Relevés de températures dans le RER B semaines 26 à 30 (phase 2)

Bonsoir!

Vous aviez eu le droit à un premier article qui vous donnait les premiers résultats de notre étude statistique des températures observées dans les rames du RER B, aux heures de pointes, les jours ouvrés

Des relevés les matins et les soirs, en prenant soin de noter le nom de la mission, le nom de la voiture pour certains, la station dans laquelle la température a été relevé, l’heure (à la seconde près pour certains), l’hygrométrie (toujours pour certains), le fait d’indiquer si les fenêtres étaient ouvertes ou fermées, le type de rame (MI79 rénovées ou MI84)

Nous : c’est un travail d’équipe avec les 7 twittas/twittos suivants : Aurélie (@Zenlillyx), Gwen(@ClemGwen), Nialie(@Nialiex), Grégory(@gregfqt), Razhades (@razhades)

Ze Gordon Freeman (@Silmaryl) est venu apporter son soutien pour les calculs de températures ressenties et votre serviteur Jean (@Jeannot911)

Rendons toujours hommage à @Razhades qui a lancé le premier l’idée de communiquer les températures qu’il observait dans le RER B, et ce il y a 2 ans

Les instruments de mesures ? Pour Aurélie, Gwen et moi-même, un thermomètre-hygromètre de la marque Otio (6,99 euros, sur Amazon),

Pour Nialie et Razhades, un thermomètre à alcool : mais ceux-ci vont investir dans un thermomètre-hygromètre

Pour Gregory : je n’en sais toujours rien, il est en vacances

Les parcours observés : sens Banlieue Sud vers Paris les matins, sens Paris-Banlieue-Sud les soirs

Cela manque de données sur la partie Nord, à mon sens, et nous sommes prêts à accueillir des relevés des branches Mitry-Claye et Roissy-Charles de Gaulle

Les stations relevées ? je ne vais pas toutes vous les citer dans le texte, un tableau va suffire

Nous allons distinguer les matins et les soirs Vu le faible nombre de mesures le midi, nous n’en tiendrons pas compte dans la distinction matin/soir

Nous avons donc en détail ceci :

 

 

Les températures de référence, fournies par Météo France : nous avons pris la température à 8h00 et 17h00, située dans le premier arrondissement de Paris

C’est un choix On pourrait prendre les températures de Météo France de chaque station à 8h00 et 17h00! Mais l’écart ne devrait pas être si important que ce qui est observé à Paris

Par rapport aux visions gares ou dates, nous avons fait la moyenne des températures observées et des températures Météo France

Vu que nous avons aussi l’hygrométrie pour certaines mesures, nous allons estimer les températures ressenties

Des abaques existent, des calculateurs en ligne existent aussi sur internet

Nous obtenons ce premier graphe pour les matins

Pour les soirs (même échelle)

On ne regroupera pas les matins et soirs sur le même graphe pour cause d’illisibilité !

Nous pouvons noter que les matins, les températures sont déjà plus élevées que les températures de Météo France : à quai, certaines personnes ont observé des températures plus élevées aussi que Météo France

Celles de météo France sont sous abri, à l’abri du vent et du soleil…

Si nous distinguons MI79 rénovées et MI84 pur jus vintage des années 1985, pour les matins, nous observons ce graphe :

Et pour les soirs :

Il faut noter que nous avons une majorité de rames rénovées dans nos mesures, et dans les trajets où se sont effectués ces mesures Un trajet peut faire l’objet de plusieurs mesures

Dans quelles proportions ?

Donc : 474 sur 617 mesures pour les MI79 rénovées soit 76,8 %

Et 143/617 soit 23,2% pour les « miasmiques » MI84

MAJ 31/07/2018

Et les proportions de missions ? 102/136 soit 75% de MI79 rénovées

Et 34/136 soit 25% de MI84

Cela fait beaucoup de missions avec des MI84 non rénovées, non ? Pour ma part, je ne cours pas vers les sections MI79 rénovées, avec aucune garantie de rafraîchissement

Et les gares, dans tout cela ? On y vient !

Les matins, dans le sens Banlieue vers Paris (lisez la courbe de la gauche vers la droite), pour les semaines 26 à 30 :

Et les soirs, dans le sens Paris vers Banlieue (lisez la courbe de la droite vers la gauche), semaines 26 à 30 :

Autre vision et ce sera terminé pour le moment : les maximas de température, dont celles ressenties

Les matins, semaines 26 à 30 :

Les soirs, semaines 26 à 30 :

2 soirs de suite avec un maxima à 43,8°C, bel exploit

Il faut signaler que la publication des courbes le jeudi 26 juillet au matin a suscité l’intérêt de Carole Blanchard qui a rédigé un article sur BFM Internet, les courbes ont été diffusées le vendredi pendant certains flash météo sur BFM TV, à lire ici

Effectivement, cette température ressentie avec un maximum de 43,8°C a suscité pas mal d’émotion

Mais la situation sur le RER D est pire, en termes de températures relevées

Attention ! Il s’agit bien de températures ressenties, qui dépendent du degré d’humidité !

Voilà ! Dernière rappel : une directive européenne sur le transport des animaux vivants interdit de les déplacer au-delà de 30°C

Quand on vous dit que sur le RER B, nous sommes du bétail

En fait non, on est toujours moins bien considéré que du bétail

Cordialement

 

Snif Snif….

J’ai pris le RER pendant 10 ans, et j’avais fini par faire abstraction des odeurs.

La semaine dernière, je suis revenu sur place, pour goûter aux joies des trains bondés .. des horaires d’été, des fenêtres ouvertes pour le bruit et la chaleur…  mais je me serai bien passé des odeurs.

Et pour ça, la RATP et la SNCF ne pourra rien faire.

 

Un certain nombre d’usagers en manque d’hygiène emprunte tous les jours des transports. Et je peux comprendre que certains suent plus que d’autres..
Mais à ce niveau d’odeur, ça ne laisse pas trop planer le doute sur le fait que  :

  • certains ne se lavent pas tous les jours
  • certains ne boivent vraiment pas assez d’eau : odeur de transpiration acre rappelant l’urine concentrée.
  • l’abondance de bombe déo et autre parfum ne change rien au fond de l’odeur.

Ce manque de savoir être me désole et me confirme qu’il était temps pour moi de m’éloigner de tout ça.

Je suis convaincu que les lecteurs de ce blog vivent le même supplice tous les jours… sans pouvoir rien changer non plus.

 

J’ai également été pris en otage par un transformateur en panne, et un conducteur qui a pris la peine de nous informer même pour nous dire qu’il ne savait pas.

Par contre, merci la maintenance pour laisser les HP HS .. dans les trains, c’est tellement pratique pour entendre les annonces du conducteur :(

Et puis.. merci la régulation pour diffuser toutes les 2 minutes, des messages inutiles à quai.. pour noyer la vraie information.

Courtoisie et respect dans les commentaires

Bonjour,

Mon prédécesseur avait eut a gérer le cas d’une personne se permettant d’insulter ouvertement les gens dans les commentaires. J’ai été épargné pendant 1 an 1/2. Jusqu’à hier;

Je vous rappelle que ce blog est modéré de manière très lâche, mais il ne tolère pas les procès d’intention ni les insultes gratuites.

Libre à chacun d’exposer son point de vue, avec argumentation, mais il n’est pas question de laisser des insultes gratuites à tout va.

J’ai donc bloqué un message comportant plus d’insultes que de message aujourd’hui.

En espérant que ça soit le dernier.

Service minimum, outil de manipulation des masses

En 10 ans de région parisienne, j’ai pu m’apercevoir de l’avantage du service minimum;

En 2007, une grève entraînait un arrêt total de la ligne B : guichets fermés.

En 2017, une grève entraînait juste quelques trains en moins, et parfois, une meilleure fluidité dans les transports (aux heures où je les empruntais).

Sauf que voilà, quelque soit l’ampleur de la grève : toujours le même nombre de trains supprimés. Vous ne trouvez pas ça bizarre ?

A chaque fois, on nous fait des mystères concernant les horaires.. qui sont curieusement toujours les mêmes. Le savant calcul qui permet d’adapter au mieux les horaires en fonction du nombre de grévistes a du oublier au passage de tenir compte du nombre de grévistes…

 

D’après un voisin cheminots d’un collègue … depuis des semaines, lui ne fait pas grève, mais se tourne les pouces sur son lieu de travail, car son patron a supprimé son train, et visiblement, c’est le cas pour bon nombre de ses collègues qui ne font plus la grève.

 

J’ai bien peur qu’une opération venant du haut fasse tourner au ridicule les actions des quelques grévistes… en montant l’opinion publique contre elle.

 

J’espère que dans quelques mois, un geste commercial sera fait. Car vu de loin, ça me semble quand même un sérieux bordel organisé en haut lieu…

Bilan Février 2018

Bonsoir

 

Ce mois de Février 2018 ne brille pas vraiment par ses performances, il est pire que le mois de Janvier 2018

80 % de jours à problèmes en Jours Ouvrés et aux Heures De Pointe

16 jours ouvrés KO sur 20 (!)

