Courtoisie et respect dans les commentaires

Bonjour,

Mon prédécesseur avait eut a gérer le cas d’une personne se permettant d’insulter ouvertement les gens dans les commentaires. J’ai été épargné pendant 1 an 1/2. Jusqu’à hier;

Je vous rappelle que ce blog est modéré de manière très lâche, mais il ne tolère pas les procès d’intention ni les insultes gratuites.

Libre à chacun d’exposer son point de vue, avec argumentation, mais il n’est pas question de laisser des insultes gratuites à tout va.

J’ai donc bloqué un message comportant plus d’insultes que de message aujourd’hui.

En espérant que ça soit le dernier.

Bilan Juin 2018

Bonjour

Ce mois de Juin 2018 est encore plus catastrophique par rapport à mai 2018

86 % de jours à problèmes en Jours Ouvrés et aux Heures De Pointe

18 jours ouvrés KO sur 21

70 perturbations, le record de juin 2017 (49) est battu !

Un petit rappel : Si on compare aux statistiques du Blog d’En Face en juin 2017, nous étions à 95 % C’est un peu mieux ! Hum…

Rappel :

Juin 2017 : 21 jours ouvrés : 95% de jours à problèmes

Juillet 2017 : 20 jours ouvrés : 60% de jours à problèmes

Août 2017 : 22 jours ouvrés : 36% de jours à problèmes

Septembre 2017 : 21 jours ouvrés : 67% de jours à problèmes

Octobre 2017 : 22 jours ouvrés : 82% de jours à problèmes

Novembre 2017 : 21 jours ouvrés : 76% de jours à problèmes

Décembre 2017 : 20 jours ouvrés : 65% de jours à problèmes

Janvier 2018 : 22 jours ouvrés : 59% de jours à problèmes

Février 2018 : 20 jours ouvrés : 80% de jours à problèmes

Mars 2018 : 22 jours ouvrés : 77% de jours à problèmes

Avril 2018 : 20 jours ouvrés : 65% de jours à problèmes

Mai 2018 : 19 jours ouvrés : 79% de jours à problèmes

Juin 2018 : 21 jours ouvrés : 86% de jours à problèmes

 

18 jours à problèmes sur 21, 18 jours avec plusieurs incidents cumulés Il me semble que c’est la première fois que les jours à problèmes sont multiples

La fin de semaine du 28 Mai (1 jour) sans incidents, la semaine du 4 juin avec 12 incidents, la semaine du 11 juin avec 18 incidents, la semaine du 18 juin avec 21 incidents, et la semaine du 25 juin avec 19 incidents

Et nous ne comptons qu’aux heures de pointe et jours ouvrés…

Au total : 70 incidents ! Pas très érotique comme mois, franchement

 

Nous avons au final connu en ce mois de juin 2018 :

  • 6 pannes de matériel
  • 2 pannes de signalisation
  • 1 incident grave voyageur
  • 2 incidents techniques
  • 5 bagages abandonnés
  • 8 malaises voyageurs
  • 1 mesure de sécurité
  • 1 voyageur sur la voie
  • 28 incidents sur la voie (glissement de terrain entre Courcelle-sur-Yvette et Saint rémi les chevreuse , compte pour 2 perturbations )
  • 16 mouvements sociaux (compte pour 2 perturbations)

Bref, pour résumer : (les pourcentages indiquent la proportion de l’incident par rapport au total des incidents)

Ce mois-ci, les faits marquants, pour le RER B :

 

Bien entendu, et comme le mois dernier, les mouvements sociaux qui plombent les résultats

Il s’agit de la fin des actions concertées pour ces 3 mois de grève, avec le succès que nous savons

Au total pour 2018 : 26 Jours Ouvrés de grève ! Plus d’un mois sur les six premiers mois de 2018, belle performance !

 

Ne vous réjouissez pas trop vite, des mouvements sociaux sont prévus les vendredi 6 et samedis 7 juillet

Ce serait une première pour le RER B, qui, depuis 2007, n’a jamais connu de Jours Ouvrés de grève! Encore une belle innovation

 

La partie SNCF du RERB est toujours profondément impactée par les mouvements sociaux, un train sur 2 en moyenne en cette fin de mois de Juin 2018

La partie RATP du RER B l’est un peu moins, en gros 2 trains sur 3 aux heures de pointes, trafic normal aux heures creuses

 

Le 2ème fait marquant est le glissement de terrain entre Courcelle-sur-Yvette et Saint Rémi les chevreuse, le 12 mai 2018, avec le premier train qui a en partie déraillé, 3 voitures se retrouvant dans une zone marécageuse

Le chauffeur circulait à 60 km/h, au lieu de 100, suite à une initiative personnelle : qu’il en soit chaleureusement remercié Seulement 7 personnes légèrement blessées Vu les photos de l’accident, la catastrophe a été évitée

La remise en service de la portion est prévue pour la mi-juillet

 

Un remboursement est-il prévu pour les usagers de la zone RATP ? Oui, si vous habitez dans un secteur précis dans la région de Saint-Rémi les chevreuse

Pour les autres côté RATP? Rien Vous n’avez pas été impacté par cet incident et par les mouvements sociaux de la partie SNCF si vous habitez entre Châtelet et Gif sur Yvette

La Direction de Ligne Unifiée  a ses limites quand même !

 

Et 3ème fait marquant, quand même, cela concerne le nombre de malaises voyageurs : 8 ce mois-çi, dont 6 le soir

Belle contre-performance, nous avions eu ce même total en mai 2017

Ce tableau semble avoir fort irrité Mr Masure qui a répondu le 29 Juin 2018 par plusieurs tweets

D’où, à fin juin pour 2018 :

Ce mois-ci, c’est la zone « Sud » qui gagne, à cause du glissement de terrain de Courcelle, avec 53% des problèmes, pour la place de leader avec la médaille d’or du Rup’Cat’ des perturbations

Au niveau répartition, une responsabilité de la RATP-SNCF versus Voyageur à 77- 23%, à cause du double-effet kiss pas cool « Mouvements sociaux-Glissement de terrain »

Ce mois-ci, le soir a battu le matin, pour les tranches horaires (53-47%) en termes de moment où les perturbations se sont produites

3 types d’incidents leaders  : « Incident sur la voie » (28),  les mouvements sociaux (16) et les « Malaises Voyageurs » (8) sont le tiercé gagnant des incidents du mois de juin 2018

Ce qui nous donne, côté jours à problèmes, à fin juin 2018 :

Le charme de ce graphe, de mois en mois, continue d’agir, sous hypnose

Et c’est la première fois que les 2 courbes se rejoignent ! 18 journées à plusieurs perturbations

Les courbes de tendance sont toujours à la hausse depuis le début du Blog d’En Face !

Certains mois, la pente est plus faible, et le mois d’après, ça repart !

Les pentes des 2 courbes de tendances (jours à incidents par mois, et nombre de jours avec 2 incidents, voire plus) sont toujours vers la droite

Ce mois-ci, le mercredi est le gagnant du « Pourav’s jour » avec 27,1% puis le jeudi à 24,3%, suivi du vendredi à 21,4%, le mardi à 17,1% et le lundi ferme la marche avec 10%

Et la répartition des 209 (!) perturbations par gare :

Autre remarque : en regardant, sur plusieurs années, le cumul des incidents à fin de semaine 26, 2018 est grand gagnant, depuis 2007, avec 209 incidents… L’année 2013, avec 200 incidents, a été battue à plate couture !

 

Notre rosace de jours OK KO à fin juin 2018 donne :

 

Désormais, nous nous placerons à la fin de la semaine correspondant à la fin du mois du bilan considéré

Le rouge continue à se maintenir : et 2 semaines grand chelem ce mois-ci

Le nombre de perturbations par semaine pour 2018 (rond orange carré), comparé à 2017 (point) en cette fin de semaine 26 :

Côté Blog d’En Face, une nouvelle étude statistique est lancée !

Relever, matin et soir, les températures observées dans le train emprunté, avec d’autres données relevés par les participants à la #TeamRERB sur Twitter

 

A vos thermomètres ! Et continuez de témoigner vos retards, vos incidents, vos galères!

 

Bon courage pour le mois de juillet 2018 !

 

PS : Ah oui, ca y est, la RATP-SNCF a émis son appel d’offre pour maximum 180 nouvelles rames MI NG

 

Cordialement

Service minimum, outil de manipulation des masses

En 10 ans de région parisienne, j’ai pu m’apercevoir de l’avantage du service minimum;

En 2007, une grève entraînait un arrêt total de la ligne B : guichets fermés.

En 2017, une grève entraînait juste quelques trains en moins, et parfois, une meilleure fluidité dans les transports (aux heures où je les empruntais).

Sauf que voilà, quelque soit l’ampleur de la grève : toujours le même nombre de trains supprimés. Vous ne trouvez pas ça bizarre ?

A chaque fois, on nous fait des mystères concernant les horaires.. qui sont curieusement toujours les mêmes. Le savant calcul qui permet d’adapter au mieux les horaires en fonction du nombre de grévistes a du oublier au passage de tenir compte du nombre de grévistes…

 

D’après un voisin cheminots d’un collègue … depuis des semaines, lui ne fait pas grève, mais se tourne les pouces sur son lieu de travail, car son patron a supprimé son train, et visiblement, c’est le cas pour bon nombre de ses collègues qui ne font plus la grève.

 

J’ai bien peur qu’une opération venant du haut fasse tourner au ridicule les actions des quelques grévistes… en montant l’opinion publique contre elle.

 

J’espère que dans quelques mois, un geste commercial sera fait. Car vu de loin, ça me semble quand même un sérieux bordel organisé en haut lieu…

Bilan Mai 2018

Bonsoir

 

Ce mois de Mai 2018 n’est pas terrible du tout par rapport à Avril 2018

79 % de jours à problèmes en Jours Ouvrés et aux Heures De Pointe

15 jours ouvrés KO sur 19

32 perturbations quand même

Un petit rappel : Si on compare aux statistiques du Blog d’En Face en mai 2017, nous étions à 95 %

Rappel :

Mai 2017 : 20 jours ouvrés : 95% de jours à problèmes

Juin 2017 : 21 jours ouvrés : 95% de jours à problèmes

Juillet 2017 : 20 jours ouvrés : 60% de jours à problèmes

Août 2017 : 22 jours ouvrés : 36% de jours à problèmes

Septembre 2017 : 21 jours ouvrés : 67% de jours à problèmes

Octobre 2017 : 22 jours ouvrés : 82% de jours à problèmes

Novembre 2017 : 21 jours ouvrés : 76% de jours à problèmes

Décembre 2017 : 20 jours ouvrés : 65% de jours à problèmes

Janvier 2018 : 22 jours ouvrés : 59% de jours à problèmes

Février 2018 : 20 jours ouvrés : 80% de jours à problèmes

Mars 2018 : 22 jours ouvrés : 77% de jours à problèmes

Avril 2018 : 20 jours ouvrés : 65% de jours à problèmes

Mai 2018 : 19 jours ouvrés : 79% de jours à problèmes

 

15 jours à problèmes sur 19, 12 jours avec plusieurs incidents cumulés

La semaine de 3 jours du 2 Mai, avec 5 perturbations, la semaine de 3 jours du 7 Mai avec 4 incidents, la semaine du 14 Mai avec 7 incidents, la semaine de 4 jours du 22 Mai avec 8 incidents, et le début de semaine (4 jours) du 28 Mai avec 8 incidents

Et nous ne comptons qu’aux heures de pointe et jours ouvrés…

Au total : 32 incidents.

Nous avons au final connu en ce mois de Mai 2018 :

  • 5 pannes de signalisation
  • 3 pannes de matériel
  • 1 incident voyageur
  • 1 incident grave voyageur
  • 1 acte de malveillance
  • 1 bagage abandonné
  • 1 malaise voyageur
  • 1 obstacle sur les voies (chien baladeur)
  • 9 mouvements sociaux (compte pour 2 perturbations)

Bref, pour résumer : (les pourcentages indiquent la proportion de l’incident par rapport au total des incidents)

Ce mois-ci, les faits marquants, pour le RER B :

 

Bien entendu, et comme le mois dernier, les mouvements sociaux qui plombent les résultats

La partie SNCF du RERB est toujours profondément impactée par les mouvements sociaux, un train sur 2 en moyenne en cette fin de mois de Mai 2018

La partie RATP du RER B l’est un peu moins, en gros 2 trains sur 3 aux heures de pointes, trafic normal aux heures creuses

Le retour d’un sursaut de communication de la part de Denis Masure sur Tweeter, le 29 mai, telle une marmotte savoyarde qui vient de finir son hibernation,  ainsi que le 31 Mai, où celui-ci ne parle plus de « Twittos toxiques », en nous demandant de tourner cette page

Ce qui ne l’empêche pas de parler par la suite de Twittos « hyper-sollicitant » Nous serions moins « chieurs » (autre expression équivalente) s’ils faisaient leur travail correctement

De votre côté, merci de continuer à donner des détails sur vos voyages avec les durées approximatives, vos témoignages sont représentatifs de la réalité du terrain

D’où, à fin Mai pour 2018 :

Ce mois-ci, c’est encore la « Toutes Zones » qui gagne forcément, mouvements sociaux obligent, avec 56% des problèmes, pour la place de leader avec la médaille d’or du Rup’Cat’ des perturbations

Au niveau répartition, une responsabilité de la RATP-SNCF versus Voyageur à 84- 16, là encore, à cause des mouvements sociaux

Ce mois-ci, le matin a encore battu le soir, pour les tranches horaires (53-47%) en termes de moment où les perturbations se sont produites

3 types d’incidents leaders  : Les mouvements sociaux (18), les « Pannes de signalisation » (5) et les « Pannes de matériel » (3) sont le tiercé gagnant des incidents du mois de Mai 2018

Ce qui nous donne, côté jours à problèmes, à fin mai 2018 :

Le charme de ce graphe, de mois en mois, continue d’agir, sous hypnose

Les courbes de tendance sont toujours à la hausse depuis le début du Blog d’En Face !

Certains mois, la pente est plus faible, et le mois d’après, ça repart !

 Les pentes des 2 courbes de tendances (jours à incidents par mois, et nombre de jours avec 2 incidents, voire plus) sont toujours vers la droite

 

Ce mois-ci, le lundi est le gagnant du « Pourav’s jour » avec 28,1% puis le mercredi à 21,9%, suivi du jeudi à 18,8%, et les mardi et vendredi ferment la marche avec 15,6%

 

Et la répartition des 139 perturbations par gare :

Autre remarque : en regardant, sur plusieurs années, le cumul des incidents à fin de semaine 22, 2018 est toujours le grand gagnant, depuis 2007, avec 139 incidents…

 

C’est même tellement mauvais depuis 2007, qu’en regardant à fin de semaine 23, 2018 reste encore le leader devant 2016!

Notre rosace de jours OK KO à fin Mai 2018 donne :

 

 

Le rouge continue à se maintenir

Le nombre de perturbations par semaine pour 2018 (rond orange carré), comparé à 2017 (point) en cette presque fin de semaine 22 :

Côté Blog d’En Face, merci pour vos remontées d’informations ! Continuez !

Bon courage pour ce mois de juin 2018, elle finira bien par s’arrêter cette grève !

 

Cordialement

Bilan Avril 2018

Bonsoir

Ce mois de Avril 2018 est un peu mieux par rapport à Mars 2018

65 % de jours à problèmes en Jours Ouvrés et aux Heures De Pointe

13 jours ouvrés KO sur 20

30 perturbations quand même

Un petit rappel : Si on compare aux statistiques du Blog d’En Face en Avril 2017, nous étions à 68 %, un même ordre de grandeur

Rappel :

Avril 2017 : 19 jours ouvrés : 68% de jours à problèmes

Mai 2017 : 20 jours ouvrés : 95% de jours à problèmes

Juin 2017 : 21 jours ouvrés : 95% de jours à problèmes

Juillet 2017 : 20 jours ouvrés : 60% de jours à problèmes

Août 2017 : 22 jours ouvrés : 36% de jours à problèmes

Septembre 2017 : 21 jours ouvrés : 67% de jours à problèmes

Octobre 2017 : 22 jours ouvrés : 82% de jours à problèmes

Novembre 2017 : 21 jours ouvrés : 76% de jours à problèmes

Décembre 2017 : 20 jours ouvrés : 65% de jours à problèmes

Janvier 2018 : 22 jours ouvrés : 59% de jours à problèmes

Février 2018 : 20 jours ouvrés : 80% de jours à problèmes

Mars 2018 : 22 jours ouvrés : 77% de jours à problèmes

Avril 2018 : 20 jours ouvrés : 65% de jours à problèmes

 

13 jours à problèmes sur 20, 11 jours avec plusieurs incidents cumulés

La semaine de 4 jours du 3 Avril (Pâques), avec 8 perturbations, la semaine du 9 Avril avec 8 incidents, la semaine du 16 Avril avec 6 incidents, la semaine du 23 Avril avec 8 incidents, et le début de semaine du 30 Avril sans incidents

Et nous ne comptons qu’aux heures de pointe et jours ouvrés… Nous continuons à observer un certain effort de communication de la part des CM sur Twitter

Mais il faut une sollicitation extérieure, un petit pic, pour qu’ils reconnaissent des perturbations

Au total : 30 incidents.

