Bilan mai 2020

Bonjour!

Ce mois de mai 2020 va, lui aussi, être médiocre par rapport à avril 2020, et il aura de bonnes raisons

Hé bien non ! Il n’y aura pas eu de 3ème bilan mensuel avec un carton plein, depuis la création de ce Blog en novembre 2013

Un 94%, qui est grandement dû au COVID19, dans la mesure où l’offre a été réduite jusqu’au mardi 26 mai

94% de jours à problèmes en Jours Ouvrés et aux Heures De Pointe 

17 jours ouvrés KO sur 18

34 perturbations majeures

Un petit rappel : Si on compare aux statistiques du Blog d’En Face en mai 2019, nous étions à 55%

Rappel :

Mai 2019 : 20 jours ouvrés : 55% de jours à problèmes

Juin 2019 : 19 jours ouvrés : 53% de jours à problèmes

Juillet 2019 : 23 jours ouvrés : 74% de jours à problèmes

Août 2019 : 21 jours ouvrés : 86% de jours à problèmes

Septembre 2019 : 21 jours ouvrés : 67% de jours à problèmes

Octobre 2019 : 23 jours ouvrés : 74% de jours à problèmes

Novembre 2019 : 19 jours ouvrés : 68% de jours à problèmes

Décembre 2019 : 21 jours ouvrés : 100% de jours à problèmes

Janvier 2020 : 22 jours ouvrés : 95% de jours à problèmes

Février 2020 : 20 jours ouvrés : 80% de jours à problèmes

Mars 2020 : 22 jours ouvrés : 91% de jours à problèmes

Avril 2020 : 21 jours ouvrés : 100% de jours à problèmes

Mai 2020 : 18 jours ouvrés : 94% de jours à problèmes

17 jours à problèmes sur 18, 15 jours avec plusieurs incidents cumulés

La semaine (de 4 jours) du 04 mai avec 8 perturbations, la semaine du 11 mai avec 11 perturbations, la semaine (de 4 jours) du 18 mai avec 9 perturbations et la semaine du 25 mai avec 6 perturbations

 Et nous ne comptons qu’aux heures de pointe et jours ouvrés…

Au total : 34 perturbations 

Nous avons au final connu en ce mois de mai 2020 :

  • 30 réductions de l’offre (dû au COVID19) (2 réductions=1 jour)
  • 1 personne sur les voies
  • 1 bagage abandonné
  • 1 dégagement de fumée
  • 1 incident d’exploitation

Je rappelle que seuls sont retenus les incidents majeurs ayant entraîné des perturbations majeures, remontés auprès des voyageurs et consultables sous Courbis.fr, ainsi que sous Twitter

Je ne prends pas en compte les incidents mineurs qui durent quelques minutes, bien qu’ils peuplent allègrement les communications des CM sur Twitter

Bref, pour résumer : (les pourcentages indiquent la proportion de l’incident par rapport au total des incidents)

Ce mois-ci, les faits marquants, pour le RER B :

Comme pour avril 2020, la réduction de l’offre, dûe au COVID19

Une montée en charge progressive des dessertes depuis la fin du confinement, le 11 mai, avec un retour aux dessertes normales le mercredi 27 mai

Des consignes de respect des distances de sécurité (des ronds côté SNCF, des = côté RATP), des places interdites (une sur 2), qui semblent bien dérisoires aux heures de pointes

Une personne sur les voies le 14 mai, un bagage abandonné le 18 mai, un incident d’exploitation le 27 mai (une restitution tardive suite à une fin de chantiers, pour le Charles de Gaulle Express) et un dégagement de fumée le 28 mai

Ah oui : les travaux de rénovation de la signalisation, pour le système Nexteo sont différés, mais par contre le Charles de Gaulle Express continue ses travaux prioritaires

Avant le COVID19, nous pouvions déjà douter de son intérêt, avec un trafic aérien nul, et qui devrait être pas mal perturbé pour les années à venir, quel est l’intérêt de ce machin ?

