Incident du 15 juillet 2022 : que s’est-il passé pendant 1 heure et 55 minutes ?

Bonjour

Le RER B a « offert » à ses usagers une soirée et une journée bien sombres les vendredi 15 juillet et lundi 18 juillet 2022 Trains arrêtés sur les voies dans les tunnels entre Châtelet-Les Halles et Gare du Nord, suite à des individus sur les voies

Attentes, malaises voyageurs, évacuations tardives dans une chaleur étouffante

Ce qui nous a valu un article sur le Blog Officiel du RER B

Extrait du début de cet article pour la soirée du 15 juillet 2022

Le problème, avec cette chronologie qui démarre à 19h29, est qu’elle ignore deux alertes remontées par le CM du @RERD_SNCF (qui, une fois de plus a fait un travail remarquable d’informations pendant cette soirée du 15 juillet)

Une première alerte à 17h46, qui parle de « gêne de circulation RER B »

Une deuxième alerte à 18h56, qui parle encore de « gêne de circulation RER B »

Côté CM du RERB, vendredi 15 juillet 2022 c’était le service minimum, en mode meilleur effort, toute la journée

Et la première alarme côté CM du RER B est apparue à 19h41

Questions :

  1. Pourquoi faire démarrer cette chronologie à 19h29?
  2. Que s’est-il passé sur le RER B entre 17h41 et 19h41 (Une heure et 55 minutes)

Toutes mes questions sur ce sujet sont restées sans réponses à ce jour sur Tweeter, auprès du CM du RER B, IDF mobilités, côté CM du Blog du RER B

Pour la journée du 18 juillet 2022, le témoignage de @LaurieEnLair sur Tweeter est édifiant

ANNEXE : Les liens vers les 2 alertes côté CM du RER D :

RER D sur Twitter : « 🔶#RERD [RAPPEL] Le trafic est ralenti de Stade de France vers Corbeil-Essonnes via Evry-C et de Stade de France vers Melun, dans ce sens uniquement, suite à un trafic perturbé du fait du gestionnaire de réseau à Paris Gare du Nord. (gêne de circulation RER B ). » / Twitter

(2) RER D sur Twitter : « 🔶#RERD Le trafic est ralenti de Stade de France vers Corbeil-Essonnes via Evry-C et de Stade de France vers Melun, dans ce sens uniquement, suite à un trafic perturbé du fait du gestionnaire de réseau à Paris Gare du Nord. (gêne de circulation RER B ). » / Twitter

Cordialement

5 commentaires sur “Incident du 15 juillet 2022 : que s’est-il passé pendant 1 heure et 55 minutes ?

  1. Mon expérience du lundi 18 juillet : Je suis partie de chez moi (Antony) à 7h25 ; à 7h41 j’avais un train annoncé dans 5 ‘, qui a été supprimé/reporté sans explications, j’ai finalement attendu 21 minutes donc train à 7h52 . Je monte dans l’avant-dernier wagon (qui sort face à l’escalier gare du nord). Rame rénovée mais climatisation en panne donc train surchargé au départ et surchauffé. A 8h29 je suis à Châtelet où le train stationne avant de repartir ; je suis bloquée dans le tunnel à 8h34 : pas de réseau internet, pas de réseau téléphonique et l’interphone avec le conducteur ne fonctionne pas (il parle mais le son est trop faible pour entendre les informations) .
    Après 30 minutes, des passagers forcent l’ouverture des portes pour tenter de trouver du réseau et rafraîchir le train (bien qu’il fasse chaud dans le tunnel, il fait plus frais que dans la rame; . Après 45 minutes les gens commencent à descendre et à se diriger vers Châtelet. J’arrive à avoir un What’sApp de mon mari qui me dit que les infos Twitter prévoient une coupure jusqu’à 11 h ; Des passagers sur les voies nous crient que la coupure est jusqu’à midi donc je décide de sortir du train aidée par un passager (c’est à 1m20 du ballast). 15 minutes de marche éclairée à la lampe torche du portable, avec traversée d’une rame arrêtée du RER D pour changer de quai, avant une sortie à Châtelet où aucun accueil n’est prévu (pas d’eau, pas de bon de retard, pas d’info pour les touristes en transit vers CDG). A 10h15 je suis sur le quai (donc blocage tunnel + évacuation : presque 2 heures).

    Expérience traumatisante d’autant que je suis un peu claustrophobe et que le tunnel n’est évidemment pas conçu pour y passer en jupe et sandales. Je m’interroge sur l’absence totale de sécurité : comment évacuer le train en l’absence de liaison avec le conducteur de la rame ?

    1. Je compatis…
      Cette soi-disant réfrigération qui ne marche jamais…sauf l’hiver.
      Ça va être cosmique pour les J.O 2024…
      Et toujours ce défaut, pardon, cette absence de communication plutôt…
      Pitoyable.
      Courage à tous!!

      1. Merci!
        S’il n’y a pas rectification rapide du tir d’ici 2024, il sera préférable de regarder les JO sur sa télé, même si les épreuves se déroulent à côté de chez soi

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.