Bilan octobre 2019

Bonjour!

Ce mois d’octobre 2019 est pire que le mois de septembre 2019

74% de jours à problèmes en Jours Ouvrés et aux Heures De Pointe 

17 jours ouvrés KO sur 23

36 perturbations majeures

Un petit rappel : Si on compare aux statistiques du Blog d’En Face en octobre 2018, nous étions à 83%, il y a du mieux (hum)

Rappel :

Octobre 2018 : 23 jours ouvrés : 83% de jours à problèmes

Novembre 2018 : 21 jours ouvrés : 67% de jours à problèmes

Décembre 2018 : 20 jours ouvrés : 60% de jours à problèmes

Janvier 2019 : 22 jours ouvrés : 59% de jours à problèmes

Février 2019 : 20 jours ouvrés : 65% de jours à problèmes

Mars 2019 : 21 jours ouvrés : 55% de jours à problèmes

Avril 2019 : 21 jours ouvrés : 67% de jours à problèmes

Mai 2019 : 20 jours ouvrés : 55% de jours à problèmes

Juin 2019 : 19 jours ouvrés : 53% de jours à problèmes

Juillet 2019 : 23 jours ouvrés : 74% de jours à problèmes

Août 2019 : 21 jours ouvrés : 86% de jours à problèmes

Septembre 2019 : 21 jours ouvrés : 67% de jours à problèmes

Octobre 2019 : 23 jours ouvrés : 74% de jours à problèmes

17 jours à problèmes sur 23, 10 jours avec plusieurs incidents cumulés

La fin de semaine du 1er octobre avec 4 incidents, la semaine du 7 octobre avec 14 incidents, la semaine du 14 octobre  avec 5 incidents, la semaine du 21 octobre avec 3 incidents et la semaine (4 jours) du 28 octobre avec 10 incidents

 Et nous ne comptons qu’aux heures de pointe et jours ouvrés…

Au total : 36 incidents 

Nous avons au final connu en ce mois de octobre 2019 :

  • 11 pannes de matériel
  • 9 malaises voyageurs
  • 3 incidents d’exploitation
  • 3 incidents sur la voie
  • 3 bagages abandonnés
  • 2 personnes sur les voies (pas le même jour)
  • 1 journée de mouvement social (soit 2 perturbations), ah non pardon : un droit de retrait, car la sécurité n’était pas assurée (on y reviendra)
  • 1 panne électrique
  • 1 panne de caténaire
  • 1 mesure de sécurité

Je rappelle que seuls sont retenus les incidents majeurs ayant entraîné des perturbations majeures, remontés auprès des voyageurs et consultables sous Courbis.fr (qui remarche), ainsi que sous Twitter

Je ne prends pas en compte les incidents mineurs qui durent quelques minutes, bien qu’ils peuplent allègrement les communications des CM sur Twitter

Bref, pour résumer : (les pourcentages indiquent la proportion de l’incident par rapport au total des incidents)

Ce mois-ci, les faits marquants, pour le RER B :

La journée de mouv… de droit de retrait du vendredi 18 octobre, côté SNC, mais aussi un peu côté RATP

Cela a fait suite à un incident sur un TER en Ardennes, le mardi 15 octobre, qui a percuté une machine agricole au niveau d’un passage à niveau Sa radio étant HS (pas la première fois avec ce genre d’accident), le chauffeur, blessé, a dû remonter la voie pour prévenir un sur-accident, suite au déraillement du train

S’il y avait un 2ème agent, le conducteur n’aurait pas remonté la voie tout seul

Donc, un droit de retrait, sur une ligne qui n’a plus du tout de passages à niveau, avec une conduite assurée par un seul agent, depuis au moins 30 ans…

Et les accidents sur les voies, suite à des chutes sur les voies, sont extrêmement rares

Bref, mise à part une solidarité SNCFiesque (désolé du barbarisme), on ne voit pas trop ce droit de retrait pourquoi il a été appliqué au RER B

Le lundi suivant, le service a été appliqué, sans aucune évolution d’un point de vue sécurité

Pour le 5 décembre, les « festivités » ont l’air de bien s’annoncer…

Ce mois-ci, les pannes de matériel ont pris la première place

A noter que les CM du compte Twitter du RER B essaient de donner les annulations et changements de dessertes aux heures de pointes

Dans certains cas, ces communications sont un peu forcées (et relancées) par les twittos

Un nombre très élevé, de 11 pannes de matériels pour ce mois d’octobre 2019

@Nialiex en a compté plus de 100 (HDP et hors HDP) pour cette année 2019

Le top 3 des incidents pour cette année 2019 est donc : les travaux (58), les malaises voyageurs (53) et les pannes matérielles (52)

D’où, à fin octobre pour 2019 :

Ce mois-ci, la zone «Nord», conserve la tête, avec 64% des problèmes, pour la place de leader avec la médaille d’or du Rup’Cat’ des perturbations

Au niveau répartition, une responsabilité de la RATP-SNCF-Voyageur-Externe à 58-39-3%, ce mois-ci

Ce mois-ci, le matin conserve la tête, pour les tranches horaires (61-39%) en termes de moment où les perturbations se sont produites

5 types d’incidents leaders, ce mois-ci : « Pannes de matériels » (11), « Malaises voyageurs » (9), et les 3 ex-aequos «Incident d’exploitation «, «Incident sur la voie«  et «Bagage abandonnés «   (3), les « Mouvements sociaux » (4) sont le quintuplé gagnant des incidents du mois de octobre 2019

Ce qui nous donne, côté jours à problèmes, à fin octobre 2019 :

Bien, si vous voulez avoir un peu d’originalité avec le commentaire de cette courbe, reprenez les précédents bilans

Les courbes de tendance sont toujours à la hausse depuis le début du Blog d’En Face !

Certains mois, la pente est plus faible, et le mois d’après, ça repart !

Les pentes des 2 courbes de tendances (jours à incidents par mois, et nombre de jours avec 2 incidents, voire plus) sont toujours croissantes vers la droite

Ce mois-ci, le mardi est le gagnant du « Pourav’s jour » avec 27,8%, suivi du mercredi avec 22,2%, puis les jeudi et vendredi ex-aequo avec 19,4%, et le lundi ferme la marche à 11,1%

Et la répartition des 264 perturbations par gare :

Notre rosace de jours OK KO à fin octobre 2019 donne :

Je sais, l’échelle des semaines n’est pas sur toute l’année 2019, mais il ne faut pas s’habituer à trop de vert d’un coup…

Le nombre de perturbations par semaine pour 2019 (point orange carré), comparé à 2018 (point bleu) en fin de semaine 44 :  

Continuez à témoigner, à râler, à dire des choses positives quand il le faut, cela me motive à tenir à jour ce Blog!

Bon courage pour le mois de novembre 2019, où nous fêterons, comme il se doit, les 6 ans du Blog !

Cordialement

7 commentaires sur “Bilan octobre 2019

  1. Il y a de bonnes chances que les festivités de décembre ne coûtent rien aux cheminots. Au technocentre de Montparnasse ils font grève pour être payés pour faire grève. Oui oui.

  2. Semblerait que les commentaires soient bloqués sur la page de novembre. Bref hier soir tous les trains terminus Orsay étaient au départ de Massy Pal sans explication (et pas de Châtelet ou d’ailleurs donc). Ca sent bon la perturbation (ou la grève) larvée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *