Analyse des incidents du RER B, début 2016 au 05/02/2019 (source RATP)

Bonjour !

Au Blog d’En Face, nous essayons de trouver des informations qui rendraient service, apporteraient un éclairage nouveau, original, sur les incidents qui se produisent sur la 2ème ligne d’Europe en terme de fréquentation quotidienne

983 000 passagers, au dernier recensement de mars 2019

Alors on a activé notre réseau secret d’informateurs, et nous avons reçu des informations sur les incidents entre début 2016 et début février 2019

Ces informations ne sont pas issues du site courbis.fr, ou des données compilées de Twitter Non, il s’agit bien d’une source « fiable » 

Je ne donnerai pas la référence de la personne qui m’a transmis gratuitement (si, si) ces informations Il voulait savoir ce que j’en pensais, donner mon avis, et conforter, confronter ses impressions par rapport aux miennes

En tout cas, je le remercie chaudement, et je lui exprime toute ma gratitude

Donc, 27 543 incidents ont été répertoriés dans ce document, vision RATP, avec les dates des incidents, l’heure de début, une information qui semble ressembler à une durée d’incident (en l’absence de notice, c’est l’hypothèse qui a été retenue), exprimée en minutes, la gare dans laquelle s’est produit l’incident

De notre côté, nous avons enrichi ces données, en rajoutant la zone (RATP ou SNCF), la responsabilité de l’incident : RATP-SNCF, Voyageur ou Externe, le jour de la semaine, si l’incident se produisait en Heures de Pointes ou non

Pour la nomenclature des incidents, nous observons donc ce premier tableau

 9 types d’incidents différents, cela semble peu, par rapport aux 28 incidents différents que nous répertorions côté Blog d’En Face

Les 9 responsabilités, vision du document :

Les 28 responsabilités, vision Blog d’En Face

Bon, on ne peut pas dire que le Blog d’En face soit très sympa avec les malaises voyageurs, puisqu’on considère que ces malaises sont sous la responsabilité des voyageurs

Alors que nous savons tous pertinemment que les conditions de transport génèrent tout ou partie de ces malaises

Donc, une nomenclature assez pauvre en termes d’incidents, à moins que nous n’ayons eu que des thèmes généraux, peut-être existe-il des sous-groupes d’incidents ? Ils ne nous ont pas été communiqués

Forcément, on a un peu fait parler ces données, c’était un peu tentant

On en a donc sorti ce tableau, entre 2016 et 2019, par motif d’incident, par durée moyenne de ce qui semble être une durée d’incident

Premier commentaire : si cela correspond bien à une durée d’incident (en heure:minute:seconde), elle est ridiculement basse

Cette notion de durée serait confortée par la durée des incidents graves voyageurs

Nous constatons aussi que le « Autres faits signalés » est renseigné systématiquement avec une durée nulle

Cela ne correspond pas à des jours de mouvements sociaux, mais à autre chose… Nous ne savons pas pour le moment ce que c’est

Alors, forcément, la tentation (de Venise) était trop grande : comparer les données du Blog d’En Face avec ces données

Sur cette période début 2016 à début 2019, nous avons comptabilisé 937 incidents majeurs, aux Heures de Pointes et Jours Ouvrés :

Les mouvements sociaux ont été pris en compte dans notre comptabilisation

Si on les enlève, on se retrouve avec 827 incidents majeurs

Dans le tableau suivant, nous avons donc, par année, dans la première colonne, les incidents majeurs version BEF, qu’on a essayé de retrouver dans le fichier de données des 27 543 incidents (les autres colonnes) Et nous avons trouvé 766 concordances

Sur 827, cela nous fait du 92,6%, ce qui n’est pas trop mal…

Vu que nous avons plusieurs événements pour certains incidents, nous avons pris les événements avec des durées les plus importantes possibles Il y a bien entendu concordance au niveau des gares (ou celles les plus proches géographiquement)

Voilà ! C’est fini pour le moment, pour que vous digériez ces informations

Il est à noter que la CADA (Commission d’Accès aux Documents Administratifs) a rendu l’avis 20183979 qui demande à la RATP de publier la liste des incidents survenus sur le RER B avec un minimum d’informations

Bref, la balle est dans le camp de la RATP

Cordialement

26 commentaires sur “Analyse des incidents du RER B, début 2016 au 05/02/2019 (source RATP)

  1. Et bien,dans le document de la RATP beaucoup de temps perdu à cause des voyageurs(incidents,incidents graves et actes de malveillance) et moins par la faute d’incidents exploitation: beaucoup plus nombreux mais avec une moyenne bien basse!!!
    Bon,on voit qui sont les coupables qui retardent le bon fonctionnement de la ligne…
    Merci pour l’article!!

