Excès de zèle ? Etat d’urgence ? La gestion catastrophique de la non-communication de la RATP sur la grève de la SNCF nous a valu une fréquentation record sur ce Blog, de nouveaux témoignages qui ont confirmé et dissipé les doutes dans lequels nous nous trouvions tous…

Et une fréquentation là aussi record sur Facebook (cf ci-dessous)! On remercie le BOC pour son silence !

La bonne nouvelle est l’association UFC Que Choisir a porté plainte contre le trio infernal STIF, SNCF,RATP sur les prochains contrats cadres qui lient ces 3 acteurs. Un article publié par Gille !

 

Une audience phénoménale de son article sur Facebook! 438 personnes atteintes, 12 engagements!

Si UFC Que choisir a besoin de statistiques, elle peut se servir des 2 années de stats sur ce Blog !

Donc une actualité dramatique qui a bouleversé la publication de 2 articles sur les relevés effectués par Anaïs.C entre fin Février 2015 et à ce jour, pour ses trajets Fontenay-aux-Rose-Châtelet le matin avant 8 heure. Au total et en moyenne : 2 minutes zéro seconde de retard au départ de Bourg-la-Reine, et 4 minutes zéro seconde (toujours en moyenne) de retard à Châtelet les Halles. Avec une remarquable constance pour ces retards sur les 4 périodes analysées. Début décembre, on publie tout ça !

Et 2 autres articles à suivre, à partir des relevés consignés par Séverine, pour ses trajets entre Massy-Verrières et Châtelet les Halles le matin aux heures de pointes !

Ce sera notre package cadeau pour la RATP-SNCF-STIF

Une fois de plus, la RATP est complètement à côté de la plaque, toutes nos félicitations aux génies stratosphériques qui gouvernent la RATP… Essayez de prendre au moins une fois dans votre vie le RER B, pour voir, aux heures de pointes… Ne faites pas un direct « Massy Cité U » comme un certain responsable politique, avec une rame tout seul pour lui…

Ce mois-ci, c’est la zone Sud qui détrône la zone Nord, et gagne son Rup’Cat’ des incidents avec 36 % des problèmes.

Au niveau répartition, une responsabilité RATP-SNCF versus Voyageur à 54-46. Pourtant, la RATP s’en donne du mal, à remonter avec une vitesse foudroyante les colis suspects, pardon les bagages abandonnés (Le Capitaine brandit une hache au dessus de ma tête pour que je rectifie ce passage…) , les malaises-incidents voyageurs… Par contre, les alertes à responsabilités RATP-SNCF, cela a du mal à remonter, bizarre non ?

Ce mois-ci, la tranche horaire du soir gagne d’une courte tête par rapport au matin (52-48)

Ce qui nous donne, côté jours à problèmes, à fin Novembre 2015 :

NbJourPbsMens112015

Voilà, c’est pas terrible, n’est-ce pas ? Cela a remonté sévèrement ce mois-ci

La courbe en bleu : le nombre de jours à incidents par mois depuis Novembre 2013

La courbe en rouge : le nombre de jours avec 2 incidents, voire plus, toujours depuis Novembre 2013

Dans les 2 cas : une courbe de tendance, tendances toutes les 2 baissières, ce qui est déjà pas mal… Mais que c’est long, et que c’est lent…

Pour le nombre de jours à problèmes par mois, on est passé de moins de 12 jours fin 2013 à un peu plus de 10 jours de problèmes par mois fin 2015. Avec des pics de temps en temps, pas des rechutes, mais des “re-sommets”, ce mois-ci particulièrement…

Pour les nombre de jours à problèmes multiples : de 5 jours par mois fin 2013 à 3 jours par mois fin 2015. Bon, c’est la tendance… Avec du plomb dans l’aile, vu la performance de ce mois-ci !

D’ici 10 ans, on devrait atteindre le zéro défaut. En théorie, car la vie, la vraie, ce n’est pas la droite, mais l’asymptote… Un truc qui tend vers zéro ou devrait, et qui ne l’atteint jamais… Vous aurez beau rajouter de l’argent, des moyens, au-delà d’un certain seuil, cela ne servira plus à grand-chose, vous aurez peu d’améliorations… Assez de maths, on en reparlera plus tard !

Et le vendredi est le gagnant du mois, à 28% pour le plus jour le plus pourri, suivi du lundi et du mercredi à égalité à 24%, du mardi à 16% et du jeudi, dernier à 8%

Deux nouveaux indicateurs, comme déjà évoqués : pour l’année 2015, à fin Novembre 2015, le total des incidents est :

TabRespPertub112015

Et un nouveau plan de ligne pour le RER B : les stations présentant le plus d’incidents !

PlanIncidentsRERB112015

On alternera, un coup un tableau, un coup un graphe (super !)

