Bilan avril 2021

Bonjour!

Ce mois de avril 2021 est un peu mieux par rapport à celui du mois de mars 2021

62 % de jours à problèmes en Jours Ouvrés et aux Heures De Pointe 

13 jours ouvrés KO sur 21

21 perturbations majeures     

Un petit rappel : Si on compare aux statistiques du Blog d’En Face en avril 2020, nous étions à 100%

Rappel :

Avril 2020 : 21 jours ouvrés : 100% de jours à problèmes

Mai 2020 : 18 jours ouvrés : 94% de jours à problèmes

Juin 2020 : 21 jours ouvrés : 67% de jours à problèmes

Juillet 2020 : 22 jours ouvrés : 64% de jours à problèmes

Août 2020 : 21 jours ouvrés : 71% de jours à problèmes

Septembre 2020 : 22 jours ouvrés : 73% de jours à problèmes

Octobre 2020 : 22 jours ouvrés : 77% de jours à problèmes

Novembre 2020 : 20 jours ouvrés : 70% de jours à problèmes

Décembre 2020 : 22 jours ouvrés : 64% de jours à problèmes

Janvier 2021 : 20 jours ouvrés : 65% de jours à problèmes

Février 2021 : 20 jours ouvrés : 65% de jours à problèmes

Mars 2021 : 23 jours ouvrés : 70% de jours à problèmes

Avril 2021 : 21 jours ouvrés : 62% de jours à problèmes

13 jours à problèmes sur 21, 7 jours avec plusieurs incidents cumulés

La fin de semaine du 01 avril avec 1 perturbation, la semaine (de 4 jours) du 06 avril avec 7 perturbations, la semaine du 12 avril avec 4 perturbations, la semaine du 19 avril avec 5 perturbations et la semaine du 26 mars avec 4 perturbations

Et nous ne comptons qu’aux heures de pointe et jours ouvrés… A savoir du lundi au vendredi, de 7h00 à 09h30 et de 17h00 à 19h30

Je rappelle que seuls sont retenus les incidents majeurs ayant entraîné des perturbations majeures, remontés auprès des voyageurs

Nos sources d’informations : le site Courbis.fr (notifications SIVE en gares, en bas de panneaux), Twitter et les notifications des CM du RER B, Transilien.com dans une moindre mesure

Au total : 21 perturbations 

Nous avons au final connu en ce mois de avril 2021 :

  • 3 pannes de matériel
  • 1 panne de caténaire
  • 1 incident voyageur
  • 3 incidents grave voyageur
  • 1 malaise voyageur
  • 1 mesure de sécurité
  • 1 « Personne sur les voies »
  • 2 pannes électriques
  • 3 bagages abandonné
  • 4 réductions d’offre
  • 1 dégagement de fumée

Ne sont pas pris en compte les incidents mineurs qui durent quelques minutes, bien qu’ils peuplent allègrement les communications des CM sur Twitter

Bref, pour résumer : (les pourcentages indiquent la proportion de l’incident par rapport au total des incidents)

Ce mois-ci, les faits marquants, pour le RER B :

Le nombre important d’incidents graves voyageurs, 3, ce qui est énorme

Pour ces incidents, les personnes ont été imprudentes, elles ont essayé de récupérer des bagages laissés à l’intérieur (pour 2 incidents) ou ont essayé de monter à bord Elles ont payé de leur vie leur imprudence, ou ont été amputés…

Soyez prudents, il est préférable de perdre un peu de temps, plutôt que des membres ou la vie… Et on n’essaie pas de monter à bord quand cela sonne

Il y a eu 2 journées de réduction d’offre ce mois-çi, aux Heures de Pointes

Marie Adam est partie début avril, avec un contre-modèle de communication, laissant le soin au Community Manager du site officiel du RER B de présenter son successeur : c’est original…Elle aura tenu un peu moins de 2 ans (3 ans est le délai habituel), et n’aura pas brillé par la qualité de ses communications

Elle annonce qu’elle continuera à prendre le RER B lors de sa prochaine fonction : quel dommage, elle aurait pu prétendre à du télé-travail

Je vous conseille toujours fortement de vous connecter à Twitter, si vous souhaitez avoir des informations rapides sur les perturbations, en suivant les hashtags #RERB, #TeamRERB, et les CM du compte officiel du @RERB, enfin, surtout les twittas-os qui réveillent un peu les CM officiels…

Ce mois-ci, le podium gagnant, à la première place  « Réduction de l’offre » (4), suivi à la 2ème place ex aequo « Panne de matériel» (3), « Bagage abandonnés« (3) et « Incident grave voyageur » (3), puis à la 5ème place de « Pannes électriques » (2)

D’où, à fin avril pour 2021 :

Ce mois-ci, la zone « Nord » garde sa première place, avec 62% des problèmes (même proportion que le mois dernier !), pour la place de leader avec la médaille d’or du Rup’Cat’ des perturbations

Au niveau répartition, une responsabilité de la RATP-SNCF-Voyageur-Externe à 47,2%-42,9%-9,5%, ce mois-ci

Ce mois-ci, c’est le soir qui reste encore en tête, haut la main par rapport au matin, pour les tranches horaires (67%-33%) en termes de moment où les perturbations se sont produites

Ce qui nous donne, côté jours à problèmes, à fin avril 2021 :

Oh ! Vous avez aussi noté ce mois-çi ? La courbe du nombre de jours avec incidents est sur une tendance à la baisse ! C’est la quatrième fois depuis le mois de janvier 2021

Par contre, la courbe du nombre de jours à problèmes multiples est légèrement croissante…

Rappel : Les 2 courbes de tendances (en bleu, jours à incidents par mois, et nombre de jours avec 2 incidents, voire plus, en rouge)

Ce mois-ci, les mardi, mercredi, jeudi et vendredi sont les gagnants du « Pourav’s jour » avec 23,8%, suivi à la 5ème place du lundi à 4,8% !

Et la répartition des 96 perturbations, par gare : la Gare du Nord tient toujours le haut du pavé

Notre rosace de jours OK KO à fin de semaine 17 2021 donne :

Toujours pas de semaine sans aucun incident en 2021

Le nombre de perturbations par semaine pour 2021 (point orange carré), comparé à 2020 (point bleu) en cette fin de semaine 17 :
 

Vous continuez de penser que la majorité des incidents est dûe aux voyageurs?

Eh bien non, pas du tout, à partir des notifications officielles de la RATP-SNCF, aux heures de pointes et jours ouvrés, c’est une fausse impression…

Pour ce premier tiers d’année 2021, la tendance à une responsabilité voyageur est en augmentation par rapport aux années précédentes Mais l’année n’est pas finie ! Cet été va apporter son lot conséquent de coupure de ligne On en reparlera évidement dans ces prochains mois de 2021

Continuez à témoigner, à râler, à dire des choses positives quand il le faut, des choses négatives aussi, des critiques, cela me motive à tenir à jour ce Blog!

Le noyau dur de ce Blog persiste, c’est bien c’est sympa : Mr LEM91, Mr Plouf et Le Capitaine

Les nouveaux râleurs sont attendus avec impatience pour 2021

Allez, bon courage pour mai 2021, le déconfinement, le reconfinement quelques semaines après, très probablement, les prochains mois devraient être captivants

Cordialement

4 commentaires sur “Bilan avril 2021

  1. On ne peut pas mettre de commentaire sur la page de mai. Vous appliquez la même politique que le RER B ? ^^

    Trois mois sans le prendre, ça ne me manque bizarrement pas.

    1. Je ne sais pas si c’est le RER qui ne me manque pas.. ou si c’est certains usagers qui ne me manquent pas.

      Je me rappelle mes premiers voyages en RER en 2007… et j’étais ravi.. oui, ça peut surprendre.
      Je prenais le RER après l’heure de pointe, depuis Courcelle sur Ivette . Ma maison était à 300m de la station.
      Le trajet durait 45 minutes. J’étais au calme avec facile 10 personnes dans la rame jusqu’à Massy. Facile d’avoir une place assise. Je lisait une BD.
      Et j’arrivais souvent à l’heure. avec 10 minutes de marge maxi.

      J’étais surpris de la vitesse du machin.. disons que venant de Strasbourg, avec un Tram qui roule à 60 maxi.. quand tu as un RER qui monte à 110 sur certains tronçon, ça décoiffe un peu.

      Et puis.. le retour.. c’était en heure de pointe. Et là.. c’était vraiment pas cool. Heuresement qu’on faisait le trajet avec mon chef, ça occupait. On pouvait se taper la discute.. pour passer le temps.

      A l’époque, j’étais célibataire, personne pour m’attendre à la maison. Pas de rdv.. pas de gamin à chercher.. si je rentrais 1h plus tard, à part la fatigue qui me rattrape, le stress n’était pas élevé.

      Depuis, la vie à changée pour moi, j’ai rencontré quelqu’un.. (qui est intervenue sur ce blog plusieurs fois :D).. Et quand je rentrais plus tard.. ça devenait relou, car du coup, ça perturbait ma vie, mais aussi la sienne.
      Ensuite, on a eut un gamin.. et là, faut amener le gamin, le récupérer.. et quand t’es en retard.. ça coince niveau nounou… Jauge de stress au max.. et franchement.. ça a eut raison de ma motivation..

      Aujourd’hui, je suis un connard de pollueur.. qui utilise ma voiture tous les jours.. dans une région où la pollution est suffisamment basse pour que ça soit gérable. Sans caisse, tu peux pas vivre ici.
      Quand je remets les pieds dans les transports à Amiens.. c’est euhh… LENNNNNNNTT.. et peuplé comme dans le RER.. de gens qui n’ont pas toujours de savoir vivre et de savoir être.. Musique du téléphone à donf.. Parler comme si t’es chez toi (et encore, je hurle pas quand je parle à ma femme (sauf quand je suis en colère.. ).. Et comme Amiens commence à faire la guerre aux bagnoles.. et bah.. j’y vais plus.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *