RER B, la ligne de la honte

Bonjour,

Vous qui nous lisez régulièrement, vous savez sans doute que j’ai tendance à m’enflammer et à être dur dans mes propos.

2015-11-23 09.36.2623/11/2015 9h30 : des écrans vides mais pas d’incident annoncé

Derrière ce titre accrocheur, il y a tout de même 2 faits bien réels :

  • Depuis 2 jours, le BEF (blog d’en face), fait l’objet d’une affluence inhabituelle, 2 fois plus de visites, et 5 fois plus de commentaires..
  • La ligne B du RER a été sabotée par la SNCF avec la complicité de la RATP, le tout financé par nos abonnements.

Je suis outré par la situation. D’une part, l’hébergement de ce blog n’a pas été dimensionné pour accueillir autant de monde (mais ça c’est mon affaire, si ça devait perdurer, rassurez vous, je ferai le nécessaire, et toujours sans PUB.. car contrairement à la RATP/SNCF, j’estime que nous payons déjà assez cher, et ajouter de la PUB dans les transports est une connerie.)

Mais ce qui me scandalise vraiment, c’est la situation du RER.

En tant qu’usager, et travailleur, je peux comprendre le droit de grève, je peux également comprendre les difficultés d’exploitations liées à la saturation et vétusté de la ligne. Mais je ne peux pas accepter un sabordage par l’équipage lui même.

Je peux me rallier à la cause d’une grève (quand je la comprend), ou prendre mon mal en patience, quand on se permet de me respecter en tant qu’usager, en m’informant des difficultés d’exploitation au plus tôt.

Je ne peux pas accepter, tolérer ni cautionner le fait d’être pris en otage par des gens que je paye pour me transporter. Le saccage en règle initié par la SNCF depuis 2 jours, avec la complicité de la RATP par son mutisme, et ses manquements concernant l’information à donner à l’usager au plus tôt.

Une grève, non annoncée, coté SNCF, a été gérée coté RATP par un allègement, non annoncé, du plan de transport.  (Preuve circonstancielle qu’ils étaient bien au courant de quelque chose, on n’allège pas tout une journée à cause d’un colis piégé, ça serait une première..)

Et à la RATP ? alors on va nous dire « on ne sait pas, c’est pas nous, c’est eux » ?? Ha bon ?

2015-11-24 20.43.3724/11/2015 20h30 : RER B sur le quai du D sans annonce sur le quai du D

Comment se fait-il d’un train en panne à 17h10 à Gare du Nord  à l’entrée du tunnel. N’est pas annoncé sur l’application RATP avant 19h38 ? Alors que la SNCF l’affiche sur ses propres écrans depuis le début ? A CHÂTELET !

Vous appellerez ça comme vous voulez, moi j’appelle ça un manquement à vos obligations d’information : c’est de la rétention d’information.

Pour rajouter un peu de sable dans les rouages déjà en mauvais état, cet incident a été tellement bien géré, que personne n’avait d’information sur la ligne : même les conducteurs devait avouer « on n’a pas d’info, c’est bloqué, et on ne sait pas quand ça va repartir ».

Le quai de Denfert est très largement utilisé le matin (voir abusivement certains jours : ressenti voyageur), curieusement hier, personne au CTU n’a eu l’idée de l’utiliser pour retourner TOUS les trains de la zone SUD de la ligne (les 3 quais à Denfert peuvent permettre cette opération, avec un délestage à Laplace pour 1 train sur 3).. Non, on a préféré laisser s’entasser les trains, en attendant que ça devienne impossible à gérer.

Là encore un gros cafouillage, et nous avons à gérer ça, tous les jours, à encaisser ce stress supplémentaire.

RATP, SNCF, je vous mets dans le même panier pour cette histoire de sabotage organisé de notre moyen de transport. Faut-il saisir le STIF pour vous faire cracher au bassinet ?

Je peux vous dire, que l’argent que j’ai mis ce mois-ci dans mon Navigo, j’ai vraiment l’impression de l’avoir gaspillé.

Billet-brule

J’ai envie de paraphraser Plouf (le « serial posteur » du blog 😉 ) : je suis vraiment usé d’être pris pour un usagé « non y a pas de faute ».

Un jour, il faudra peut-être faire un article comme pour la poste : je suis vraiment dérangé par le mot « usager », alors que je suis en fait, un « client » de la ligne. Et c’est peut-être aussi par là, qu’il faudrait commencer par faire quelque chose dans tout ce foutoir.

J’ai rarement été aussi dépité que ça vis à vis de cette ligne. Là ça dépasse toutes les bornes !

6 commentaires sur “RER B, la ligne de la honte

  1. Tout est très bien dit dans l’article, je je suis entièrement d’accord avec vous.
    Pour ma part, j’ai envoyé un mail à plusieurs service hier soir, expliquant la situation subit sur le RER B pendant 48h (le STIF en fait parti).
    J’ajouterai une chose : la semaine prochaine, c’est la COP21 (sur notre ligne véritablement très bien gérée -MDR-). Je viens d’apprendre que la circulation sur le plateau de Saclay sera interdite par endroit (donc plus de monde sur les transport en commun), je crains donc le pire (Qui parle de futur grève ?).

    Voilà, en attendant, cela fait des années qu’il est reproché à la RATP/SNCF un manque totale de communication envers les voyageurs/clients.

  2. Ouais c’est vraiment la honte du transport ce rer B !
    ET en plus c’est même plus chauffé en hiver !!!
    Ce soir j’ai passé 3/4 d’heure assis dans un frigo à 10°C avant d’arriver à Châtelet, mais c’est pas grave c’est bon pour l’environnement …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>