Même Valérie Pécresse est fâchée car le RER B pâtit de cette situation

Côté RATP, ce n’est pas mieux : les travaux ont tous été annulés, et il ne semble pas y avoir de nouvelles planifications, pour le moment

Pour le « dégagement de fumée » : il s’agit d’un bus (Transdev) qui est resté coincé sous le pont situé à la sortie de la gare d’Orsay-ville, vers le Guichet… Ce pauvre pont… Au moins une fois par an, il y a un camion ou un bus dont le chauffeur se dit « Allez ! Ca va passer ! » et qui se trouve coincé dessous, malgré le « 2,5m » signalé

Pour ma part, j’ai déjà vu 2 camions de livraison coincés à cet endroit… Et toujours dans le sens de la montée…

Je vous conseille toujours fortement de vous connecter à Twitter, si vous souhaitez avoir des informations rapides sur les perturbations, en suivant les hashtags #RERB, #TeamRERB, et les CM du compte officiel du @RERB

Ce mois-ci, la réduction de l’offre s’offre la première place (30)

Puis les 4 motifs suivants « Personne sur la voie » (1), « Bagage abandonné » (1), « Incident d’exploitation » (1) et « Dégagement de fumée « s’offrent la 2ème place

Un podium à 5 places donc, dont 4 ex aequo en 2ème position

Le bilan va donc être rapidement fait

Toujours cette même impression de vivre un remake du film « Un jour sans fin », avec Bill Murray, en gérant le suivi quotidien des perturbations

Un présentateur TV qui revit, chaque jour, toujours la même journée

Et j’avais prédit « le mois de mai 2020 devrait être du même tonneau »

D’où, à fin mai pour 2020 :

Ce mois-ci, la zone «Nord-Centre-Sud», avec 88% des problèmes, conserve sa place de leader avec la médaille d’or du Rup’Cat’ des perturbations

Au niveau répartition, une responsabilité de la RATP-SNCF-Voyageur-Externe à 91,2%-5,9 %-2,9%, ce mois-ci

Ce mois-ci, c’est le matin qui est en tête par rapport au soir, pour les tranches horaires (53-47%) en termes de moment où les perturbations se sont produites

5 types d’incidents leaders, ce mois-ci : « Réduction de l’offre » (30), puis le quatuor « Personne sur les voies » (1), « Bagage abandonné » (1), « Incident d’exploitation » (1) et « Dégagement de fumée » (1) à la 2ème place, constituent le quinté gagnant des incidents du mois de mai 2020

Ce qui nous donne, côté jours à problèmes, à fin mai 2020 :

Bien, si vous voulez avoir un peu d’originalité avec le commentaire de cette courbe, reprenez les précédents bilans

Les courbes de tendance sont toujours à la hausse depuis le début du Blog d’En Face !

Certains mois, la pente est plus faible, et le mois d’après, ça repart !

Les pentes des 2 courbes de tendances (jours à incidents par mois, et nombre de jours avec 2 incidents, voire plus) sont toujours croissantes vers la droite

Ce mois-ci, le lundi est le gagnant du « Pourav’s jour » avec 26,5%, suivi du mardi à la 2ème place, avec 23,5%, puis suivi du mercredi à la 3ème place, avec 20,6%, puis le jeudi à la 4ème place avec 17,6% et le vendredi ferme la marche à 11,8%

De mémoire, c’est bien la première fois que j’observe un tel classement !

Et la répartition des 184 perturbations par gare :

Notre rosace de jours OK KO à fin S22 2020 donne :

La tête de renard du mois dernier s’est transformée en grosse tâche rouge maintenant

Le nombre de perturbations par semaine pour 2020 (point orange carré), comparé à 2019 (point bleu) en cette fin de semaine 22 :
 

Ah oui : vous pensez que la majorité des incidents étaient dû aux voyageurs? On va donc suivre cet indicateur à partir de ce tableau des responsabilités (pas très sympa pour les voyageurs en plus…)

Oui, je sais et j’assume, le fait que la réduction de l’offre est de la responsabilité de la RATP-SNCF, bien que le COVID19 ait sa part de responsabilité

Continuez à témoigner, à râler, à dire des choses positives quand il le faut, cela me motive à tenir à jour ce Blog!

D’ailleurs, même constat que les 2 mois dernier : hors Mr LEM91, Mr Plouf et Le Capitaine, il n’y a pas beaucoup de personnes à râler sur ce Blog !

Bon courage pour le mois de juin 2020 (même si vous ne prenez pas le RER B), prenez soin de vous, et des autres

Portez dès à présent un masque, dès que vous sortez, prenez l’habitude C’est chaud, vous transpirez, mais c’est pour la bonne cause

Pour ma part, j’ai la chance de continuer à faire du télé-travail

Cordialement

6 commentaires sur “Bilan mai 2020

  1. Encore de l’excellent boulot Jeannot91 ! Ça fait près de 3 mois que je n’ai pas pris le RER B … Ça ne me manque pas !

  2. Merci pour l’article!
    Et oui, un bon courage à tout ceux qui prennent les transports avec la chaleur qui arrive et la réduction d fonctionnement des rames « réfrigérées », comme tous les ans…😷
    Pas croyable ce bus coincé sous le pont d’Orsay…😐

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *