Analyse des incidents du RER B, début 2016 au 05/02/2019 (source RATP)

Bonjour !

Au Blog d’En Face, nous essayons de trouver des informations
qui rendraient service, apporteraient un éclairage nouveau, original, sur les
incidents qui se produisent sur la 2ème ligne d’Europe en terme de
fréquentation quotidienne

983 000 passagers, au dernier recensement de mars 2019

Alors on a activé notre réseau secret d’informateurs, et
nous avons reçu des informations sur les incidents entre début 2016 et début février
2019

Ces informations ne sont pas issues du site courbis.fr, ou
des données compilées de Twitter Non, il s’agit bien d’une source
« fiable » 

Je ne donnerai pas la référence de la personne qui m’a
transmis gratuitement (si, si) ces informations Il voulait savoir ce que j’en
pensais, donner mon avis, et conforter, confronter ses impressions par rapport
aux miennes

En tout cas, je le remercie chaudement, et je lui exprime
toute ma gratitude

Donc, 27 543 incidents ont été répertoriés dans ce
document, vision RATP, avec les dates des incidents, l’heure de début, une
information qui semble ressembler à une durée d’incident (en l’absence de
notice, c’est l’hypothèse qui a été retenue), exprimée en minutes, la gare dans
laquelle s’est produit l’incident

De notre côté, nous avons enrichi ces données, en rajoutant
la zone (RATP ou SNCF), la responsabilité de l’incident : RATP-SNCF,
Voyageur ou Externe, le jour de la semaine, si l’incident se produisait en
Heures de Pointes ou non

Pour la nomenclature des incidents, nous observons donc ce
premier tableau

 9 types d’incidents
différents, cela semble peu, par rapport aux 28 incidents différents que nous
répertorions côté Blog d’En Face

Les 9 responsabilités, vision du document :

Les 28 responsabilités, vision Blog d’En Face

Bon, on ne peut pas dire que le Blog d’En face soit très
sympa avec les malaises voyageurs, puisqu’on considère que ces malaises sont
sous la responsabilité des voyageurs

Alors que nous savons tous pertinemment que les conditions
de transport génèrent tout ou partie de ces malaises

Donc, une nomenclature assez pauvre en termes d’incidents, à
moins que nous n’ayons eu que des thèmes généraux, peut-être existe-il des
sous-groupes d’incidents ? Ils ne nous ont pas été communiqués

Forcément, on a un peu fait parler ces données, c’était un
peu tentant

On en a donc sorti ce tableau, entre 2016 et 2019, par motif
d’incident, par durée moyenne de ce qui semble être une durée d’incident

Premier commentaire : si cela correspond bien à une
durée d’incident (en heure:minute:seconde), elle est ridiculement basse

Cette notion de durée serait confortée par la durée des
incidents graves voyageurs

Nous constatons aussi que le « Autres faits
signalés » est renseigné systématiquement avec une durée nulle

Cela ne correspond pas à des jours de mouvements sociaux,
mais à autre chose… Nous ne savons pas pour le moment ce que c’est

Alors, forcément, la tentation (de Venise) était trop
grande : comparer les données du Blog d’En Face avec ces données

Sur cette période début 2016 à début 2019, nous avons
comptabilisé 937 incidents majeurs, aux Heures de Pointes et Jours
Ouvrés :

Les mouvements sociaux ont été pris en compte dans notre
comptabilisation

Si on les enlève, on se retrouve avec 827 incidents majeurs

Dans le tableau suivant, nous avons donc, par année, dans la
première colonne, les incidents majeurs version BEF, qu’on a essayé de retrouver
dans le fichier de données des 27 543 incidents (les autres colonnes) Et
nous avons trouvé 766 concordances

Sur 827, cela nous fait du 92,6%, ce qui n’est pas trop mal…

Vu que nous avons plusieurs événements pour certains
incidents, nous avons pris les événements avec des durées les plus importantes
possibles Il y a bien entendu concordance au niveau des gares (ou celles les
plus proches géographiquement)

Voilà ! C’est fini pour le moment, pour que vous
digériez ces informations

Il est à noter que la CADA (Commission d’Accès aux Documents
Administratifs) a rendu l’avis 20183979 qui demande à la RATP de publier la
liste des incidents survenus sur le RER B avec un minimum d’informations

Bref, la balle est dans le camp de la RATP

Cordialement

Evolution des temps moyens d’incidents et de perturbation 2016-2019

Bonjour !

Je dois vous avouer que la rédaction de cet article m’a pris
pas mal de temps, surtout concernant la phase « Mais qu’est-ce que je vais
bien pouvoir y mettre dedans », phase de réflexion intense

Mais bon, on y va

Nous allons donc nous restreindre à la période début 2016 à
2019 (le 07/05/2019), aux Heures de Pointes et Jours Ouvrés, comme d’habitude

Nous allons aussi prendre en compte le top 8 du nombre
d’incidents, en excluant les mouvements sociaux, qui correspondent plus à des
perturbations qu’à des incidents

Pourquoi pas un top 10 ? Ben, je n’en sais rien !
Ce sera comme ça !

Donc : hors mouvements sociaux, nous avons ce top 8,
aux Heures de Pointes et Jours Ouvrés

Vous remarquerez que les pannes de matérielles sont numéro
1, suivi des malaises voyageurs

Vous remarquerez le pic des incidents sur la voie, en 2018 :
cela correspond à l’incident de voie de Courcelle sur Yvette, où le trafic a
été interrompu avant le terminus de Saint Rémi les chevreuse, pendant presque
un mois (12 juin-8 juillet)

Nous considérons d’abord le temps moyen d’incident, en se basant sur les notifications officielles remontées vers les voyageurs, consultables sur courbis.fr

ATTENTION : Cela correspond au temps moyen de
l’incident, qui a une heure de début, et une heure de fin L’incident est fini,
mais il n’y a pas encore de retour à une situation normale!

Pour ce top 8, depuis 2016 :

Nous allons regarder, en moyenne, ce qui est décroissant,
stable, et croissant en termes de durée d’incident

Type d’incident Tendance 2016-2019
Panne de matériel Légèrement
croissante
Malaise voyageur Croissante
Panne de signalisation Croissante
Incident sur la voie Légèrement
croissante
Incident d’exploitation Décroissante
Bagage abandonné Décroissante
Panne électrique Décroissante
Incidents techniques Croissante

Donc 5 types d’incidents dont la tendance de la durée
d’incident est à la croissance : panne de matériel, malaise voyageur,
panne de signalisation, incident sur la voie et incidents techniques

Et 3 types d’incidents dont la tendance de la durée
d’incident est à la décroissance : incident d’exploitation, bagage
abandonné et panne électrique

Ce qui nous donne, pour la croissance :

Et pour la décroissance :

Maintenant, nous allons considérer le temps moyen total de
perturbation : entre le début de l’incident, et le retour à une situation
normale, en gardant ce top 8, par rapport au nombre d’incidents…

Nous regardons, là encore, ce qui décroit, croit et reste
stable, en termes de durée totale des perturbations

Type d’incident Tendance 2016-2019
Panne de matériel Croissante
Malaise voyageur Croissante
Panne de signalisation Légèrement
croissante
Incident sur la voie Stable
Incident d’exploitation Décroissante
Bagage abandonné Croissante
Panne électrique Décroissante
Incidents techniques Croissante

Donc 5 types d’incidents dont la tendance de la durée
d’incident est à la croissance : panne de matériel, malaise voyageur,
panne de signalisation, bagage abandonné et incidents techniques

Un type d’incident dont la tendance est stable :
incident sur la voie

Et 2 types d’incidents dont la tendance de la durée
d’incident est à la décroissance : incident d’exploitation et panne
électrique

Ce qui nous donne, pour la croissance :

Stabilité :

Décroissance :

En conclusion : aux Heures de Pointes et Jours Ouvrés,
depuis début 2016, pour le TOP 8 des incidents en quantité, une majorité
d’incidents voit leur temps moyen augmenter, tant au niveau de la durée de
l’incident lui-même, que de la durée totale de perturbation

Cordialement