Retour vers le passé II : incidents de Décembre 2013

  • Alors ?
  • C’est fait, patron…
  • Oui, Mon Jéjé… Pardon, Monsieur le président… On a récupéré le document le plus important du Blog d’En Face !
  • C’est bien, Polo, c’est bien Jojo…
  • Oui ! Les statistiques des incidents pour Décembre 2015…
  • Hein ? Mais on est mi-Novembre 2015!
  • Oui, c’est pour cela que c’est hyper important !
  • Montrez-moi ? (Lecture rapide) Bande d’idiots ! Ce sont les statistiques des incidents de Décembre 2013 ! Retournez-y… Discrètement… Et ramenez des informations intéressantes, la prochaine fois

« Bonjour

C’est fou à la vitesse à laquelle on oublie un certain nombre de choses… Certaines personnes vous disent « Ah ! C’était mieux avant ! « Il faut voir, surtout avec le RER B…

La synthèse mensuelle des incidents de janvier 2014 à ce jour existe déjà

Celle de Novembre 2013 a été refaite récemment, voici la synthèse complémentaire de Décembre 2013

En effet, Gilles Cébé a lancé le Blog d’En Face début Novembre 2013 (les 2 ans du BEF ont été fêtés avec une audience phénoménale au fait !). Il avait traité tout les incidents, mais point de feuille Excel de statistiques pour Novembre et Décembre 2013… Quel dommage, non ?

Par contre, Gilles avait dressé des bilans pour les mois de Novembre et Décembre 2013 . Dû au démarrage du blog, ces bilans étaient moins fournis que maintenant. Normal, au départ, on tâtonne, on ne pense pas à tout

Pas de panique, le BEF a rectifié le tir en enrichissant ces bilans! Cela aurait été vraiment dommage de négliger ces précieuses informations, révélatrices d’une situation pas très brillante fin 2013

Alors, pour ceux qui pensent que c’était mieux avant, il faudra repasser… Car sur le RER B, Novembre et Décembre 2013, ce n’était pas terrible, côté incidents… Des rails cassés, des caténaires pétés, des jours de grèves…

Alors on va faire un bilan aujourd’hui, pour il y a déjà 2 ans… Le BEF continue son « Retour vers le futur II», on adore toujours ça, et nous avons moult fois sur ce Blog évoqué la relation spéciale du RER B avec le temps (je ne vais pas vous remettre les liens, z’avez qu’à chercher !). Désolé, la De Loréan n’étant toujours pas disponible en ce moment, même en location, on vous offre une MI-83 qui ne sera vraissemblablement jamais rénovée…

Le bilan pour le mois de Décembre 2013 est le suivant :

57 % de jours à problèmes en Jours Ouvrables et aux heures de pointe (tiens, le même total qu’en Avril 2015 !)

Rappel :

Novembre 2013 : 19 jours ouvrés : 63% de jours à problèmes

Décembre 2013 : 21 jours ouvrés : 57% de jours à problèmes

12 jours à problèmes sur 21, 6 jours avec plusieurs incidents cumulés

1 semaine avec 7 incidents, 1 semaine avec 6 incidents, 1 semaine avec 1 incident, 1 semaine de 4 jours avec 2 incidents, 1 semaine de 2 jours avec 2 incidents

Les contributions de Mr Plouf apparaissent désormais en Décembre 2013, et il nous parlait de barbec pour les mouvements sociaux… A lire ici (http://rerb-leblog.com/les-dysfonctionnements/2013-2/decembre2013/ enfin, cliquez sur les autres liens…)

Quand on relit les messages et notifications de l’appli RATP fin 2013, ils n’étaient pas très précis, c’est pour cela que la gare « Toutes » est omniprésente dans les tableaux (que vous verrez prochainement sur ce Blog) Cette gare « Toutes » est aussi une façon d’illustrer le Bazar ambiant de l’époque, en indiquant que toute la ligne est perturbée

« Bien entendu, on ne parle pas des retards sans justifications, des pannes de matérielle, des annulations de mission qui se sont produites hors heures de pointe » (phrase déjà écrite le mois dernier, au fait)

On note pour ce mois de Décembre 2013 (non, il n’y a pas toujours pas d’erreur… ), un total de 18 incidents Tiens! Comme en Février 2015 !

Au total : 18 incidents (le mouvement social est compté en demi-journée, pour le matin ET pour le soir)

Nous avions au final connu en ce mois de Décembre 2013 :

  • 2 Divers Incidents
  • 1 panne de matériel
  • 1 « Pas d’annonces »
  • 2 incidents Grave Voyageur
  • 1 panne de caténaire
  • 9 demi-journées de Mouvement Social (ah oui, quand même)
  • 1 incident Voyageur
  • 1 rail cassé

Désolé, j’ai commencé à regardé les points communs des incidents avec d’autres mois, mais cela m’a pris la tête, j’ai donc arrêté…

Bref, pour résumer : (les pourcentages indiquent la proportion de l’incident par rapport au total des incidents)

Repart122013atrans

Pour le mois de Décembre 2013, c’est la « Nord – Centre – Sud » qui gagne le Rup’Cat’ des incidents avec 72 % des problèmes. Bref, c’était un gros bazar partout…

Au niveau répartition, une responsabilité RATP-SNCF versus Voyageur à 83-17.

En Décembre 2013, la tranche horaire du matin est à égalité avec la tranche horaire du soir : 50-50

Ce qui nous donnait, côté jours à problèmes, à fin Décembre 2013 :

PropIncidents11122013atransBon, cette représentation ci-dessus, je ne l’aime toujours plus, à la fin du mois (d’Octobre 2015), on en mis un autre plus parlant… Et pour la fin de l’année, 2 surprises!

Et le mardi est le grand gagnant du jours le plus pourri (44%), suivi des lundi, jeudi et vendredi étaient le triplet en 2ème position du mois, à 17% chacun, et le mercredi ferme le ban, à seulement 6%

Alors ? Qui veut encore revenir en Novembre et Décembre 2013 ? Avec des jours de grève, des caténaires et des rails cassés ?

Hop! Je vous mets la totale, je n’allais pas les oublier…

Incident122013atrans

Cordialement

Retour vers le passé I : incidents de Novembre 2013

Bonjour

« Ah ! C’était mieux avant ! La nostalgie n’est plus ce qu’elle était…» Il faut voir…

En ce moment, Jeannot91 peaufine ses feuilles Excel de statistiques pour les années 2014 et 2015, et même que l’année 2016 est déjà fin prête…

Mais il y avait un petit soucis qui me chiffonnait… Gilles Cébé a lancé le Blog d’En Face début Novembre 2013 (va falloir fêter les 2 ans du BEF au fait !). Il avait traité tout les incidents, mais point de feuille Excel de statistiques pour Novembre et Décembre 2013… Quel dommage, non ?

Pas de panique, le BEF a réparé ce problème! Cela aurait été dommage de louper toutes ces informations, non ? Votre serviteur a repris les pages de Novembre et Décembre 2013, il a donc rempli les petites cases, et les camemberts se sont créés sans problèmes

Alors, pour ceux qui pensent que c’était mieux avant, il faudra repasser… Car sur le RER B, Novembre et Décembre 2013, ce n’était pas terrible, côté incidents…

Alors on va faire un bilan aujourd’hui, pour il y a déjà 2 ans… Le BEF se fait son « Retour vers le futur », on adore ça, et nous avons moult fois sur ce Blog évoqué la relation spéciale du RER B avec le temps (je ne vais pas vous remettre les liens, z’avez qu’à chercher !). Désolé, la De Loréan n’étant pas disponible en ce moment, on vous offre une MI-79 non rénovée…

On y va ! On se fera 2 articles, un pour Novembre 2013, et un pour Décembre 2013 !

Le bilan pour le mois de Novembre 2013, à partir des informations de Gilles disponible ici , sont les suivantes :

63 % de jours à problèmes en Jours Ouvrables et aux heures de pointe (tiens, on était à 64 % en Septembre 2015 !)

Rappel : ah si en fait, on se rappelle de Septembre 2015 ! Mais pas de rappel sur 2013, c’était les débuts du Blog d’En Face, on était fin Novembre 2013 !

Novembre 2013 : 19 jours ouvrés : 63% de jours à problèmes

Septembre 2015 : 22 jours ouvrés : 64% de jours à problèmes 

Il va falloir s’accrocher, là, car les paradoxes spatio-temporels vont pleuvoir dans la suite de cet article !

12 jours à problèmes sur 19, 5 jours avec plusieurs incidents cumulés

1 semaine avec 1 incident,1 semaine de 4 jours avec 3 incidents (ah oui, quand même), 1 semaine avec 5 incidents (au moins un grand chelem pour la France..), 1 semaine avec 3 incidents

Les contributions de Mr Plouf n’apparaitront qu’en Décembre 2013, et déjà il parlait de barbec pour les mouvements sociaux… A lire ici (enfin, cliquez sur les autres liens…)

Quand on relit les messages et notifications de l’appli RATP fin 2013, ils n’étaient pas très précis, c’est pour cela que la gare « Toutes » est omniprésente dans les tableaux (que vous verrez prochainement sur ce Blog) Cette gare « Toutes » n’est pas la 48ème gare du RER B, une gare fantôme (comme la station Arsenal sur la ligne 5) ou virtuelle, ni une nostalgie de la traction par la vapeur (TOOOT !) Non, c’est aussi une façon d’illustrer le Bazar ambiant de l’époque, en indiquant que toute la ligne est perturbée

« Bien entendu, on ne parle pas des retards sans justifications, des pannes de matérielle, des annulations de mission qui se sont produites hors heures de pointe » (phrase déjà écrite le mois dernier, au fait)

On note pour ce mois de Novembre 2013 (non, il n’y a pas d’erreur… Purée, arrêtez de faire autre chose !), un total de 17 incidents Tiens! Comme en Septembre 2015 !

Au total : 17 incidents (le mouvement social est compté pour le matin ET pour le soir)

Nous avions au final connu en ce mois de Novembre 2013 :

  • 1 colis suspect (comme en Septembre 2015)
  • 1 incident technique (comme en Septembre 2015)
  • 1 malaise voyageur
  • 2 mesures de sécurité
  • 1 mouvement social
  • 1 panne de matériel
  • 2 « Pas d’annonces »
  • 1 acte de malveillance
  • 3 pannes de signalisation (comme en Septembre 2015)
  • 1 incident voyageur
  • 1 rail cassé
  • 1 divers incidents

Désolé, les chiffres sont là, je n’ai rien invité pour la coïncidence avec Septembre 2015, ce qui devrait faire la joie de Jéjé, surtout pour prouver la baisse des incidents de signalisation… T’inquiète, mon Jéjé, on aura l’occasion de te faire parler, en fin d’année…

Bref, pour résumer : (les pourcentages indiquent la proportion de l’incident par rapport au total des incidents)

Repart112013

Pour le mois de Novembre 2013, c’est la « Nord – Centre – Sud » qui gagne le Rup’Cat’ des incidents avec 82 % des problèmes. Bref, c’était un gros bazar partout…

Au niveau répartition, une responsabilité RATP-SNCF versus Voyageur à 65-35.

En Novembre 2013, la tranche horaire du matin était la grande gagnante des problèmes (à 59%)

Ce qui nous donnait, côté jours à problèmes, à fin Novembre 2013 (ne regardez pas la colonne Décembre 2013, c’est une surprise…):

PropIncidents11122013

Pfff, je suis sûr que vous avez regardé Décembre 2013. Bon, ces indicateurs au dessus, je ne les aime plus, à la fin du mois (d’Octobre 2015), on en remettra un autre, développé par Gilles, délaissé depuis que je sévis sur ce Blog, mais il va revenir en force car il est très parlant…

Et les lundi, mardi et mercredi étaient le triplet gagnant du mois, à 24% chacun pour les 3 jours les plus pourris, suivi du mercredi à 18% et du jeudi à 12%

Alors ? Qui veux encore revenir en Novembre 2013 ? Remarquez… En Septembre 2015, on a 3 types d’incidents avec les mêmes proportions qu’en Novembre 2013… On avait aussi des rails cassés, qui ont heureusement disparu depuis début 2014… On reviendra sur ce triomphalisme de notre Jéjé…

Pleurez pas ! Un autre article à suivre pour Décembre 2013, avec un bilan pour ces 2 derniers mois de … 2013…

Ah purée ! Je vous mets la totale, j’allais les oublier…

Incident112013

Cordialement

Conserver son justificatif d’achat, c’est bien.

Ha oui, c’est très bien de conserver son justificatif. Car en cas de « panne » du système de contrôle des Navigo, on vous reçoit avec le sourire.

maxresdefault

Voici donc une histoire qui nous ai arrivé il y a 2 ans. Nous nous rendions à Charles De Gaules pour prendre l’avion. Nos Navigo sont en zone 1 à 3. Il nous a donc fallut faire un complément de parcours.

Nous avons pris le RER à Cachan, le complément a été pris juste avant de rentrer. Nous avons demandé un reçu. wouééééééééééééééééééé CHANCE (comme au monopoly ?)

Nous rentrons dans un train direct.

Le RER se vide à Gare du Nord.

Au bout de 2 minutes, nous avons un contrôle. Tiens ! en 7 ans, j’en ai eut que 3..  Et là, ça sent le contrôle de pigeons.

Je sors ma carte, je la donne. Et là.. un grand sourire.

  • « Bonjour Monsieur. Vous savez que vous êtes dans un direct là ? »
  • « Oui, c’est justement pour ça qu’on l’a pris »
  • « Ha? mais dans ce cas, vous êtes en infraction : vous êtes hors zone »
  • « hum, je pense qu’il doit y avoir une erreur, car nous avons pris un complément de parcours »
  • « Ha bon ? pourtant moi ma machine me dit que vous devez payer une amande. »
  • « Lol, attendez, je vous donne mon justificatif »

Et puis, au bout de quelques secondes, le sourire efface, prend place un autre visage : celui de quelqu’un d’ennuyé. (peut-être honteux de s’être trompé). Et oui, sur le terminal, il y avait marqué « complément de parcours » .. sans indiquer le « où ça s’arrête ».

Avec ma femme ça a été plus rapide. Même histoire. Même justificatif. Next…

C’est vrai qu’il arrive souvent que des gens pris la main dans le sac, s’amuse à raconter n’importe quoi pour éviter l’amende.

Mais tout de même, on est en France. Et en France, la présomption innocence existe ! ne pas respecter ça, c’est faire un délit de sale gueule.

jpg_Sarko-vs-colonna_0

Bref, n’oubliez pas de conserver vos justificatif, ça pourrait vous éviter de vous faire injustement verbaliser.

Nostalgie de Courcelle sur Yvette

Héhé, cette station je l’ai découverte il y a 8 ans quand j’ai emménagé en région parisienne… Haa ma rue qui monte qui monte. (Rue de l’ancienne ferme)

Arrivé en gare, je demande un dépliant pour connaître les horaires, on me donne un bout de papier A6 avec des noms de missions et des horaires..

« hum, je comprends rien, mais je n’ose pas demander. »

J’ai été continuer ma lecture sur le grand panneau des horaires, en espérant que le train que j’irai prendre était bien le bon.

Habitant à 30km de paris, je me suis vite rendu à l’évidence, le RER, c’est bien plus rapide que la voiture, et en 35 minutes (d’après les horaires), je suis à mon boulot (à Gentilly). Alors qu’en voiture, en heure de pointe.. hum.. 1h30 à 3h… pour un prix 3 fois plus élevé.

Venant d’Alsace, où les trains roulent à droite (contrairement au reste de la France, où les train roulent à gauche, héritage allemand d’un coté, et anglais de l’autre), je me rend sur le quai habituel pour un Alsacien, désert.

Une minute avant l’arrivée du train, je me surprend à lire le panneau d’affichage noir en face, qui était curieusement grand pour ne deservir qu’une seule station. hum.. TILT… on est de l’autre coté de la ligne bleue des Vosges, chez les gens qui font rouler les trains de l’autre coté. Ni une ni deux.. je fonce prendre le sous terrain (en mauvais état), pour chopper le RER qui était en train d’arriver.

J’arrive sur le quai, ouf. je peux rentrer dans le train.  Rohh le touriiiiiste 😀 😀

Je fonctionnait encore au ticket à l’époque.   Tous mes collègues se foutent de moi, et me dise « va prendre une carte orange, c’est mieux ». Et puis la RATP faisait son lancement du « navigo », truc que je connais sous un autre nom Badgéo (proposé par la CTS à Strasbourg). Le temps de trouver de quoi faire les documents, j’ai pris une carte orange pour le mois de mai, et la navigo arrivera ensuite.

Le 2 mai, j’achète mon coupon à 105€ environ.  (oui, c’est un peu plus cher maintenant, mais ce bout de carton, c’est comme votre montre quand ça tombe dans le caniveau, vous restez à coté le temps de trouver une solution.)

Le 3 mai, premier problème, le composteur de gauche sur le quai, mange mon ticket.. HAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAA !!! J’utilise la borne d’appel. Le guichetier était ennuyé. Il arrive. Aucun moyen d’ouvrir l’appareil, la clef qu’il avait ne l’ouvrait pas. Au bout de 10 minutes de discutions avec la gare de Massy, il arrive à se faire envoyer une clef par RER. Et me donne 2 contre marques pour ne pas avoir à attendre. je suis arrivé avec 30 minutes de retard au taf, avec une belle histoire drôle à raconter au café.
Le soir je récupère mon coupon OUF. Et dans ma boite aux lettres, ma carte navigo … qui ne pourra pas être utilisée au mois de mai :(

Le 4 mai, je change de composteur, et SLURP.. haaa non alors :/ .. j’appelle le guichetier, qui avait la bonne clef, et me redonne mon coupon.

Le 5 mai, je n’ai pas composté. Décidant que ça me prenait trop de temps à gérer. C’est poooo bien, je sais.

Bah, finalement, ce système qui vous flic à l’entrée et la sortie et qui fluidifie le trafic aux portillons, c’est pas si mal que ça en fait. non ?

A l’époque les RER n’avaient pas de schéma directeur, les trains venant de St-Remy n’avaient pas forcément pour terminus Charles De Gaule, et suivant les missions, il sautait joyeusement entre Bourg La Reine et Cité U.  La compréhension des noms de missions (très critique pour un gars qui n’est pas vraiment familier), était indispensable. La seule chose que j’ai retenu, c’est que la première lettre permettait de savoir le terminus. Sachant que W était une rame dépot.

Mais heuuu .. Hoo, voilà un nouveau panneau blanc à la place du vieux panneau noir tout moche, qui marchait lui.

f813324384

Qu’il est beau ce nouveau panneau tout neuf.. mais que c’est nul de le voir hors service.

C’est pas grave, il y a un écriteau pour me dire ce que je dois faire. : il faut regarde l’autre afficheur de quai. Haaa sauf que cette gare, n’a pas de 2ème afficheur 😀 😀

Bravo, pendant 3 semaines, je n’avais plus aucune information sur le fait que mon train s’arrêtait ou pas à ma gare de destination.
A l’époque pas de smartphone pour me renseigner. J’avisais sur le fait accomplis.

Quelques mois plus tard : on va refaire le sous terrain, pour y mettre un peu de peinture, de lumière. Hop, fermé. Ha ? et on fait comment pour aller sur le quai d’en face. Bah, on fait un détours d’environ 500m pour aller chercher un pont qui se trouve un peu plus loin. Faut pas arriver à la bourre. ça m’a permis de faire un peu de sport certains jours.

Réouvert. Puis, bah en fait, on va refaire la rampe d’accès. 1 mois de fermeture.

Réouvert, Puis, bah en fait, on va tout recasser pour y mettre un ascenseur.

Et puis.. bah, j’ai pas vu la suite, j’ai déménagé. Et dit adieu aux transports en commun pendant 3 ans.

Drôle dans le 94, pour faire 3km, il me fallait entre 45min et 1h15 en bus/rer. Alors qu’en voiture, 20 minutes, et quand ça roulait pas..25 minutes… Vous imaginez ce que j’ai fais ?

Voilà donc, vous savez tout (ou presque), de mon premier contact avec ce RER, comique qui roule à gauche, et qui me mange mes tickets en ne communicant pas sur où il s’arrête.

C’était hier : vieille passerelle de Massy en relief

Vieille passerelle de Massy (juillet 2010)

PassMassy03 PassMassy02

PassMassy01 PassMassy04

Passerelle de Palaiseau (juillet 2010)

PassPalaiseau01 AidePointsB

« -Gilles ! Cap’tain ! Au lit ! Z’avez vus l’heure qu’il est ? On se croirait un soir d’incident à Châtelet – Les Halles »

– Oh papy Jeannot ! Racontes-nous encore l’histoire de la vieille passerelle de Massy ! Et avec les photos en relief !

– Oui ! Oui ! encore !

– Encore ? C’est la 5ème fois cette semaine ! On se croirait une semaine normale d’incidents sur le RER B

– Il radote, Papy..

– Bon, c’est la dernière fois… Il était une fois, sur le RER B, une vieille passerelle en métal, en gare de Massy, qui enjambait les quais vers Paris et vers Saint Rémy…

– Ah bon ? Elle était où ?

– Ben juste à droite de la nouvelle passerelle, celle tout en verre qui traverse toute la gare…

– Elle allait jusqu’au RER C ?

– Nooon ! Elle enjambait que les 2 quais, on se demande bien par miracle comment elle tenait encore debout à la fin…

– Elle était belle ?

– Oui, sûrement, quand elle était jeune, il y a très très longtemps… Mais à la fin, elle était toute rouillée, et quand tu te dépêchais de monter, tu sentais qu’elle tremblait, et tu te disais : « Elle va bien finir par s’écrouler ! »

– Sans déconner ?

– Gilles ! Comment tu parles !

– Oh Papy, arrêtes de te la péter !

– Cap’tain ! Ah bravo ce soir, quel langage !

– Bon, dis donc Papy, montre-nous tes stéréogrammes ! Tu l’as prise en relief ta passerelle, en plus !

– Oui ! En vision parallèle ! Cela ne sert à rien de loucher, il faut réfléchir, et essayer de penser à des choses qui font rêver, se détendre… Un RER B toujours à l’heure, des rames à 2 étages une climatisation qui fait du froid en été et du chaud en hiver… Snif !

– Allez pleures pas, Papy Jeannot ! Ca viendra un jour…

– Je ne serais peut-être plus de ce monde, ouinnnn !

– Ca y est, il remet ça, le vieux, ça le reprend…

– Ah oui, tiens, on voit en relief ! Pas besoin de lunettes ! C’est magique !

– Ah la vache, ca fait mal aux yeux !

– AHAHAHAHAHA !

– ?

– ?? Qu’est-ce que tu as, Papy ?

– Je rigole car même à la RATP, ils n’ont pas ces photos en relief ! AHAHAH !

– Mais c’est vieux comme procédé, ces 2 photos prises en même temps, et que tu mets l’une à côté de l’autre?

– Oui, cela a commencé vers 1835, juste après la naissance de la photo

– Ca y est, Papy étale sa science..Et tes photos, ça date de quand ?

– Début Juillet 2010, un dimanche, un ciel d’un bleu, et une chaleur… Et la vieille passerelle a été ensuite démonté, même pas aperçu le démontage… Le genre de truc où tu te dis, après coup « Mince, mais elle est où, la vieille ?  »

– Mamie Jeannot?

– Mais non, la passerelle… Et puis tiens, une photo de l’autre passerelle, la vielle verte à Palaiseau, elle aussi en Juillet 2010… Et depuis, elle a été démontée

– Bon Papy.. Si tu allais te coucher?

– Ah oui, c’est vrai… Mais, mais… Mais c’est à vous d’y aller ! Chenapans ! Allez, regardez encore une fois l’album, allez vous laver les dents et au lit !

PS :

 » – Papy Jeannot! Je n’arrive pas à voir en relief, ca m’énerve!

– D’abord, il faut que la photo soit sous forme de vignette, elle ne doit pas occuper tout l’écran. Tu peux t’entrainer avec la photo avec les 2 points. Quand tu essaies de regarder « derrière » ton écran, il y a une phase où tu devrais voir 4 points.. Et plus tu regardes loin plus les 2 points du milieu vont converger vers un point unique… Il faut avoir au final 3 points… Et là, tu vois en relief… Patience, tu finiras bien par voir en relief… ».