Châtelet : Poussettes, personnes à mobilités réduites…

allez.. tous vous acheter des jambes !!! et encore, je reste polis..

Non mais sérieusement… Faites l’essai, mettez vous dans la peau de quelqu’un qui ne peut pas facilement se déplacer, et cherchez les ascenseurs !

 

Bah vous allez être très surpris, et vous comprendez pourquoi il y a autant de parents qui passent les poussettes dans les escalators .. après avoir tourné 5 minutes, je n’ai pas trouvé d’ascenseur pour descendre sur le quai B sud..

Celui qui est au sud est totalement fermé.

Celui qui est au nord du quai, on l’a cherché, sans le trouver.. alors qu’il y a des flèches qui nous font tourner en rond sur le pôle des échanges…

 

Bilan Juillet 2017

Bonsoir

Ce mois de Juillet 2017 est mieux que le mois de Juin 2017

60 % de jours à problèmes en Jours Ouvrables et aux heures de pointe

12 jours ouvrables KO sur 20

23 perturbations L’effet des vacances n’y est pas pour rien. Moins d’usagers, donc forcément moins de trains et de missions. Ce qui n’empêche pas les délestages à Laplace, pour essayer de continuer à présenter des chiffres potables à @DIF Mobilité (nouveau nom du STIF)

Un petit rappel : Si on compare aux statistiques du Blog d’En Face en Juillet 2016, nous étions à 55%

Rappel :

Juillet 2016 : 20 jours ouvrés : 55% de jours à problèmes

Août 2016 : 22 jours ouvrés : 45% de jours à problèmes

Septembre 2016 : 22 jours ouvrés : 64% de jours à problèmes

Octobre 2016 : 21 jours ouvrés : 81% de jours à problèmes

Novembre 2016 : 20 jours ouvrés : 85% de jours à problèmes

Décembre 2016 : 22 jours ouvrés : 59% de jours à problèmes

Janvier 2017 : 22 jours ouvrés : 55% de jours à problèmes

Février 2017 : 20 jours ouvrés : 65% de jours à problèmes

Mars 2017 : 23 jours ouvrés : 57% de jours à problèmes

Avril 2017 : 19 jours ouvrés : 68% de jours à problèmes

Mai 2017 : 20 jours ouvrés : 95% de jours à problèmes

Juin 2017 : 21 jours ouvrés : 95% de jours à problèmes

Juillet 2017 : 20 jours ouvrés : 60% de jours à problèmes

 12 jours à problèmes sur 20, 8 jours avec plusieurs incidents cumulés

La semaine du 3 Juillet avec 8 incidents, la semaine de 4 jours du 10 Juillet avec 4 incidents, la semaine du 17 Juillet avec 8 incidents, 1a semaine du 24 Juillet avec 3 incidents et pas d’incidents pour le 31 juillet 2017

Et nous ne comptons qu’aux heures de pointe et jours ouvrables… Nous pouvons maintenant prendre en compte certaines annulations de missions, les retards récurrents, les transformations de missions, les « Problèmes de préparation d’un train » suite à une certaine volonté récente de communication sur Twitter, en les classifiant en « Incidents d’exploitation » Mais c’est au bon vouloir des CM et en général après que des Twittos leur aient faits des remarques

Au total : 23 incidents.

Nous avons au final connu en ce mois de Juillet 2017 :

  • 1 malaise Voyageur,
  • 8 pannes de matériel
  • 1 panne électrique
  • 2 pannes de signalisation
  • 1 incident Voyageur
  • 2 incidents graves Voyageurs
  • 1 coli suspect
  • 2 actes de malveillance
  • 2 signaux d’alarme
  • 2 incidents d’exploitation
  • 1 incident technique

Bref, pour résumer : (les pourcentages indiquent la proportion de l’incident par rapport au total des incidents)

Ce mois-ci, les faits marquants, pour le RER B :

Comme chaque année, ou presque, les mois de Juillet et d’Août sont meilleurs qu’en période hors vacances

Bien que cette année, c’est moins bien que l’an dernier

Un passage aux heures d’été, objet d’un article sur le Blog Officiel de Christophe, avec des PDF issus des affiches en gare complètement illisibles !

Nous avons cherché, et trouvé, des PDF plus lisibles le 12 juillet. Christophe s’est empressé de mettre les liens vers les fiches à son retour de vacances, le 23 juillet, en insistant sur le fait de chercher les horaires avec les applications en ligne…

Comme si tout le monde avait un mobile pour effectuer cette recherche : les personnes âgées, les touristes n’ont pas forcément ce qui est présenté comme un réflexe

De votre côté, continuez de nous donner des détails sur vos voyages avec les durées approximatives, vos témoignages sont représentatifs de la réalité, du terrain

En ce mois de Juillet 2017, sur Twitter, la censure continue, dans la mesure où carrément une notification officielle de début d’incident disparait, pour éviter les commentaires trop « toxiques » ! Nous avons donc une fin d’incident avec aucun incident ! Pour vous prouver la débilité de ce procédé de censure, absurde, ridicule. Si, en temps que Community Manager, on n’est pas capable de se faire vanner, il est préférable de changer d’activité

Et le Capitaine nous a bombardé d’articles encore ce mois-çi ! De l’influence du réchauffement de l’atmosphère en banlieue par rapport à la campagne, de l’importance du fait de bien attacher sa ceinture, de l’énervement d’un technicien de maintenance, qui finit par clôre une voiture pour être tranquille, de l’influence des vacances sur les horaires d’été et sur l’augmentation du prix du Navigo

D’où, pour Juillet 2017

Ce mois-ci, la zone « Nord » conserve sa place de leader avec la médaille d’or du Rup’Cat’ des perturbations avec 52 % des problèmes

Au niveau répartition, une responsabilité de la RATP-SNCF versus Voyageur à 61- 39 : toujours une majorité de perturbations à responsabilité RATP-SNCF.

Ce mois-ci, le matin encore une nouvelle fois l’emporte sur le soir, d’une courte tête, pour les tranches horaires (52-48%) en termes de moment où les perturbations se sont produites

Les « Pannes matériels » (8) sont les leaders des incidents du mois de Juillet 2017 ,

Ce qui nous donne, côté jours à problèmes, à fin Juillet 2017 :

Les pentes des 2 courbes de tendances (jours à incidents par mois, et nombre de jours avec 2 incidents, voire plus) sont toujours vers la droite

Ce mois-ci, le jeudi est le gagnant du « Pourav’s jour », à 26,1%, suivi du mardi et du mercredi à égalité à 21,7%, puis le lundi à 17,4% et le vendredi fait 13,0%

 

Et la répartition des 185 perturbations par gare :

 Une petite rosace, histoire voir graphiquement ce que cela donne par semaine depuis le début de l’année?

Pas d’affolement pour la couleur verte de la semaine 31 : il reste encore 4 jours début Août !

Côté Blog d’En Face, je ne vais pas me répéter (presque pas…) Merci pour vos remontées d’informations ! Continuez !

Une dernière remarque : les scores de perturbations pour 2014 (180) et 2015 (176) sont déjà battues, et il reste 5 mois !

Pour 2016 : 268 perturbations Si on dépasse en moyenne les 17 incidents mensuels d’ici la fin de l’année, nous pourrions battre ce record !

 Et nous, nous n’aurons pas de pause, le service sera continu

 Allez, bon courage pour ce mois d’Août 2017 !

 Cordialement

 

 

 

Vous avez chaud ?

Et bah, c’est pas fini.

 

Hein ?

Ces dernières semaines, je fais la navette province paris.. Et je suis surpris de voir la différence notable de température entre la campagne et la ville.

Il y a 2 semaines, j’ai même du remettre le chauffage central dans notre maison de campagne, alors que notre maison de ville (que nous allons quitter), était trop chaude.

Pourquoi cette différence ?

Entre la campagne et la ville sur peuplée : la différence se situe sur le rapport béton / pleine terre.

La terre apporte de la fraicheur, surtout quand il y a des arbres, le béton emmagasine la chaleur pour la diffuser la nuit.

Nos 2 maisons sont exposée plein sud, celle de la région parisienne, le soir quand il commence à faire frais, ne nous permet pas de rafraichir la maison : de l’air chaud provient de la rue bétonnée pendant des heures après le couché du soleil. A la campagne, on a une étendue d’herbe devant la maison, des arbres autour…

Oui, c’est pas fini…

Avec les projets densificateur de la région parisienne qui retirent progressivement les espace de terre pour les remplacer par des constructions neuves .. vous pouvez être certain que dans quelques années, les pics de chaleurs seront encore plus désagréable à vivre qu’aujourd’hui.

RER climatisé ou pas..

Attachez vos ceintures

héhé, non, il n’y a pas de ceinture dans le RER.

 

Mais sur les poussettes si.

Je suis tombé sur cette image de poussette que j’ai trouvé très drôle. Sympa pour illustrer cet article non ?

 

Bon, revenons à nos moutons…

 

La chasse aux idées reçues

Alors celle là, je n’ai pas été la chercher loin, ça remonte à il y a 2 ans quand je n’étais pas encore papa : la ceinture, ça sert  à rien, vu qu’on roule à 5km/h max et que bon, on fait attention, une collision de poussette ne va pas faire grand chose.

Un exemple plutôt qu’un long discours

En sortant du RER, j’ai été surpris par une mère et sa poussette qui a loupé la marche : la roue avant de la poussette s’est coincée dans l’interval avec le quai : Et Hop la poussette s’est litéralement retournée.

Le gamin s’est retrouvé suspendu à la poussette à 10 cm du quai à peine.

ça s’est juste terminé par des pleurs de surpris.

si cette ceinture n’avait pas été mises, on aurai pu appeler direct les pompiers avec des risques graves pour l’enfant.

Conclusion

Y a une ceinture : mettez là à vos enfants ! Et assurez vous qu’elle les maintient bien.

 

A la RATP, employés et usagers logés à la même enseigne…

Non mais sérieusement, la communication est une catastrophe. On le dit, on le répète, et je vais encore une fois le respecter.

 

Hier vers 13h30 j’ai été témoins d’un soucis sur la ligne : A chatelet, un train pour St-Rémy est à quai. un message à l’exterieur du train indique que le train est retenu en gare pour une vérification, et qu’il repartira dans quelques minutes.

Oui, sauf que voilà « vérification ».. n’a pas le même sens pour la RATP que pour tout le monde.

Un employé nous a mis hors de notre voiture et nous a invité à aller nous entasser dans les autres voitures pour réaliser la vérification. Il a fermé les portes une fois la voiture vide.

Pendant ce temps, des gens posent des questions, après avoir passé un peu de temps, il a fini par s’aggacer car plus il répond moins ça avance, et plus le train prend du retard.

Le train est finalement reparti, avec la voiture verrouillée.

 

Personnellement, j’ai refusé de m’entasser dans les autres voitures, j’ai attendu le suivant qui était 2 minutes plus tard.

Au lieu d’annoncer qu’on faisait une vérification… ça n’aurait pas été plus simple d’indiquer à tout le monde qu’on évacuait une voiture pour assurer la sécurité des usagers ? Le tout par HP dans les trains et la gare.

ça aurait permis à l’employer de se concentrer sur son travail, au lieu d’être emmerder par les des questions auquel il ne peut répondre ?

 

Bref.. je me demande si je ne devrais pas arrêter d’écrire toujours les mêmes choses.. ça tourne en rond.