@AlertesRER et @AlertesRERB : 2 comptes essentiels sous Twitter

Bonjour !

Si vous n’avez pas encore un compte Twitter, il va falloir
sérieusement songer à s’en créer un, et suivre des hashtag comme #RERB et
#TeamTrainB, et vous abonner à @RERB

Bon, c’est la base… Si vous êtes adepte de la langue de
bois, des alertes de 3 minutes pour des signaux d’alarme, et accessoirement des
incidents sur la voie qui durent 2 heures, vous serez servis

Après, vous devez aussi vous abonner à @AlertesRER et
@AlertesRERB

Car, avec ces 2 comptes (il y a d’autres déclinaisons en
fonction des lignes du Transilien et des RER !), vous serez armés

Ils réalisent un travail remarquable d’informations auprès
des voyageurs, en quasi temps réel

Et chaque soir, une synthèse graphique des incidents qui se
sont produits dans la journée

Un exemple, pour le 05 juin 2019

Il est intéressant aussi de constater que, côté RATP, la
durée d’un incident semble être sous-estimée par rapport à la notification
SNCF… Et ce n’est pas la première fois

La raison ? Mystère… Questions posées sur Twitter, et
qui sont sans réponses

Et qui les resteront

Donc IDFMobilités peut clôre sa consultation sur des solutions à proposer à ses voyageurs en cas de perturbation

Et donner les 200 000 euros à ces travailleurs
bénévoles qui, eux, font un travail d’informations utiles auprès des voyageurs

Cordialement

Prismes d’occultation pour tachéomètres : servent-ils à quelque chose ?

Bonjour !

Une des conséquences du glissement des voies à Courcelle sur
Yvette (le 12 juin 2018) a été l’apparition de « prismes d’occultation
pour tachéomètre », qui ont fleuri quelques jours après sur la partie sud
du RER B, en zone RATP

Pour la partie SNCF, je ne sais pas… Si des volontaires
veulent compter ou confirmer leurs présence dans ce secteur, nous sommes preneurs !

Un tachéomètre ? Quésaco ? En voilà une
illustration :

Vous avez déjà dû en voir au moins une fois dans votre vie, pendant
des chantiers de voirie Il y a un opérateur sur cet appareil et une autre
personne plus loin, avec une sorte de plaque montée sur une perche

Bon, un obturateur, en voilà une photo, prise au Guichet
(quai vers Saint Rémi)

Il y en a-t-il beaucoup ? La réponse est oui, j’en ai
observé, en moyenne, sur un poteau sur 2, à 2 mètres de hauteur environ, dans
les 2 sens de circulation

Entre les gares de Palaiseau jusqu’au Guichet, j’en ai
compté, rapidement, une soixantaine

J’ai aussi compté 5 obturateurs sur le pont qui enjambe la
N118 à la gare du Guichet, au ras des voies

Un exemple d’obturateur qui n’est pas dans son assiette

3 autres obturateurs sur ce pont

Et au niveau du tablier du pont, en voici un autre

Bon… Vu son orientation, il doit être contrôlé à partir du
Bois Persan, sur la colline d’en face… Ou par satellite

Pour les comptages, dans le sens Denfert-Le Guichet, vers
Saint Rémi, voilà ce que j’ai compté à la louche

Intervalle des gares Nombre (à la louche)
Denfert – Cité Universitaire 5
Cité Universitaire – Bourg la reine 40
Bourg-la-reine – Antony 22
Antony – Massy Palaiseau 50
Massy-Palaiseau – Le Guichet 58
   
Total approximatif 175

Dans le sens Le Guichet-Denfert, vers Paris, voilà ce que
j’ai compté, toujours avec la même louche

Intervalle des gares Nombre (à la louche)
Le Guichet – Massy Palaiseau 56
Massy Palaiseau – Antony 40
Antony – Bourg-la-reine 22
Bourg la reine – Cité Universitaire 32
Cité Universitaire – Denfert 7
   
Total approximatif 157

Ce comptage est approximatif, un peu comme le comptage fait cette année pour savoir le nombre de voyageurs

Dans la réalité il y en a plus Dans certaines gares, les poteaux sont derrière certains mur de soutient

Nous pouvons donc en déduire que ces 332 obturateurs (nombre sous-estimés) sont présents pour observer si certains poteaux ou ouvrages n‘auraient pas tendance à bouger un petit peu… Ce qui serait assez contrariant

La coïncidence de leurs déploiements, très rapides après
l’incident de Courcelle est aussi à noter

J’ai suggéré sur Twetter, aux CM du @RERB, la rédaction d’un
article de la part de Christophe, modérateur officiel du Blog Officiel du RER
B, le 22 mai 2019, avec Denis Masure en copie

Bien entendu, aucune réponse au 05 juin 2019

Et donc la série de questions :

  • Comment cela marche-t-il ?
  • Sont-ils en service?
  • Quelle est la fréquence de contrôle de tous ces
    obturateurs ?
  • Certaines portions, ouvrages d’art ont-ils une
    surveillance privilégiée ?
  • Sont-ils là pour rassurer ou amuser la galerie ?

