A propos

Motivations de ce blog

Vous payez votre pass Navigo annuel pour utiliser la ligne B quotidiennement afin de vous rendre sur votre lieu de travail, et vous vous demandez pourquoi vous payez ? Alors bienvenue sur ce site.

La ligne B dysfonctionne quotidiennement, malgré des schémas directeurs et des plans d’amélioration très prometteurs probablement conçu par des gens qui ne connaissent pas la réalité de terrain. Lorsqu’on se plaint des dysfonctionnements auprès des contrôleurs, des guichetiers ou des conducteurs, ils se lamentent tout comme nous, a priori également victimes. Mais en ce cas, qui est responsable à la RATP ? Où sont-ils, les chargés de la planification, de la qualité de service et de la régulation ? Et qui ira au tribunal, le jour où un mouvement de foule tournera mal ?

On se propose ici de rappeler aux responsables qu’ils sont responsables, de manière collaborative, avec mise en exergue :

  • des dysfonctionnements majeurs, et si possible d’un recensement systématique des dysfonctionnements avec production de statistiques.
  • de témoignage marquant, des actualités liées et des bilans sous la forme d’articles.

En espérant vous voir nombreux à soutenir l’action.

Origine du nom « Blog d’En Face »

BBoulet

A l’origine, ce blog s’appelait « RER B Boulet ». Et puis, le RER B a sorti son blog officiel, avec un nom de domaine « rerb-leblog.fr » (Blog Officiel de Céline : BOC pour les intimes). Hélas, ces idiots n’avaient pas pensé à réserver le « .com ». En 2 temps 3 mouvements, paf, on achète le même nom en « .com » (ainsi que le « .org », le « .net » et le « .info »), et hop on change de nom pour adopter le « Blog d’En Face », i.e. se positionnant explicitement par rapport au blog officiel. Et voilà l’origine du nom (BEF pour les intimes).

Évolution de 2015

En 2015 le blog change de direction, mais continue à avancer dans le même sens. Gilles Cébé laisse sa place au Capitaine et à Jeannot91.

Évolution de 2016

Le BOC est maintenant tenu par Christophe, ça tombe bien, nous allons continuer à pouvoir l’appeler BOC.

L’info Trafic automatique fait place au baromètre manuel, afin de permettre une vue synthétique des incidents.

Note sur la modération

Ce blog est modéré a priori. Cependant, depuis l’ouverture du blog, un seul message a été modéré.

Ce blog est muni d’un système automatisé qui supprime le spam, c’est pour cette raison que tout message qui n’a pas un lien direct avec l’édito du blog est supprimé.

Chacun reste libre et responsable de ses propos. Les gestionnaires du blog n’opéreront jamais de censure. (Ce qui est reproché au BOC ne doit pas être fait sur le BEF).

Le responsable du blog se réserve le droit de corriger les fautes qui se sont glissées dans les messages. Le sens des messages resteront intacts.

Hébergement du blog

Ce blog est hébergé gracieusement sur un serveur dédié chez OVH, financé par le capitaine, sans aucune contrepartie. Il n’y a pas de publicité sur ce blog.

Afin de permettre l’affichage fluide du blog, un système de mise en cache a été développé en 2015. L’affichage est 10 fois plus rapide, ce qui rend le blog utilisable. Mais cela a imposé un sacrifice. La notification qui indique qu’un message a bien été prise en compte est passée à la trappe.

8 commentaires sur “A propos

    1. Désolé Alexandre, votre notification était passé dans les spam (à cause de l’URL je suppose). J’avais trouvé entre temps la vidéo sur le site du collectif RER N Nord.

    1. BDF ? Banque De France ?

      Je suppose que tu parlais du BEF : Blog d’En Face ?

      Regarde en bas de chaque article : tu as un lien Twitter. Mais je n’utilise pas Twitter donc, je ne peux pas t’en dire plus.

      Jeannot gère la partie réseaux sociaux…

  1. Bonjour,
    Nous allons réaliser un article pour Challenges.fr sur les répercussions du trafic du RERB sur le monde du travail. Avez-vous quelques statistiques à nous fournir sur la régularité et/ou les moyens investis?
    De même, nous serions intéressés pour recueillir votre témoignage, si vous le souhaitez.
    Je reste à votre disposition pour toutes informations complémentaires.
    Cordialement,
    Laure Croiset

    1. Bonjour Laure

      Concernant la régularité, nous pouvons écrire que nous avons régulièrement des incidents
      Régularité ne rime malheureusement pas avec ponctualité, et c’est bien là le noeud du problème

      Nous comptabilisons les incidents en Heures de Pointe et Jours Ouvrés depuis maintenant 4 ans, à titre bénévole et gratuit, à partir de Twitter, des notifications officielles remontées par la RATP et la SNCF, et des témoignages des personnes sur ce Blog
      Quand nous demandons des chiffres à la RATP-SNCF, ils nous renvoient vers Mobilités Ile de France (ex STIF), qui ne publie pas ce genre d’indicateurs

      Concernant les statistiques, nous avons rédigé plusieurs séries d’articles (ponctualité réelle sur différents axes pour 2016), nous avons étudié récemment l’évolution des pannes matérielles et les malaises voyageurs depuis 2007

      Vous pouvez regarder et suivre sur Twitter le hashtag #TeamRERB

      Voilà en gros les objectifs de ce Blog

      Merci d’indiquer ce que vous souhaiteriez plus précisément comme statistiques

      Cordialement

    2. Concernant l’objet même de l’article.
      En terme de répercutions je vois :
      * stress, car nous ne pouvons pas compter sur la ponctualité du réseau. Dit autrement, quelque soit la marge que l’on se donne, aucune certitude d’arriver à l’heure.
      * agacement, car nous ne sommes pas mis au courant à temps des soucis d’exploitation. Ils arrivent, on ne peut pas le nier. Ni la RATP, ni la SNCF n’estime qu’il est IMPÉRATIF de prévenir RAPIDEMENT les usagers en cas de soucis.
      * surcharge du réseau : rien n’a été prévu par les politiques et la Société Grand Paris.. pour endiguer ce problème… bien au contraire, on continue à encourager l’accumulation des gens dans des gages à poules truffées de mal façon et vendues à prix d’or.

      L’absence de garantie de service est un vrai problème.
      L’absence de communication EFFICACE est également un vrai problème.
      L’absence apparente de procédures en cas d’incident est un soucis. J’ai noté apparente, car aucune communication n’est faite sur le sujet;
      L’absence de moyens concernant la gestion des incidents graves de voyageurs, et incidents de voyageurs. Il y a une procédure, mais elle est BEAUCOUP TROP LONGUE. Des moyens simples et peux couteux pourraient être mise en œuvre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>