Bilan août 2020

Bonjour!

Ce mois de août 2020 est un peu moins bien que le mois de juillet 2020, et ce n’est pas très emballant

Nous continuons dans ce qui fait le charme du RER B : ses pannes de matériels, de signalisation, incidents d’exploitation, malgré une baisse de fréquentation du RER B

J’ai d’ailleurs posé la question auprès des CM du @RERB, sur le pourcentage exact de cette baisse de fréquentation, j’attends toujours leur réponse

71% de jours à problèmes en Jours Ouvrés et aux Heures De Pointe 

15 jours ouvrés KO sur 21

22 perturbations majeures

Un petit rappel : Si on compare aux statistiques du Blog d’En Face en août 2019, nous étions à 86%

Rappel :

Août 2019 : 21 jours ouvrés : 86% de jours à problèmes

Septembre 2019 : 21 jours ouvrés : 67% de jours à problèmes

Octobre 2019 : 23 jours ouvrés : 74% de jours à problèmes

Novembre 2019 : 19 jours ouvrés : 68% de jours à problèmes

Décembre 2019 : 21 jours ouvrés : 100% de jours à problèmes

Janvier 2020 : 22 jours ouvrés : 95% de jours à problèmes

Février 2020 : 20 jours ouvrés : 80% de jours à problèmes

Mars 2020 : 22 jours ouvrés : 91% de jours à problèmes

Avril 2020 : 21 jours ouvrés : 100% de jours à problèmes

Mai 2020 : 18 jours ouvrés : 94% de jours à problèmes

Juin 2020 : 21 jours ouvrés : 67% de jours à problèmes

Juillet 2020 : 22 jours ouvrés : 64% de jours à problèmes

Août 2020 : 21 jours ouvrés : 71% de jours à problèmes

15 jours à problèmes sur 21, 6 jours avec plusieurs incidents cumulés

La semaine du 03 août avec 5 perturbations, la semaine du 10 août avec 10 perturbations, la semaine du 17 août avec 4 perturbations, la semaine du 24 août avec 2 perturbations et le début de semaine du 31 août avec une perturbation

 Et nous ne comptons qu’aux heures de pointe et jours ouvrés…

Au total : 22 perturbations 

Nous avons au final connu en ce mois de août 2020 :

  • 1 incident grave voyageur
  • 1 bagage abandonné
  • 5 pannes de signalisation
  • 1 malaise voyageur
  • 5 incidents d’exploitation
  • 6 pannes de matériel
  • 1 « Personnes sur les voies »
  • 1 dégagement de fumée
  • 1 obstacle sur les voies

Je rappelle que seuls sont retenus les incidents majeurs ayant entraîné des perturbations majeures, remontés auprès des voyageurs et consultables sous Courbis.fr, ainsi que sous Twitter

Je ne prends pas en compte les incidents mineurs qui durent quelques minutes, bien qu’ils peuplent allègrement les communications des CM sur Twitter

Nous avons ce mois-ci un panel assez large en termes de type d’incident

Bref, pour résumer : (les pourcentages indiquent la proportion de l’incident par rapport au total des incidents)

Ce mois-ci, les faits marquants, pour le RER B :

Les travaux côté RATP (Châtelet, entre Gif sur Yvette et Saint Rémi) et côté SNCF, pour accueillir le Charles de Gaulle Express, avec des miettes laissées généreusement pour le RER B

Bien entendu, la crise de la COVID 19 ne remet pas en compte le Charles de Gaulle Express, on se dépêche d’avancer dans les travaux, pour atteindre un point de non-retour, et annuler un « machin » qui doit transporter 20 000 passagers par jour… Estimations faites avant la crise de la COVID et l’écroulement du transport aérien

C’est une plus-value pour la vente de Aéroport de Paris : qui voudrait acheter ADP, quand on voit se qui se passe actuellement, et qui est loin d’être fini

Pas grave. Une fois de plus, les ingénieurs SNCF, du BTP se font bien plaisir, et si cela ne marche pas, les contribuables imposables paieront…

Le fait notable de ce mois-ci a été le rendu tardif, à Châtelet, suite aux travaux de renouvellement du ballast (comptés en « Incidents d’exploitation) Les élus locaux, côté Nord ont demandé des explications, on leur a répondu qu’un Retour d’Expérience (un REX, pour les intimes) était en cours et qu’il n’y aurait plus de problèmes

En effet : ils ont réouvert la ligne vers 5h30, voire 5h45… Quel REX ! En principe, c’est pour améliorer la situation des usagers… Avec la RATP, ben non… Elle persiste et signe

Côté SNCF, le problème s’est posé aussi…

Dans ces conditions, quid du respect de la distanciation sociale par rapport à la COVID ?

Je vous conseille toujours fortement de vous connecter à Twitter, si vous souhaitez avoir des informations rapides sur les perturbations, en suivant les hashtags #RERB, #TeamRERB, et les CM du compte officiel du @RERB

Ce mois-ci, le podium gagnant, à la première place « Panne de matériel » (6) , suivi, à la seconde place ex-aequo « Incident d’exploitation (5) et « Pannes de signalisation » (5) Que des responsabilités RATP-SNCF, au passage…

D’où, à fin août pour 2020 :

Ce mois-ci, la zone «Nord», avec 55% des problèmes, conserve sa place de leader avec la médaille d’or du Rup’Cat’ des perturbations

Au niveau répartition, une responsabilité de la RATP-SNCF-Voyageur-Externe à 72,7%-18,2%-9,1%, ce mois-ci

Ce mois-ci, c’est le matin qui passe en tête par rapport au soir, pour les tranches horaires (55%-45%) en termes de moment où les perturbations se sont produites

Ce qui nous donne, côté jours à problèmes, à fin août 2020 :

Bien, si vous voulez avoir un peu d’originalité avec le commentaire de cette courbe, reprenez les précédents bilans

Les courbes de tendance sont toujours à la hausse depuis le début du Blog d’En Face !

Certains mois, la pente est plus faible, et le mois d’après, ça repart !

Les pentes des 2 courbes de tendances (jours à incidents par mois, et nombre de jours avec 2 incidents, voire plus) sont toujours croissantes vers la droite

Ce mois-ci, le mardi est le gagnant du « Pourav’s jour » avec 31,6%, suivi des mercredi et jeudi à la 2ème place ex-aequo, avec 26,3%, puis suivi du lundi à la 4ème place, avec 15,8% qui ferme la marche

Le vendredi est absent de ce classement ce mois-ci

Et la répartition des 243 perturbations, par gare :

La Réduction de l’offre suite à la COVID se fait sentir encore ce mois-ci

Notre rosace de jours OK KO à début S36 2020 donne :

Toujours pas de semaines sans aucun incident en 2020 pour le moment

Le nombre de perturbations par semaine pour 2020 (point orange carré), comparé à 2019 (point bleu) en ce début de semaine 36 :
 

Vous continuez de penser que la majorité des incidents est dûe aux voyageurs?

Hé bien non, pas du tout, à partir des notifications officielles de la RATP-SNCF, aux heures de pointes et jours ouvrés, c’est une fausse impression

Qui va à l’encontre de la communication officielle de la RATP-SNCF

Continuez à témoigner, à râler, à dire des choses positives quand il le faut, cela me motive à tenir à jour ce Blog!

D’ailleurs, même constat que les 5 derniers mois : hors Mr LEM91, Mr Plouf et Le Capitaine, il n’y a vraiment pas beaucoup de personnes à râler sur ce Blog !

Bon courage pour le mois de septembre 2020 (même si vous ne prenez pas le RER B), prenez soin de vous, et des autres

Pour ma part, j’ai toujours la chance de continuer à faire du télé-travail

PS : 17 septembre 2020 : journée de mouvement social (cela manquait)

Cordialement

Bilan Mai 2018

Bonsoir

 

Ce mois de Mai 2018 n’est pas terrible du tout par rapport à Avril 2018

79 % de jours à problèmes en Jours Ouvrés et aux Heures De Pointe

15 jours ouvrés KO sur 19

32 perturbations quand même

Un petit rappel : Si on compare aux statistiques du Blog d’En Face en mai 2017, nous étions à 95 %

Rappel :

Mai 2017 : 20 jours ouvrés : 95% de jours à problèmes

Juin 2017 : 21 jours ouvrés : 95% de jours à problèmes

Juillet 2017 : 20 jours ouvrés : 60% de jours à problèmes

Août 2017 : 22 jours ouvrés : 36% de jours à problèmes

Septembre 2017 : 21 jours ouvrés : 67% de jours à problèmes

Octobre 2017 : 22 jours ouvrés : 82% de jours à problèmes

Novembre 2017 : 21 jours ouvrés : 76% de jours à problèmes

Décembre 2017 : 20 jours ouvrés : 65% de jours à problèmes

Janvier 2018 : 22 jours ouvrés : 59% de jours à problèmes

Février 2018 : 20 jours ouvrés : 80% de jours à problèmes

Mars 2018 : 22 jours ouvrés : 77% de jours à problèmes

Avril 2018 : 20 jours ouvrés : 65% de jours à problèmes

Mai 2018 : 19 jours ouvrés : 79% de jours à problèmes

 

15 jours à problèmes sur 19, 12 jours avec plusieurs incidents cumulés

La semaine de 3 jours du 2 Mai, avec 5 perturbations, la semaine de 3 jours du 7 Mai avec 4 incidents, la semaine du 14 Mai avec 7 incidents, la semaine de 4 jours du 22 Mai avec 8 incidents, et le début de semaine (4 jours) du 28 Mai avec 8 incidents

Et nous ne comptons qu’aux heures de pointe et jours ouvrés…

Au total : 32 incidents.

Nous avons au final connu en ce mois de Mai 2018 :

  • 5 pannes de signalisation
  • 3 pannes de matériel
  • 1 incident voyageur
  • 1 incident grave voyageur
  • 1 acte de malveillance
  • 1 bagage abandonné
  • 1 malaise voyageur
  • 1 obstacle sur les voies (chien baladeur)
  • 9 mouvements sociaux (compte pour 2 perturbations)

Bref, pour résumer : (les pourcentages indiquent la proportion de l’incident par rapport au total des incidents)

Ce mois-ci, les faits marquants, pour le RER B :

 

Bien entendu, et comme le mois dernier, les mouvements sociaux qui plombent les résultats

La partie SNCF du RERB est toujours profondément impactée par les mouvements sociaux, un train sur 2 en moyenne en cette fin de mois de Mai 2018

La partie RATP du RER B l’est un peu moins, en gros 2 trains sur 3 aux heures de pointes, trafic normal aux heures creuses

Le retour d’un sursaut de communication de la part de Denis Masure sur Tweeter, le 29 mai, telle une marmotte savoyarde qui vient de finir son hibernation,  ainsi que le 31 Mai, où celui-ci ne parle plus de “Twittos toxiques”, en nous demandant de tourner cette page

Ce qui ne l’empêche pas de parler par la suite de Twittos “hyper-sollicitant” Nous serions moins “chieurs” (autre expression équivalente) s’ils faisaient leur travail correctement

De votre côté, merci de continuer à donner des détails sur vos voyages avec les durées approximatives, vos témoignages sont représentatifs de la réalité du terrain

D’où, à fin Mai pour 2018 :

Ce mois-ci, c’est encore la « Toutes Zones » qui gagne forcément, mouvements sociaux obligent, avec 56% des problèmes, pour la place de leader avec la médaille d’or du Rup’Cat’ des perturbations

Au niveau répartition, une responsabilité de la RATP-SNCF versus Voyageur à 84- 16, là encore, à cause des mouvements sociaux

Ce mois-ci, le matin a encore battu le soir, pour les tranches horaires (53-47%) en termes de moment où les perturbations se sont produites

3 types d’incidents leaders  : Les mouvements sociaux (18), les « Pannes de signalisation » (5) et les « Pannes de matériel » (3) sont le tiercé gagnant des incidents du mois de Mai 2018

Ce qui nous donne, côté jours à problèmes, à fin mai 2018 :

Le charme de ce graphe, de mois en mois, continue d’agir, sous hypnose

Les courbes de tendance sont toujours à la hausse depuis le début du Blog d’En Face !

Certains mois, la pente est plus faible, et le mois d’après, ça repart !

 Les pentes des 2 courbes de tendances (jours à incidents par mois, et nombre de jours avec 2 incidents, voire plus) sont toujours vers la droite

 

Ce mois-ci, le lundi est le gagnant du « Pourav’s jour » avec 28,1% puis le mercredi à 21,9%, suivi du jeudi à 18,8%, et les mardi et vendredi ferment la marche avec 15,6%

 

Et la répartition des 139 perturbations par gare :

Autre remarque : en regardant, sur plusieurs années, le cumul des incidents à fin de semaine 22, 2018 est toujours le grand gagnant, depuis 2007, avec 139 incidents…

 

C’est même tellement mauvais depuis 2007, qu’en regardant à fin de semaine 23, 2018 reste encore le leader devant 2016!

Notre rosace de jours OK KO à fin Mai 2018 donne :

 

 

Le rouge continue à se maintenir

Le nombre de perturbations par semaine pour 2018 (rond orange carré), comparé à 2017 (point) en cette presque fin de semaine 22 :

Côté Blog d’En Face, merci pour vos remontées d’informations ! Continuez !

Bon courage pour ce mois de juin 2018, elle finira bien par s’arrêter cette grève !

 

Cordialement