Cordialement

Glissement de voies à Courcelles : quelques questions

Bonjour !

Souvenez-vous ! Le 12 juin 2018, un glissement de voies s’est effectué entre
Saint Rémi les chevreuse et Courcelle sur Yvette vers 5h15

Heureusement, pas de blessés graves, grâce à un conducteur
qui roulait au pas dans ce secteur, inondé des 2 côtés des voies

(Photos Laurent Gallois)

Des travaux importants ont eu lieu, avec la pose d’une
nouvelle canalisation, dans ce secteur

Or, si nous consultons une photo de l’IGN de ce secteur, qui
date du 1er Mars 1965, nous constatons la présence d’une première canalisation
qui passe sous les voies

(Photo IGN)

En zoomant, nous apercevons son entrée en bas, et sa sortie
vers le haut de la photo, avec un fossé qui se dirige vers l’Yvette

(Photo IGN)

L’existence de cette canalisation a été confirmé récemment
par le tweet de Quentin B. le 16 mai 2019. La nouvelle canalisation est située
à une cinquantaine de mètres de l’ancienne

(Photo @Quentrain)

Le nouveau conduit :

(Photo @Quentrain)

En consultant Google Maps, nous avons, en ce moment, une
photo de 2018, prise juste pendant les travaux en cours !

D’après la photo, le nouveau conduit devrait se situer vers
le milieu du chantier (en se repérant par rapport aux potences de la première
photo de Quentin B).

D’autre part, suite aux précipitations qui se sont produites
le 11 mai 2019 (Un mois moyen de mai de pluie qui est tombé en une journée…),
il semble y avoir eu de l’eau de chaque côté des voies, après cette zone de
travaux et avant la gare de Courcelle

Merci à @Plusdetrains et @Maha_hyp pour leur vigilance

Donc plusieurs questions, dont certaines posées sur Twitter,
et forcément sans réponses :

  1. L’ancienne canalisation était-elle toujours en
    service avant l’incident ?
  2. Etait-elle assez dimensionnée pour faire face
    aux inondations ?
  3. Etait-elle régulièrement entretenue ?
    Nettoyée ?
  4. Le problème de glissement de voies ne
    risque-t-il pas de se reproduire à nouveau dans ce secteur entre l’ex zone des
    travaux et la gare de Courcelle sur Yvette ?

Cordialement

Quand le Gorafi s’inspire de Twitter

Bonjour !

Le 9 avril 2019, @trainenretard a
publié un tweet sur une mission caractéristique du RER C (une VICK*) pour un
parcours assez atypique entre Brest, Quimper et Paris-Montparnasse!

Voici ce que je lui avais répondu

Le 11 Avril, le Gorafi a publié l’article
suivant :

A lire ici : http://www.legorafi.fr/2019/04/11/une-rame-de-rer-b-sechappe-du-reseau-ratp-pour-aller-voir-la-mer/

Le RER C s’est transformé en RER
B, par contre, ils ont gardé ce qui ressemble beaucoup à ma vanne

Aucune volonté de polémique, un
simple clin d’oeil

Cordialement

Bilan février 2019

Bonsoir

Ce mois de février 2019 est un peu plus
dégradé que janvier 2019

65% de jours à problèmes en Jours Ouvrés et aux Heures De
Pointe 

13 jours ouvrés KO sur 20

25 perturbations

Un petit rappel : Si on compare aux
statistiques du Blog d’En Face en février 2018, nous étions à 80% 

Rappel :