26 perturbations

Un petit rappel : Si on compare aux statistiques du Blog d’En Face en Février 2017, nous étions à 65 %, une situation moins dégradée

 

Rappel :

Février 2017 : 20 jours ouvrés : 65% de jours à problèmes

Mars 2017 : 23 jours ouvrés : 57% de jours à problèmes

Avril 2017 : 19 jours ouvrés : 68% de jours à problèmes

Mai 2017 : 20 jours ouvrés : 95% de jours à problèmes

Juin 2017 : 21 jours ouvrés : 95% de jours à problèmes

Juillet 2017 : 20 jours ouvrés : 60% de jours à problèmes

Août 2017 : 22 jours ouvrés : 36% de jours à problèmes

Septembre 2017 : 21 jours ouvrés : 67% de jours à problèmes

Octobre 2017 : 22 jours ouvrés : 82% de jours à problèmes

Novembre 2017 : 21 jours ouvrés : 76% de jours à problèmes

Décembre 2017 : 20 jours ouvrés : 65% de jours à problèmes

Janvier 2018 : 22 jours ouvrés : 59% de jours à problèmes

Février 2018 : 20 jours ouvrés : 80% de jours à problèmes

 

16 jours à problèmes sur 20, 7 jours avec plusieurs incidents cumulés

La semaine du 1 Février (2 jours), avec 2 perturbations, la semaine du 5 Février avec 7 incidents La semaine du 12 Février avec 6 incidents, la semaine du 19 Février avec 6 incidents, le début de semaine du 26 Février avec 5 incidents

Et nous ne comptons qu’aux heures de pointe et jours ouvrés… Nous n’avons pas pris en compte certaines annulations de missions ce mois-ci, c’est pour vous dire

Au total : 26 incidents.

Nous avons au final connu en ce mois de Février 2018 :

  • 4 pannes de matériel
  • 4 pannes de signalisation
  • 2 incidents graves voyageurs
  • 1 rail cassé
  • 4 incidents techniques
  • 2 divers incidents
  • 3 bagages abandonnés
  • 1 mesure de sécurité
  • 1 Pas d’annonces
  • 2 conditions climatiques
  • 2 incidents d’exploitation

Bref, pour résumer : (les pourcentages indiquent la proportion de l’incident par rapport au total des incidents)

Ce mois-ci, les faits marquants, pour le RER B :

Le fameux transformateur neuf de Drancy Hé bien il a pris feu le 09/02/2018, pendant sa mise en charge! Nous avons eu cette information le jour même, nous avons demandé confirmation au Community Manager du Blog Officiel, à Denis Masure Rien, aucune réponse, l’électro-encéphalogramme d’une palourde présente plus d’activités cérébrales que ces zombies Le Parisien a publié un article sur le sujet le 22 Février, toujours rien de la part des Marx Brothers du RER B

Autre point : les conditions météorologiques »extrêmes » pour l’Iles de France, avec quelques centimètres de neige qui ont mis le bazar Le RER B ne s’en est pas trop mal tiré

De votre côté, merci de continuer à donner des détails sur vos voyages avec les durées approximatives, vos témoignages sont représentatifs de la réalité, du terrain

D’où, à fin Février pour 2018 :

Ce mois-ci, la zone « Nord » est la gagnante, encore une fois, avec 58% des problèmes, pour la place de leader avec la médaille d’or du Rup’Cat’ des perturbations! Cela se maintient!

Au niveau répartition, une responsabilité de la RATP-SNCF versus Voyageur à 81- 19

Encore une majorité de perturbations à responsabilité RATP-SNCF, pour Février 2018

Ce mois-ci, le matin a encore battu le soir, pour les tranches horaires (54-46%) en termes de moment où les perturbations se sont produites

3 types d’incidents leaders ex-aquo : Les « Pannes de matériel » (4), les « Pannes de Signalisation » et les « Incidents techniques » sont le leader des incidents du mois de Février 2018

Ce qui nous donne, côté jours à problèmes, à fin Février 2018 :

Ce graphe, de mois en mois, continue de m’hypnotiser, sérieux! Les courbes de tendance sont toujours à la hausse depuis le début du Blog d’En Face !

Certains mois, la pente est plus faible, et le mois d’après, ça repart !

 

Les pentes des 2 courbes de tendances (jours à incidents par mois, et nombre de jours avec 2 incidents, voire plus) sont toujours vers la droite

Ce mois-ci, le lundi est le grand gagnant du « Pourav’s jour » avec 26,9% puis les  mardi, mercredi et vendredi sont à égalité à 23,1% et le jeudi ferme la marche à 3,8%

Et la répartition des 45 perturbations par gare :

Notre rosace de jours OK KO à fin Février 2018 donne :

Le rouge commence à prendre ses aises, 3 semaines petit chelem d’affilé (Semaine 6 à 8) avec 4 jours KO sur 5

Le nombre de perturbations par semaine pour 2018 (en noir), comparé à 2017 (en rouge) en ce milieu de semaine 9 :

Côté Blog d’En Face, merci pour vos remontées d’informations ! Continuez !

Le mois de Mars 2018 devrait être assez mouvementé côté SNCF, et par contre-coup, côté RATP

Cordialement