Nous avons au final connu en ce mois de Avril 2018 :

  • 2 pannes électriques
  • 4 pannes de matériel
  • 2 pannes de signalisation
  • 3 incidents sur la voie
  • 2 bagages abandonnés
  • 1 voyageur sur la voie
  • 8 mouvements sociaux (compte pour 2 perturbations)

Bref, pour résumer : (les pourcentages indiquent la proportion de l’incident par rapport au total des incidents)

Ce mois-ci, les faits marquants, pour le RER B :

Bien entendu, les mouvements sociaux qui grèvent les résultats Je sais, mais il fallait faire cette vanne (si, si)

La partie SNCF du RER B est profondément impactée par les mouvements sociaux, un train sur 2 en moyenne en cette fin de mois d’Avril 2018

La partie RATP du RER B l’est un peu moins, en gros 2 trains sur 3 aux heures de pointes, trafic normal aux heures creuses

Une bouffée de communication de la part de Denis Masure sur Tweeter, le 13 avril, qui répondait aux questions sur la ponctualité et son mode de calculs

Il s’avère qu’il n’y a pas de pondération appliquée dans les calculs

C’est vraiment très embêtant, car les articles publiés en 2014 et 2015 sur ce sujet laisserait entendre que la ponctualité de la branche centrale, inconnue mais prise en compte, devrait frôler les 110%… A suivre donc…

Ne vous inquiétez pas, Mr Masure n’a pas donné suite à nos nombreuses question et remarques suite à ses tweets : fin de la bouffée communicante

De votre côté, merci de continuer à donner des détails sur vos voyages avec les durées approximatives, vos témoignages sont représentatifs de la réalité du terrain

D’où, à fin Avril pour 2018 :

Ce mois-ci, c’est la « Toutes Zones » qui gagne, mouvements sociaux obligent, avec 57% des problèmes, pour la place de leader avec la médaille d’or du Rup’Cat’ des perturbations

Au niveau répartition, une responsabilité de la RATP-SNCF versus Voyageur à 90- 10, là encore, à cause des mouvements sociaux

Ce mois-ci, le matin a encore battu le soir, pour les tranches horaires (57-43%) en termes de moment où les perturbations se sont produites

3 types d’incidents leaders  : Les mouvements sociaux (16), les « Pannes de matériel » (4), les « Incidents sur la voie » (3) sont le tiercé (pas) gagnant des incidents du mois de Avril 2018

Ce qui nous donne, côté jours à problèmes, à fin Avril 2018 :

Le charme de ce graphe, de mois en mois, continue

Que voulez-vous? Les courbes de tendance sont toujours à la hausse depuis le début du Blog d’En Face !

Certains mois, la pente est plus faible, et le mois d’après, ça repart !

 Les pentes des 2 courbes de tendances (jours à incidents par mois, et nombre de jours avec 2 incidents, voire plus) sont toujours vers la droite

 Ce mois-ci, le mardi est le gagnant du « Pourav’s jour » avec 26,7% puis le mercredi à 23,3%, suivi du vendredi à 20,0%, le lundi à 16,7% et le jeudi ferme la marche à 13,3%

 

Et la répartition des 107 perturbations par gare :

Autre remarque : en regardant, sur plusieurs années, le cumul des incidents à début de semaine 18, 2018 est le grand gagnant, depuis 2007, avec 107 incidents…

 C’est même tellement mauvais depuis 2007, qu’en regardant à fin de semaine 20, 2018 reste encore le leader devant 2016!

Notre rosace de jours OK KO à fin Avril 2018 donne :

Le rouge continue à se maintenir

Le nombre de perturbations par semaine pour 2018 (en bleu clair), comparé à 2017 (en bleu foncé) en ce début de semaine 18 :

 

Côté Blog d’En Face, merci pour vos remontées d’informations ! Continuez !

 Bon courage pour ce (joli ?) mois de mai 2018!

 

Cordialement