Février 2018 : 20 jours ouvrés : 80% de jours à
problèmes

Mars 2018 : 22 jours ouvrés : 77% de jours à
problèmes

Avril 2018 : 20 jours ouvrés : 65% de jours à
problèmes

Mai 2018 : 19 jours ouvrés : 79% de jours à
problèmes

Juin 2018 : 21 jours ouvrés : 86% de jours à
problèmes

Juillet 2018 : 22 jours ouvrés : 68% de jours à
problèmes

Août 2018 : 22 jours ouvrés : 55% de jours à
problèmes

Septembre 2018 : 20 jours ouvrés : 45% de jours à
problèmes

Octobre 2018 : 23 jours ouvrés : 83% de jours à
problèmes

Novembre 2018 : 21 jours ouvrés : 67% de jours à
problèmes

Décembre 2018 : 20 jours ouvrés : 60% de jours à
problèmes

Janvier 2019 : 22 jours
ouvrés : 59%
de jours à problèmes

Février 2019 : 20 jours
ouvrés : 65%
de jours à problèmes

13 jours à problèmes sur 20, 5
jours avec plusieurs incidents cumulés

La fin de semaine du 1 février avec aucun
incident, la semaine du 4 février avec 2 incidents, la semaine du 11 février avec
12 incidents, la semaine du 18 février avec 9 incidents et le début de semaine
du 25 février avec 2 incidents

 Et
nous ne comptons qu’aux heures de pointe et jours ouvrés…

Au total : 25
incidents 

Nous avons au final connu en ce mois de février
2019 :

  • 7 pannes de matériel
    (!)
  • 1 panne
    électrique
  • 3 pannes de
    signalisation
  • 2 incidents
    graves voyageurs
  • 4 malaises
    voyageurs
  • 1 mesure de
    sécurité
  • 2 « personne
    sur la voie » (pas en même temps…)
  • 1 incident
    d’exploitation
  • 1 incident sur la
    voie
  • 3 bagages
    abandonnés

Bref, pour résumer : (les
pourcentages indiquent la proportion de l’incident par rapport au total des
incidents)

Ce mois-ci, les faits marquants, pour le
RER B :

Un nombre de pannes matériels (7), qui est très
élevé

Le deuxième fait marquant : le show de Valérie Pécresse le jeudi 21 Février Elle a parcouru la ligne du sud au nord avec différentes étapes et rencontres avec des associations

Bon, elle a une capacité d’écoute, mais
elle reste partisane du Charles de Gaulle Express… Nous verrons dans les mois
qui viennent ce qu’il en restera

Le 3ème fait marquant concernent
les semaines des 11 et 18 Février 2019, avec quand même 21 incidents, et 2
semaines grand chelem de suite, sans jours sans incidents

La journée du 12 février a généré des perturbations
toute la matinée, et notre ami Chrichri, du Blog Officiel a minimisé les
perturbations, en oubliant un incident matériel dans son article Malgré les
remarques et signalement sur Twitter, aucune correction apportée

Pour la journée du 13 Février, là aussi des
galères, mais pas d’article…

D’où, à fin février pour 2019 :

Ce mois-ci, la zone « Nord» conserve sa
première place avec 60% des problèmes, pour la place de leader avec la médaille
d’or du Rup’Cat’ des perturbations

Au niveau répartition, une responsabilité
de la RATP-SNCF-Voyageur-Externe à 52-44-4%

Ce mois-ci, le matin a encore battu le soir,
pour les tranches horaires (60-40%) en termes de moment où les perturbations se
sont produites

4 types d’incidents leaders  :  « Pannes de matériels« (7), « Malaises
voyageurs  » (4), « Bagages abandonnés » (3) et « Panne de signalisation »
(3) sont le quarté gagnant des incidents du mois de février 2019

Ce qui nous donne, côté jours à problèmes,
à fin février 2019 :

Le charme de ce graphe, de mois en mois,
continue d’agir, difficile d’être original quand on observe le même phénomène
de mois en mois

Les courbes de tendance sont toujours à la
hausse depuis le début du Blog d’En Face !

Certains mois, la pente est plus faible, et
le mois d’après, ça repart !

Les pentes des 2 courbes de tendances
(jours à incidents par mois, et nombre de jours avec 2 incidents, voire plus) sont
toujours croissantes vers la droite

Ce mois-ci, le mercredi est le gagnant du
« Pourav’s jour » avec 32,5%, puis le mardi et le jeudi ex-aequo avec
20%, puis le lundi avec 16% et le vendredi ferme la marche avec 12%

Et la répartition des 45 perturbations par gare :

Notre rosace de jours OK KO à fin février
2019 donne :

Le nombre de perturbations par semaine pour
2019 (point orange carré), comparé à 2018 (point bleu) en fin de semaine 9 :

Bon courage pour le mois de mars 2019,
continuez à témoigner, à râler, à dire des choses positives quand il le faut!

C’est le retour des beaux jours Donc
mouvement social des conducteurs CGT le 18 mars 2019

Cordialement