    1. De rien! Il faudrait que je fasse un article complémentaire pour commenter effectivement en détail les responsabilités
      J’avais aussi analysé les incidents qui survenaient avant les malaises voyageurs
      Et la majorité venaient d’incidents d’exploitation…
      Normal, ce sont ceux qui représentent la majorité des incidents

  2. Il est sympa Guillaume sur le Blog avec son article sur la canicule et les fenêtres devant rester fermées…ce soir rame VR non active..en pleine canicule…
    Ok…

    1. Oui, il est bien court son article
      C’est du recyclage aussi
      On a eu des exemple de sujets ré-écrits par Guillaume par rapport à ceux de Céline

      1. Certains sujets méritent qu’on y revienne régulièrement.
        Même si c’est court, c’est une bonne chose de rappeler régulièrement le coup des fenêtres par exemple.

        Il faudrait que je ressorte la doc du RER pour faire quelques articles un peu technique sur le fonctionnement des MI-79.
        Notamment sur les procédures de démarrages, d’accouplement et d’arrêt d’urgence. (Ce qui explique notamment que c’est long de faire repartir un train).

          1. C’est clair.

            Et j’ai bien peur que pendant les 10 prochaines années, ça sera un problème récurent.

            Le bordel a été difficile à mettre en route, et c’est régulièrement en panne. A vouloir faire du neuf avec du vieux. Je n’ai pas été autant emmerdé avec le RER A .. Dans les rames rénovées, ils ont pris le parti de rajouter des fenêtres pour ne pas alourdir le budget.. et vu la configuration des rames c’était pas possible de foutre un groupe frigo… Et dans les rames à 2 étages, les pannes sont trèèèès rares. (et les fenêtres petites).

            Il me semble que depuis mon départ il y a 2 ans.. les rames rénovées ont dégagées de la ligne A.. au profit du tout double étage (pour augmenter la capacité de ligne).

    1. Je pense qu’en cette saison c’est compliqué de transformer un machin roulant en frigo.

      Si déjà on peut éviter l’augmentation de température liée à la marrée humaine, c’est déjà pas mal.

      Perso, je préfère rentrer dans un RER à température proche de ce qu’il y a dehors.. qu’un truc surchauffé et puant de transpiration (car fréquenté par un certain nombre de personnes à l’hygiène plus que douteuse..)

      A chaque fois que j’ai pris les rames double étage du A, je suis rentré, et la température intérieur était proche de ce qu’on pouvait trouver à quai.
      A chaque fois que j’ai pris le B avec la VR, l’impression était similaire (quand les fenêtres étaient fermées).
      A chaque fois que j’ai pris le B sans la VR, l’impression de rentrer dans un sonna était frappante.

      Dit autrement, quand il fait chaud dehors, il se peut qu’il fasse chaud dedans.. mais ça reste supportable.
      Quand il fait très chaud dehors, il se peut qu’il fasse un peu plus chaud dedans.. et ça devient épuisant.
      Mais quand la VR est en panne, c’est un four, et là, c’est « les malaises voyageurs se ramassent à la pelle »

      1. C’est vrai…bon,je préfère la VR en fonction quand il fait chaud et pas l’hiver,comme c’est déjà arrivé…😁
        Il faut dire que mon amie prend la E pour arriver sur Paris ,la B à côté, ce sont des problèmes « mineurs »…
        Bon,ce soir toutes les lignes sont touchées.

  3. Mea culpa!!! C’est la merde ce soir mais Ô surprise,le terminus Laplace se transforme en terminus Massy Palaiseau avec VR en fonctionnement!!
    Si si!!

    1. Soirée d’enfer pour ma part
      Attente 25 minutes à Châtelet, sans informations, pbs mesures de sécurité à La Plaine
      Puis un terminus Massy à châtelet qui devient un terminus Robinson à Cité U, + 15 minutes d’attente
      Bref 3 terminus Robinson en une heure, à la suite
      Lamentable

      1. Aïe! J’ai vraiment eu du bol hier soir alors!!
        Sachant qu’arrivés à Massy Palaiseau,beaucoup prennent les bus de substitution pour continuer,c’est ce genre de décision qui met en rage: pourquoi 3 Robinson à la suite?….

  4. P….. j’en ai ma claque de cette ligne..encore 3 jours et les vacances…
    Ps: entre 12h et 20h,pas de bus de substitution au départ et à l’arrivée de St Rémy: Tour de France!!!
    À vérifier quand même mais ordre de la préfecture de police…

    1. Alors, le tour de france, c’est une fierté cocorico… et ça s’autorise n’importe quoi.

      Quand tu sais que le survol de Paris est interdit. Et que la seule exception c’est : sûreté nationale.. et les hélicoptères de France TV un jour par an pour filmer le tour de France.

      En 2014 quand je me suis marié (c’était il y a pile 5 ans). Le lendemain, j’ai passé 3h de caisse pour arriver à la salle.. car ils avaient coupé plus de 100km la région parisienne avec un rideau de fer.
      En temps normal, il nous fallait 20 minutes.
      Du gros délire.

          1. Haha,et ouais,c’est ça qui est drôle!! Ils auraient pu choisir un autre nom!
            Bon,ils ont fait monter un rer du sud…
            Le Capitaine,qui publie plus vite que son ombre…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *