Bilan mai 2020

Bonjour!

Ce mois de mai 2020 va, lui aussi, être médiocre par rapport à avril 2020, et il aura de bonnes raisons

Hé bien non ! Il n’y aura pas eu de 3ème bilan mensuel avec un carton plein, depuis la création de ce Blog en novembre 2013

Un 94%, qui est grandement dû au COVID19, dans la mesure où l’offre a été réduite jusqu’au mardi 26 mai

94% de jours à problèmes en Jours Ouvrés et aux Heures De Pointe 

17 jours ouvrés KO sur 18

34 perturbations majeures

Un petit rappel : Si on compare aux statistiques du Blog d’En Face en mai 2019, nous étions à 55%

Rappel :

Mai 2019 : 20 jours ouvrés : 55% de jours à problèmes

Juin 2019 : 19 jours ouvrés : 53% de jours à problèmes

Juillet 2019 : 23 jours ouvrés : 74% de jours à problèmes

Août 2019 : 21 jours ouvrés : 86% de jours à problèmes

Septembre 2019 : 21 jours ouvrés : 67% de jours à problèmes

Octobre 2019 : 23 jours ouvrés : 74% de jours à problèmes

Novembre 2019 : 19 jours ouvrés : 68% de jours à problèmes

Décembre 2019 : 21 jours ouvrés : 100% de jours à problèmes

Janvier 2020 : 22 jours ouvrés : 95% de jours à problèmes

Février 2020 : 20 jours ouvrés : 80% de jours à problèmes

Mars 2020 : 22 jours ouvrés : 91% de jours à problèmes

Avril 2020 : 21 jours ouvrés : 100% de jours à problèmes

Mai 2020 : 18 jours ouvrés : 94% de jours à problèmes

17 jours à problèmes sur 18, 15 jours avec plusieurs incidents cumulés

La semaine (de 4 jours) du 04 mai avec 8 perturbations, la semaine du 11 mai avec 11 perturbations, la semaine (de 4 jours) du 18 mai avec 9 perturbations et la semaine du 25 mai avec 6 perturbations

 Et nous ne comptons qu’aux heures de pointe et jours ouvrés…

Au total : 34 perturbations 

Nous avons au final connu en ce mois de mai 2020 :

  • 30 réductions de l’offre (dû au COVID19) (2 réductions=1 jour)
  • 1 personne sur les voies
  • 1 bagage abandonné
  • 1 dégagement de fumée
  • 1 incident d’exploitation

Je rappelle que seuls sont retenus les incidents majeurs ayant entraîné des perturbations majeures, remontés auprès des voyageurs et consultables sous Courbis.fr, ainsi que sous Twitter

Je ne prends pas en compte les incidents mineurs qui durent quelques minutes, bien qu’ils peuplent allègrement les communications des CM sur Twitter

Bref, pour résumer : (les pourcentages indiquent la proportion de l’incident par rapport au total des incidents)

Ce mois-ci, les faits marquants, pour le RER B :

Comme pour avril 2020, la réduction de l’offre, dûe au COVID19

Une montée en charge progressive des dessertes depuis la fin du confinement, le 11 mai, avec un retour aux dessertes normales le mercredi 27 mai

Des consignes de respect des distances de sécurité (des ronds côté SNCF, des = côté RATP), des places interdites (une sur 2), qui semblent bien dérisoires aux heures de pointes

Une personne sur les voies le 14 mai, un bagage abandonné le 18 mai, un incident d’exploitation le 27 mai (une restitution tardive suite à une fin de chantiers, pour le Charles de Gaulle Express) et un dégagement de fumée le 28 mai

Ah oui : les travaux de rénovation de la signalisation, pour le système Nexteo sont différés, mais par contre le Charles de Gaulle Express continue ses travaux prioritaires

Avant le COVID19, nous pouvions déjà douter de son intérêt, avec un trafic aérien nul, et qui devrait être pas mal perturbé pour les années à venir, quel est l’intérêt de ce machin ?

Même Valérie Pécresse est fâchée car le RER B pâtit de cette situation

Côté RATP, ce n’est pas mieux : les travaux ont tous été annulés, et il ne semble pas y avoir de nouvelles planifications, pour le moment

Pour le « dégagement de fumée » : il s’agit d’un bus (Transdev) qui est resté coincé sous le pont situé à la sortie de la gare d’Orsay-ville, vers le Guichet… Ce pauvre pont… Au moins une fois par an, il y a un camion ou un bus dont le chauffeur se dit « Allez ! Ca va passer ! » et qui se trouve coincé dessous, malgré le « 2,5m » signalé

Pour ma part, j’ai déjà vu 2 camions de livraison coincés à cet endroit… Et toujours dans le sens de la montée…

Je vous conseille toujours fortement de vous connecter à Twitter, si vous souhaitez avoir des informations rapides sur les perturbations, en suivant les hashtags #RERB, #TeamRERB, et les CM du compte officiel du @RERB

Ce mois-ci, la réduction de l’offre s’offre la première place (30)

Puis les 4 motifs suivants « Personne sur la voie » (1), « Bagage abandonné » (1), « Incident d’exploitation » (1) et « Dégagement de fumée « s’offrent la 2ème place

Un podium à 5 places donc, dont 4 ex aequo en 2ème position

Le bilan va donc être rapidement fait

Toujours cette même impression de vivre un remake du film « Un jour sans fin », avec Bill Murray, en gérant le suivi quotidien des perturbations

Un présentateur TV qui revit, chaque jour, toujours la même journée

Et j’avais prédit « le mois de mai 2020 devrait être du même tonneau »

D’où, à fin mai pour 2020 :

Ce mois-ci, la zone «Nord-Centre-Sud», avec 88% des problèmes, conserve sa place de leader avec la médaille d’or du Rup’Cat’ des perturbations

Au niveau répartition, une responsabilité de la RATP-SNCF-Voyageur-Externe à 91,2%-5,9 %-2,9%, ce mois-ci

Ce mois-ci, c’est le matin qui est en tête par rapport au soir, pour les tranches horaires (53-47%) en termes de moment où les perturbations se sont produites

5 types d’incidents leaders, ce mois-ci : « Réduction de l’offre » (30), puis le quatuor « Personne sur les voies » (1), « Bagage abandonné » (1), « Incident d’exploitation » (1) et « Dégagement de fumée » (1) à la 2ème place, constituent le quinté gagnant des incidents du mois de mai 2020

Ce qui nous donne, côté jours à problèmes, à fin mai 2020 :

Bien, si vous voulez avoir un peu d’originalité avec le commentaire de cette courbe, reprenez les précédents bilans

Les courbes de tendance sont toujours à la hausse depuis le début du Blog d’En Face !

Certains mois, la pente est plus faible, et le mois d’après, ça repart !

Les pentes des 2 courbes de tendances (jours à incidents par mois, et nombre de jours avec 2 incidents, voire plus) sont toujours croissantes vers la droite

Ce mois-ci, le lundi est le gagnant du « Pourav’s jour » avec 26,5%, suivi du mardi à la 2ème place, avec 23,5%, puis suivi du mercredi à la 3ème place, avec 20,6%, puis le jeudi à la 4ème place avec 17,6% et le vendredi ferme la marche à 11,8%

De mémoire, c’est bien la première fois que j’observe un tel classement !

Et la répartition des 184 perturbations par gare :

Notre rosace de jours OK KO à fin S22 2020 donne :

La tête de renard du mois dernier s’est transformée en grosse tâche rouge maintenant

Le nombre de perturbations par semaine pour 2020 (point orange carré), comparé à 2019 (point bleu) en cette fin de semaine 22 :
 

Ah oui : vous pensez que la majorité des incidents étaient dû aux voyageurs? On va donc suivre cet indicateur à partir de ce tableau des responsabilités (pas très sympa pour les voyageurs en plus…)

Oui, je sais et j’assume, le fait que la réduction de l’offre est de la responsabilité de la RATP-SNCF, bien que le COVID19 ait sa part de responsabilité

Continuez à témoigner, à râler, à dire des choses positives quand il le faut, cela me motive à tenir à jour ce Blog!

D’ailleurs, même constat que les 2 mois dernier : hors Mr LEM91, Mr Plouf et Le Capitaine, il n’y a pas beaucoup de personnes à râler sur ce Blog !

Bon courage pour le mois de juin 2020 (même si vous ne prenez pas le RER B), prenez soin de vous, et des autres

Portez dès à présent un masque, dès que vous sortez, prenez l’habitude C’est chaud, vous transpirez, mais c’est pour la bonne cause

Pour ma part, j’ai la chance de continuer à faire du télé-travail

Cordialement

Bilan avril 2020

Bonjour!

Ce mois de avril 2020 va, lui aussi, être médiocre par rapport à mars 2020, et il aura une bonne raison

Ce sera le 2ème bilan mensuel avec un carton plein, depuis la création de ce Blog en novembre 2013

Le premier « 100% plein » date de décembre 2019

Un 100% tout rouge, et il est dû au COVID19

100% de jours à problèmes en Jours Ouvrés et aux Heures De Pointe 

21 jours ouvrés KO sur 21

43 perturbations majeures

Un petit rappel : Si on compare aux statistiques du Blog d’En Face en avril 2019, nous étions à 67%

Rappel :

Avril 2019 : 21 jours ouvrés : 67% de jours à problèmes

Mai 2019 : 20 jours ouvrés : 55% de jours à problèmes

Juin 2019 : 19 jours ouvrés : 53% de jours à problèmes

Juillet 2019 : 23 jours ouvrés : 74% de jours à problèmes

Août 2019 : 21 jours ouvrés : 86% de jours à problèmes

Septembre 2019 : 21 jours ouvrés : 67% de jours à problèmes

Octobre 2019 : 23 jours ouvrés : 74% de jours à problèmes

Novembre 2019 : 19 jours ouvrés : 68% de jours à problèmes

Décembre 2019 : 21 jours ouvrés : 100% de jours à problèmes

Janvier 2020 : 22 jours ouvrés : 95% de jours à problèmes

Février 2020 : 20 jours ouvrés : 80% de jours à problèmes

Mars 2020 : 22 jours ouvrés : 91% de jours à problèmes

Avril 2020 : 21 jours ouvrés : 100% de jours à problèmes

21 jours à problèmes sur 21, 21 jours avec plusieurs incidents cumulés

La fin de semaine du 01 avril avec 7 perturbations, la semaine du 6 avril avec 10 perturbations, la semaine du 13 avril avec 8 perturbations, la semaine du 20 avril avec 10 perturbations et la semaine du 27 avril avec 8 perturbations

 Et nous ne comptons qu’aux heures de pointe et jours ouvrés…

Au total : 43 perturbations 

Nous avons au final connu en ce mois de avril 2020 :

  • 42 réductions de l’offre (dû au COVID19) (2 réductions=1 jour)
  • 1 personne sur les voies

Je rappelle que seuls sont retenus les incidents majeurs ayant entraîné des perturbations majeures, remontés auprès des voyageurs et consultables sous Courbis.fr, ainsi que sous Twitter

Je ne prends pas en compte les incidents mineurs qui durent quelques minutes, bien qu’ils peuplent allègrement les communications des CM sur Twitter

Bref, pour résumer : (les pourcentages indiquent la proportion de l’incident par rapport au total des incidents)

Ce mois-ci, les faits marquants, pour le RER B :

Comme pour mars 2020, la réduction de l’offre, dûe au COVID19

En gros, le service est assuré à 30% par rapport à la normale

Vu qu’il y a moins de monde dans les rames, normal que cette réduction d’offre ait lieu

Comme prévu, le confinement, qui devait se terminer le 15 avril, se terminera le 11 mai… Si les chiffres sont corrects…

Le Pass Navigo d’avril 2020 et une partie de mai sera remboursé Mais il faudra bien entendu encore s’inscrire sur un site…

Une personne sur les voies le 1er avril

Mise à part ça, pas grand-chose Un service réduit, entre 6h00 et 22h00 Des dessertes de bus font les soudures par rapport à la tranche 5h00-1h00 du matin

Des mesures d’éloignement sociales sont mises en place en ce moment : un autocollant d’interdiction de s’assoir tous les 2 sièges (aux Halles : 3 sièges condamnés, 2 sièges possibles… Encore bravo pour la logique !)

Et pour les places debout : qui peut croire que le fait de mettre des autocollants, comme en Italie, pourrait être suivi à la lettre? Souvenez-vous des scènes de quasi émeutes pendant les grèves, au départ de Gare du Nord, en décembre 2020…

Si vous le pouvez, évitez le RER B le 12 mai, et les jours suivants… Mince, je parle comme la RATP-SNCF…

Je vous conseille toujours fortement de vous connecter à Twitter, si vous souhaitez avoir des informations rapides sur les perturbations, en suivant les hashtags #RERB, #TeamRERB, et les CM du compte officiel du @RERB

Ce mois-ci, la réduction de l’offre s’offre la première place (42)

Puis le « Personne sur la voie » (1) s’offrent la 2ème place

Et puis c’est tout : un podium à deux places donc

Le bilan va donc être très vite fait

J’ai eu l’impression de faire un remake du film « Un jour sans fin », avec Bill Murray, en gérant le suivi quotidien des perturbations

Un présentateur TV qui revit, chaque jour, toujours la même journée

Et le mois de mai 2020 devrait être du même tonneau

D’où, à fin avril pour 2020 :

Ce mois-ci, la zone «Nord-Centre-Sud», avec 98% des problèmes, trouve sa place de leader avec la médaille d’or du Rup’Cat’ des perturbations

Au niveau répartition, une responsabilité de la RATP-SNCF-Voyageur-Externe à 97,7%-2,3 %-0%, ce mois-ci

Ce mois-ci, c’est le soir qui est en tête par rapport au matin, pour les tranches horaires (51-49%) en termes de moment où les perturbations se sont produites

2 types d’incidents leaders, ce mois-ci : « Réduction de l’offre » (42) et « Personne sur les voies » (1) sont le doublet gagnant des incidents du mois de avril 2020

Ce qui nous donne, côté jours à problèmes, à fin avril 2020 :

Bien, si vous voulez avoir un peu d’originalité avec le commentaire de cette courbe, reprenez les précédents bilans

Les courbes de tendance sont toujours à la hausse depuis le début du Blog d’En Face !

Certains mois, la pente est plus faible, et le mois d’après, ça repart !

Les pentes des 2 courbes de tendances (jours à incidents par mois, et nombre de jours avec 2 incidents, voire plus) sont toujours croissantes vers la droite

Ce mois-ci, le mercredi est le gagnant du « Pourav’s jour » avec 25,6%, suivi du jeudi à la 2ème place, avec 23,3%, puis suivi du mardi et du vendredi ex-aequo à la 3ème place, avec 18,6% et le lundi ferme encore la marche à 14,0%

Et la répartition des 150 perturbations par gare :

Notre rosace de jours OK KO à fin S18 2020 donne :

La tête de chat du mois dernier s’est transformée en tête de renard, non ?

Le nombre de perturbations par semaine pour 2020 (point orange carré), comparé à 2019 (point bleu) en cette fin de semaine 18 :
 

Ah oui : vous pensez que la majorité des incidents étaient dû aux voyageurs? On va donc suivre cet indicateur à partir de ce tableau des responsabilités (pas très sympa pour les voyageurs en plus…)

Oui, je sais et j’assume, le fait que la réduction de l’offre est de la responsabilité de la RATP-SNCF, bien que le COVID19 ait sa part de responsabilité

Continuez à témoigner, à râler, à dire des choses positives quand il le faut, cela me motive à tenir à jour ce Blog!

D’ailleurs, même constat que le mois dernier : hors Mr LEM91, Mr Plouf et Le Capitaine, il n’y a pas beaucoup de personnes à râler sur ce Blog !

Bon courage pour le mois de mai 2020 (même si vous ne prenez pas le RER B), prenez soin de vous, et des autres

Portez dès à présent un masque, dès que vous sortez, prenez l’habitude C’est chaud, vous transpirez

Mais pensez aux rames MI84 qui vous attendent les prochaines semaines : pas de réfrigération

Et il se pourrait que les réfrigérations des MI79 soient désactivées, pour limiter la propagation du COVID19 ! (hypothèse de ma part)

Cordialement

Bilan mars 2020

Bonsoir!

Ce mois de mars
2020 va, bien entendu, être médiocre par rapport à février 2020, et il aura de
bonnes raisons

Je sais
aussi que, vues les circonstances actuelles, ce bilan paraîtra dérisoire :
COVID19, chômage partiel, confinement, stress

Et il est
bien dérisoire…

91% de jours à problèmes en Jours
Ouvrés et aux Heures De Pointe 

20 jours ouvrés KO sur 22

39
perturbations majeures

Un petit rappel : Si on compare aux statistiques du Blog d’En Face en mars 2019, nous étions à 55%

Rappel :

Mars 2019 :
21 jours ouvrés : 55% de jours à problèmes

Avril 2019 :
21 jours ouvrés : 67% de jours à problèmes

Mai 2019 :
20 jours ouvrés : 55% de jours à problèmes

Juin 2019 :
19 jours ouvrés : 53% de jours à problèmes

Juillet 2019 :
23 jours ouvrés : 74% de jours à problèmes

Août 2019 :
21 jours ouvrés : 86% de jours à problèmes

Septembre 2019 :
21 jours ouvrés : 67% de jours à problèmes

Octobre 2019 :
23 jours ouvrés : 74% de jours à problèmes

Novembre 2019 :
19 jours ouvrés : 68% de jours à problèmes

Décembre 2019 :
21 jours ouvrés : 100% de jours à problèmes

Janvier 2020 :
22 jours ouvrés : 95% de jours à problèmes

Février 2020 :
20 jours ouvrés : 80% de jours à problèmes

Mars 2020 :
22 jours ouvrés : 91% de jours à problèmes

20 jours à problèmes sur 22, 17 jours
avec plusieurs incidents cumulés

La semaine
du 02 mars avec 8 perturbations, la semaine du 9 mars avec 7 perturbations, la
semaine du 16 mars avec 9 perturbations, la semaine du 23 mars avec 11 perturbations
et la semaine du 30 mars avec 4 perturbations

 Et nous
ne comptons qu’aux heures de pointe et jours ouvrés…

Au
total : 39 perturbations 

Nous avons
au final connu en ce mois de mars 2020 :

  • 22 réductions de l’offre (dû au
    COVID19) (2 réductions=1 jour)
  • 5 incidents sur la voie
  • 3 pannes de matériel
  • 3 pannes de caténaire
  • 3 pannes de signalisation
  • 1 personne sur les voies
  • 1 incident d’exploitation
  • 1 bagage abandonné

Je rappelle
que seuls sont retenus les incidents majeurs ayant entraîné des perturbations
majeures, remontés auprès des voyageurs et consultables sous Courbis.fr, ainsi
que sous Twitter

Je ne prends
pas en compte les incidents mineurs qui durent quelques minutes, bien qu’ils
peuplent allègrement les communications des CM sur Twitter

Bref, pour
résumer : (les pourcentages
indiquent la proportion de l’incident par rapport au total des incidents)

Ce mois-ci,
les faits marquants, pour le RER B :

La réduction
de l’offre, dûe au COVID 19 Vu qu’il y a moins de monde dans les rames, normal
que cette réduction d’offre ait lieu

Quant au
fait que le confinement va se terminer le 15 avril, j’ai comme un doute…

Ah oui, le
Pass Navigo d’Avril 2020 sera remboursé Mais il faudra bien entendu encore
s’inscrire sur un site…

Ensuite,
nous avons été gâté avec des incidents sur la voie (5), dont un en plein
confinement

Une grosse
panne de caténaire les 3 et 4 mars, sur la partie Nord du RER B

Avec mise en
place d’une navette TGV direct entre Gare du Nord et Roissy 2 TGV… Et certains
sont encore pour le Charles de Gaulle Express, alors que cette navette (2ème
fois en quelques années) montre son inutilité

Je vous
conseille toujours fortement de vous connecter à Twitter, si vous souhaitez
avoir des informations rapides sur les perturbations, en suivant les hashtags
#RERB, #TeamRERB, et les CM du compte officiel du @RERB

Ce mois-ci,
la réduction de l’offre s’offre la première place (22)

Puis les
« Incidents sur la voie » (5) s’offrent la 2ème place

Sur la 3ème
marche : les « Pannes de matériel », « Pannes de
signalisation », et « Panne de caténaire » (3) occupent ex-aequo
la 3ème place

D’où, à fin mars pour 2020 :

Ce mois-ci,
la zone «Nord-Centre-Sud», avec 56% des problèmes, trouve sa place de leader
avec la médaille d’or du Rup’Cat’ des perturbations

Au niveau
répartition, une responsabilité de la RATP-SNCF-Voyageur-Externe à 94,9%-5,1 %-0%,
ce mois-ci

Ce mois-ci,
le matin est encore en tête par rapport au soir, pour les tranches horaires (51-49%)
en termes de moment où les perturbations se sont produites

5 types d’incidents leaders, ce mois-ci : « Rédution de l’offre » (22) , « Incidents sur les voies (5) , et « Pannes de matériel » (3), « Panne de signalisation » (3) et « Panne de caténaire » (3) sont ex-aequo à la troisième place (3) sont le quinté gagnant des incidents du mois de mars 2020

Ce qui nous
donne, côté jours à problèmes, à fin mars 2020 :

Bien, si
vous voulez avoir un peu d’originalité avec le commentaire de cette courbe,
reprenez les précédents bilans

Les courbes
de tendance sont toujours à la hausse depuis le début du Blog d’En Face !

Certains
mois, la pente est plus faible, et le mois d’après, ça repart !

Les pentes
des 2 courbes de tendances
(jours à incidents par mois, et nombre de jours avec 2 incidents, voire plus)
sont
toujours croissantes vers la droite

Ce mois-ci,
les mercredi et jeudi sont encore les gagnants ex-aequo du « Pourav’s
jour » avec 23,1%, suivi du mardi à la 3ème place, avec 20,5%,
le vendredi est 4ème à 17,9% et le lundi  ferme la marche à 15,4%

Et la répartition des 107 perturbations par gare :

Notre rosace
de jours OK KO à début S14 2020 donne :

Cela fait
penser à un chat, qui ferait un clin d’oeil

Le nombre de
perturbations par semaine pour
2020 (point orange carré), comparé à 2019 (point bleu) en ce début de semaine 14
:
 

Ah oui : vous pensez que la majorité des
incidents étaient dû aux voyageurs? On va donc suivre cet indicateur à partir
de ce tableau des responsabilités (pas très sympa pour les voyageurs en
plus…)

Oui, je sais
et j’assume, le fait que la réduction de l’offre est de la responsabilité de la
RATP-SNCF, bien que le COVID19 ait sa part de responsabilité

Continuez à
témoigner, à râler, à dire des choses positives quand il le faut, cela me
motive à tenir à jour ce Blog!

D’ailleurs, hors Mr LEM91, Mr Plouf et Le Capitaine, il n’y a pas beaucoup de personnes à râler sur ce Blog !

Bon
courage pour le mois d’avril 2020 (même si vous ne prenez pas le RER B)

Cordialement

Top 4 des incidents majeurs 2020 (hors mouvements sociaux), au 12 mars 2020 (au matin)

Bonjour !

Années 2016 à 2020 : Top 4 des incidents, aux Heures de
Pointes et jours ouvrés (hors mouvements sociaux), au 12 mars 2020, au matin,
en fonctions des zones (Nord, Centrale, Sud, toutes zones) et des gares

  • 10 Pannes de matériels au 12 mars 2020

  • 8 Pannes de signalisation au 12 mars 2020

  • 8 Incidents sur la voie au 12 mars 2020 (aucun
    en 2016…)

  • 7 Malaises voyageur au 12 mars 2020

Cordialement

Stats sur le nombre de Jours Ouvrés OK/KO, semaines 1 à 10 (2015 à 2020)

Bonjour!

Un comparatif
des Jours Ouvrés en cette fin de semaine 10 entre 2015 et 2020, ce serait assez
instructif, non?

En voiture Simone
(je n’ai rien contre Simone, au passage, et n’y voyez pas à une allusion à la
personne de la SNCF)

Donc, à fin de semaine 10, nous avons ceci :

La première
semaine 1 avec 2 jours ouvrés KO sur 2 (mouvement social)

5 semaines
(les 3, 6, 7, 8 et 9) en mode petit chelem, 4 Jours Ouvrés sur 5 KO avec une ou
plusieurs perturbations

4 semaines
(les 2, 3, 5 et 10) en mode grand chelem, 5 Jours Ouvrés sur 5 KO

Pour 47
Jours Ouvrés ; 42 sont KO (avec 76 perturbations) et seulement 5 Jours
Ouvrés sans perturbations majeures

76
perturbations majeures en cette fin de semaine 10, au 06 mars 2020, aux Heures
de Pointes et Jours Ouvrés

Les
mouvements sociaux sont pris en compte (32 perturbations, soit 16 jours ouvrés
de grève)

Médaille
d’argent : les pannes matérielles (10)

Médaille de
bronze : les pannes de signalisation (8)

Et en 4ème
position : les malaises voyageurs (7)

Encore une
fois, la communication institutionnelle côté SNCF-RATP-IDF Mobilités est axée
sur des publicités mettant l’accent sur les incidents d’origine voyageurs (bagage
oublié, malaise voyageur, portes retenues), alors que les incidents matériels
sont passés sous silence

Même en prenant
pour responsabilité le fait que les malaises voyageurs soient sous leur
responsabilité, voilà ce que nous observons depuis 2007

Aux
cire-pompes du trio infernal RATP-SNCF-IDFMobilités qui assurent que « On
a plus d’incidents car on en parle plus sur Tweeter », j’objecterai que

  • Nous nous basons sur les remontées officielles
    des incidents en gare de la part de la RATP depuis début 2007et à ce jour (encore
    merci à courbis.fr)
  • Pour quelles raisons on en parlait
    moins «avant » ?

Mais revenons
à nos Jours Ouvrés OK/KO Alors ? Est-ce que c’était mieux « avant » ?

On va
regarder jusqu’à 2015, pour les 10 premières semaines aux Heures de Pointes et
Jours Ouvrés :

En 2015 :

En 2016 :

 En 2017 :

En 2018 : (Non dûs aux mouvements sociaux, au passage)

Et en 2019 :

Donc, sans
trop s’engager, on peut écrire que 2020 est la pire année, depuis 2015, en
termes de jours OK/KO, sur les 10 premières semaines

Ces graphes
ont été remontés vers les comptes officiels du @RERB, de Elisabeth Borne, de
Valérie Pécresse, de Marie Adam (qui communique nettement moins que Mr Masure,
voire pas du tout) de IDF Mobilités, de SNCF Réseaux le 6 Mars 2020

Et, à votre
avis, que s’est-il passé?

Rien,
silence de plomb, aucune réaction

Etonnant non ?

Cordialement