Châtelet : Poussettes, personnes à mobilités réduites…

allez.. tous vous acheter des jambes !!! et encore, je reste polis..

Non mais sérieusement… Faites l’essai, mettez vous dans la peau de quelqu’un qui ne peut pas facilement se déplacer, et cherchez les ascenseurs !

 

Bah vous allez être très surpris, et vous comprendez pourquoi il y a autant de parents qui passent les poussettes dans les escalators .. après avoir tourné 5 minutes, je n’ai pas trouvé d’ascenseur pour descendre sur le quai B sud..

Celui qui est au sud est totalement fermé.

Celui qui est au nord du quai, on l’a cherché, sans le trouver.. alors qu’il y a des flèches qui nous font tourner en rond sur le pôle des échanges…

 

Vous avez chaud ?

Et bah, c’est pas fini.

 

Hein ?

Ces dernières semaines, je fais la navette province paris.. Et je suis surpris de voir la différence notable de température entre la campagne et la ville.

Il y a 2 semaines, j’ai même du remettre le chauffage central dans notre maison de campagne, alors que notre maison de ville (que nous allons quitter), était trop chaude.

Pourquoi cette différence ?

Entre la campagne et la ville sur peuplée : la différence se situe sur le rapport béton / pleine terre.

La terre apporte de la fraicheur, surtout quand il y a des arbres, le béton emmagasine la chaleur pour la diffuser la nuit.

Nos 2 maisons sont exposée plein sud, celle de la région parisienne, le soir quand il commence à faire frais, ne nous permet pas de rafraichir la maison : de l’air chaud provient de la rue bétonnée pendant des heures après le couché du soleil. A la campagne, on a une étendue d’herbe devant la maison, des arbres autour…

Oui, c’est pas fini…

Avec les projets densificateur de la région parisienne qui retirent progressivement les espace de terre pour les remplacer par des constructions neuves .. vous pouvez être certain que dans quelques années, les pics de chaleurs seront encore plus désagréable à vivre qu’aujourd’hui.

RER climatisé ou pas..

Attachez vos ceintures

héhé, non, il n’y a pas de ceinture dans le RER.

 

Mais sur les poussettes si.

Je suis tombé sur cette image de poussette que j’ai trouvé très drôle. Sympa pour illustrer cet article non ?

 

Bon, revenons à nos moutons…

 

La chasse aux idées reçues

Alors celle là, je n’ai pas été la chercher loin, ça remonte à il y a 2 ans quand je n’étais pas encore papa : la ceinture, ça sert  à rien, vu qu’on roule à 5km/h max et que bon, on fait attention, une collision de poussette ne va pas faire grand chose.

Un exemple plutôt qu’un long discours

En sortant du RER, j’ai été surpris par une mère et sa poussette qui a loupé la marche : la roue avant de la poussette s’est coincée dans l’interval avec le quai : Et Hop la poussette s’est litéralement retournée.

Le gamin s’est retrouvé suspendu à la poussette à 10 cm du quai à peine.

ça s’est juste terminé par des pleurs de surpris.

si cette ceinture n’avait pas été mises, on aurai pu appeler direct les pompiers avec des risques graves pour l’enfant.

Conclusion

Y a une ceinture : mettez là à vos enfants ! Et assurez vous qu’elle les maintient bien.

 

A la RATP, employés et usagers logés à la même enseigne…

Non mais sérieusement, la communication est une catastrophe. On le dit, on le répète, et je vais encore une fois le respecter.

 

Hier vers 13h30 j’ai été témoins d’un soucis sur la ligne : A chatelet, un train pour St-Rémy est à quai. un message à l’exterieur du train indique que le train est retenu en gare pour une vérification, et qu’il repartira dans quelques minutes.

Oui, sauf que voilà « vérification ».. n’a pas le même sens pour la RATP que pour tout le monde.

Un employé nous a mis hors de notre voiture et nous a invité à aller nous entasser dans les autres voitures pour réaliser la vérification. Il a fermé les portes une fois la voiture vide.

Pendant ce temps, des gens posent des questions, après avoir passé un peu de temps, il a fini par s’aggacer car plus il répond moins ça avance, et plus le train prend du retard.

Le train est finalement reparti, avec la voiture verrouillée.

 

Personnellement, j’ai refusé de m’entasser dans les autres voitures, j’ai attendu le suivant qui était 2 minutes plus tard.

Au lieu d’annoncer qu’on faisait une vérification… ça n’aurait pas été plus simple d’indiquer à tout le monde qu’on évacuait une voiture pour assurer la sécurité des usagers ? Le tout par HP dans les trains et la gare.

ça aurait permis à l’employer de se concentrer sur son travail, au lieu d’être emmerder par les des questions auquel il ne peut répondre ?

 

Bref.. je me demande si je ne devrais pas arrêter d’écrire toujours les mêmes choses.. ça tourne en rond.