Allez, un bon mois de Décembre 2015 ! Et surtout bon courage avec cette COP21…

Cordialement

Le jeu de la Vérité

Bonjour

Le Blog d’En Face, blog alternatif triphasé (Informer-Mémoriser-Distraire), à ne pas confondre avec le Blog Officiel de Céline, vous propose le Jeu de la Vérité, un petit test qui essaiera de vous dérider un peu, et par les temps qui courent, tout le monde en a bien besoin…

  • – Vous êtes dans un train dont la mission doit s’arrêter à une gare (volontairement changée pour ne pas la reconnaitre). Le robot annonce « Archeuil Cacan ? Archeuil Cacan ! »

Réponse A) Le train va effectivement s’arrêter à cette gare, vu que le robot l’a annoncé

Réponse B) Le train va effectuer un « Touch and Go », à savoir ralentir, rouler au pas sans s’arrêter, et accélérer

Réponse C) Le train ne va pas d’arrêter et continuer son chemin

  • – Vous êtes toujours dans ce même train, qui vient de brûler l’arrêt (voir point 1), et suite à cet incident, le chauffeur va

Réponse A) S’excuser platement via les hauts parleurs en disant de sa chaude voix «Désolé, j’ai oublié de m’arrêter et nous vous prions de nous excuser pour la gêne occasionnée…«

Réponse B) Lancer un nouveau message dans les haut-parleurs via le robot « Pour la station que nous venons de brûler : HIP HIP HIP ? «

Réponse C) Ne rien dire, ne rien faire, continuer sa route car il n’a pas que cela à faire, et c’est assez fatiguant de faire une phrase, et de toute façon, il n’y a jamais personne qui y descend, dans cette gare. Et ceux qui devaient y monter, on s’en fiche, ils n’ont pas pu!

  • – Vous rentrez chez vous et vous signalez ces incidents (voir points 1 et 2) auprès du Blog Officiel de la RATP. La RATP va alors (2 réponses possibles) :

Réponse A) Savoir directement qu’il n’y a pas eu d’arrêt à cette gare car elle a les moyens rapides de vérifier cela

Réponse B) Vous demander un peu plus de précisions, sur le sens de la mission (Sud vers Nord ? Nord vers Sud ?), l’horaire approximatif du problème pour pouvoir investiguer

Réponse C) Ne pas vous demander le nom de la mission car ça craint un peu, entre nous…

  •  – Par rapport au point 3, votre attitude est de :

Réponse A) Donner le maximum de détails sur le problème rencontré : le nom de la mission, le sens, l’horaire, l’âge approximatif du chauffeur

Réponse B) Vous dire : « La RATP n’a pas les heures précises des arrêts-départ de chaque mission dans chaque gare?  Comme pour les lignes de métro ?»

Réponse C) Vous dire : « Informer : oui. Dénoncer : non » car forcément, vous avez tous les détails …

En fait, pas sûr que cela soit un jeu si drôle.

Réponses du Blog d’En Face : 1–C, 2–C, 3-B et 3C, 4-C

A vous de jouer, en votre âme et conscience…

Fin novembre – le trafic du RER B ne brille pas comme la première bougie de l’avent

Lauber_couronne Indépendamment de toute considération religieuse, la fin du mois de novembre marque le début de cette période où la lumière, à défaut d’être dans le ciel, entre à l’intérieur des maisons, dans les yeux des enfants, et parfois aussi mais c’est plus rare, dans le coeur des hommes. Que ce soit avec la couronne de l’avent, le sapin de Noël ou les guirlandes décoratives, c’est la magie de Noel qui démarre pour les plus petits d’entre nous. Et parfois aussi le stress pour les plus grands : car au-delà de prendre plaisir à choisir les cadeaux qui vont émerveiller leur progéniture, ils doivent aussi se casser la tête afin de trouver des idées originales pour les autres membres de la famille, et ça c’est un peu relou, il faut bien l’admettre !

Du coté du RER B, il semblerait que la régie ait tenté d’allumer une première bougie de la couronne de l’avent en cette fin novembre sans vraiment y arriver, notamment avec les deux derniers fail de cette dernière semaine : sur les 19 jours ouvrés du mois, on déplore 53% de jours à problèmes, ce qui reste peu étincelant.

Nous avons au final connu ce mois-ci :

  • 1 panne de matériel
  • 2 pannes de signalisation
  • 1 incident technique
  • 1 divers incidents
  • 1 colis suspect
  • 1 jour à problème sans annonce,
  • 3 malaises voyageur
  • 1 signal d’alarme
  • 1 voyageurs sur les voies

Au niveau répartition, on est à 50% en responsabilité voyageurs versus 50% pour la régie :

Repartition201411

Il me reste à vous souhaiter pour ce mois de décembre de passer aussi peu de temps que possible dans le RER B pour vous consacrer plutôt à la préparation des fêtes, à la joie du shopping et du choix des cadeaux… Mais aussi bien sur:

  • à s’émerveiller de la beauté de la flamme d’une bougie, à l’image de notre vie intérieure (je relis mes tweets de l’année, j’écris trop bien),
  • à regarder en soi (je visionne à nouveau mes selfies de l’année sur facebook…j’ai trop la classe),
  • à faire le bilan de l’année passée et de toutes ces bonnes actions réalisées (j’ai augmenté le chiffre de ma boite de 30% avec 3 coups d’éclat saignants tout en réalisant ma salle de bain-spa en marbre avec un bon abus de bien social),
  • à réfléchir sur le sens de la vie et la direction qu’on souhaite lui donner pour la prochaine année (augmenter la rentabilité de ma boite par a°/ un dégraissage social de 30% des effectifs à préparer finement, b°/ une filialisation au Luxembours pour optimisation fiscale)…
  • et enfin à recenser les amis et les stocks de champagne disponibles pour préparer la fête de la saint sylvestre (au Fouquets, devant les caméras des journalistes).
  • Bref à faire plaisir (mais surtout à se faire plaisir).

C’est ça l’esprit de Noël en France au 21ème siècle. Alors bon marché (dérégulé) de Noël à tous.

envelope

Bilan du mois d’octobre 2014 sur le RER B

soupe-potiron-soupiere Octobre s’est achevé sur une semaine totalement verte pour le RER B. Certes, on tient une explication : on était en pleines vacances scolaires. Car les 3 semaines d’avant, ce n’était quand même pas brillant. Et la communication officielle très discrète sur les dysfonctionnements n’y change rien, même si cela nous oblige désormais à fouiller l’activité sur twitter pour faire la part des choses.

En bref, on a connu en octobre 13 jours à problèmes sur 23 jours ouvrés, soit 57% de jours à problèmes. On est plutôt dans les bons crus, non loin du maximum de l’année : janvier et juin à 15 jours à problèmes.

Au menu des sorcières d’Halloween, et en plus de la bave de crapauds, on nous a mis dans la soupe à la grimace ce mois-ci  :

  • 2 pannes de matériel
  • 1 panne de signalisation
  • 1 dégagement de fumée
  • 2 mouvements sociaux (matin et soir, soit 1 journée)
  • 1 incident technique
  • 2 colis suspects
  • 2 jours à problèmes signalés largement sur les réseaux sociaux, mais sans annonce officielle
  • 2 malaises voyageur,
  • 1 obstacle sur les voies Nouveau !
  • 1 voyageur sur les voies (à ne pas confondre avec un obstacle).

Au niveau de la répartition des torts, on est dans la norme, i.e. en défaveur des transporteurs (67% des problèmes contre 33% pour les usagers) :

Repartition201410

Voilà. Bon mois de novembre à tous.

PS : le mouvement social lancé par la CGT ne devrait pas être suivi d’effet sur les transports demain 4 novembre…à confirmer.

envelope

Happy Birthday BEF, déjà un an de monomaniaquitude sur le RER B

halloween-birthday1copy1

Et voilà, c’est comme les enfants, ça grandit vite : Le Blog d’En Face du RER B (BEF pour les intimes) soufflera demain sa première bougie ! Happy birthday BEF !

Pendant cette année, on a donc

Notre reporter national, Jeannot91, également grand statisticien du BEF, nous a régalé de quelques scoops sur la stratégie RATP-SNCF, mais on lui doit avant tout sa série d’études visant à vérifier si les statistiques officielles du RER B ne sont pas un peu bidonnées (dernière en date : STIFATOR IV).

Enfin, on a eu des témoignages d’usagers ayant vécu des expériences particulières sur ce RER B (on retiendra en particulier la “Walking Dead experience” de cet été).

On s’est bien sur fait plaisir en se payant un peu la tête des dirigeants du RER B et du président de la région Ile de France, et en taclant également les syndicats pour que tout le monde en ait pour son compte. Après tout, en tant qu’usager, on paye et on attend que ça marche, sans avoir à s’intéresser à la question de la “faute à qui”. On a raillé le blog officiel dont on a le sentiment désormais qu’il nous lit (un commentaire de “Céline”, et des articles qui sortent parfois suite à la suite des nôtres, comme une réponse apportée) et enfin on a un peu donné la voix à un conducteur médiatique de la ligne, aux propos intéressants.

Grace au signalement de ce blog par la responsable du Comité des usagers du RER B Nord, on est passé à la télé (France 3 IDF), on a été interviewé par le Parisien, et aussi par une apprentie journaliste pour son mémoire de fin d’étude.

Bref, c’est quand même pas mal comme bilan, non ? Le seul bémol : seulement 160 “likes” sur Facebook sur les 900 000 usagers quotidiens du RER B (à titre de comparaison, le Blog en Commun en totalise 1005, mais par contre il couvre toute les lignes d’Ile de France).

Allez hop, on continue au moins jusqu’à la fin de l’année 2014 pour en dresser le bilan, et on verra pour la suite…

D’ici là, Happy Halloween, en espérant qu’on ne soit pas trop effrayé aujourd’hui par le trafic spectral et la ponctualité fantôme du RER B. Et enfin n’oubliez pas d’acheter des bonbons pour les donner aux petits monstres innocents qui viendront vous terroriser à votre porte ce soir !

envelope