Bilan juin 2020

Bonsoir!

Ce mois de juin 2020 est mieux que le mois de mai 2020, mais il n’y aura pas de quoi pavoiser

Nous constatons que nous en revenons à ce qui fait tout le « charme » du RER B

67% de jours à problèmes en Jours Ouvrés et aux Heures De Pointe 

14 jours ouvrés KO sur 21

17 perturbations majeures

Un petit rappel : Si on compare aux statistiques du Blog d’En Face en juin 2019, nous étions à 53%

Rappel :

Juin 2019 : 19 jours ouvrés : 53% de jours à problèmes

Juillet 2019 : 23 jours ouvrés : 74% de jours à problèmes

Août 2019 : 21 jours ouvrés : 86% de jours à problèmes

Septembre 2019 : 21 jours ouvrés : 67% de jours à problèmes

Octobre 2019 : 23 jours ouvrés : 74% de jours à problèmes

Novembre 2019 : 19 jours ouvrés : 68% de jours à problèmes

Décembre 2019 : 21 jours ouvrés : 100% de jours à problèmes

Janvier 2020 : 22 jours ouvrés : 95% de jours à problèmes

Février 2020 : 20 jours ouvrés : 80% de jours à problèmes

Mars 2020 : 22 jours ouvrés : 91% de jours à problèmes

Avril 2020 : 21 jours ouvrés : 100% de jours à problèmes

Mai 2020 : 18 jours ouvrés : 94% de jours à problèmes

Juin 2020 : 18 jours ouvrés : 94% de jours à problèmes

14 jours à problèmes sur 21, 3 jours avec plusieurs incidents cumulés

La semaine (de 4 jours) du 02 mai avec 3 perturbations, la semaine du 08 juin avec 3 perturbations, la semaine du 15 juin avec 5 perturbations, la semaine du 22 juin avec 6 perturbations et la semaine du 29 juin avec aucune perturbation (whouha !)

 Et nous ne comptons qu’aux heures de pointe et jours ouvrés…

Au total : 17 perturbations 

Nous avons au final connu en ce mois de juin 2020 :

  • 7 incidents sur la voie (dont 5 dû à un déraillement)
  • 1 incident grave voyageur
  • 1 bagage abandonné
  • 2 pannes de signalisation
  • 1 malaise voyageur
  • 2 pannes électriques
  • 1 incident d’exploitation
  • 1 panne de matériel
  • 1 incident voyageur

Je rappelle que seuls sont retenus les incidents majeurs ayant entraîné des perturbations majeures, remontés auprès des voyageurs et consultables sous Courbis.fr, ainsi que sous Twitter

Je ne prends pas en compte les incidents mineurs qui durent quelques minutes, bien qu’ils peuplent allègrement les communications des CM sur Twitter

Nous avons ce mois-ci un panel assez large en termes de type d’incident

Bref, pour résumer : (les pourcentages indiquent la proportion de l’incident par rapport au total des incidents)

Ce mois-ci, les faits marquants, pour le RER B :

Il s’agit, bien sûr, du déraillement à la sortie de Denfert Rochereau, avec une mission partie du fameux quai numéro 3 le 24 juin 2020

Encore une fois, beaucoup de chance, une mission à vide pour un départ voyageur à Cité Universitaire vers le Sud, pas de sur-accident vers le Nord

Déjà que la RATP n’aimait pas trop faire partir des missions de ce quai, pour des problèmes d’exploitation, mais après ce déraillement du 24 juin 2020, le 2ème en 2 ans (souvenez-vous de Courcelle sur Yvette le 12 juin 2018), alors là, ils vont encore moins aimer !

La RATP a préféré parler de « Sortie de voie », doux euphémisme pour ne pas employer « Déraillement », qui inquiète, est plus anxiogène, non ?

Non, il faut appeler un chat un chat et un déraillement un déraillement

Cela montre, une fois de plus, l’entêtement de la RATP-SNCF-IDF Mobilités (en cessation de paiement le 8 juillet si rien n’est décidé) à ne pas prendre en compte les remarques des associations sur la nécessité de rénover au plus vite cette 2ème ligne d’Europe en termes de fréquentation…

Ben non : Les travaux de rénovation de la signalisation, pour le système Nexteo sont différés (ils impactent aussi le RER D), mais par contre le Charles de Gaulle Express continue ses travaux prioritaires, et la SNCF nous sort : « On n’a pas assez d’effectifs pour travailler sur le RER B ! »

Côté RATP, ce n’est pas mieux : 2 mois de retard pour la mise en place du tiroir d’Orsay ? Hé bien se sera un an de retard maintenant ! Les travaux ont été reportés à l’été 2021 ! Qu’on ne vienne pas nous bassiner avec « On pense à améliorer le confort des usagers ! » : la preuve que non

Le compte Twitter cherche un CDD de 2 mois, pour cet été L’annonce parue dans CadreEmploi décrit qu’il faudra supporter les « irritants » ! Quand on vous dit qu’on est leur poil à gratter…

D’ailleurs, faire un bilan à mi-année avec le top 5 des incidents majeurs en 2020 me semble être une prochaine idée d’article :

Je vous conseille toujours fortement de vous connecter à Twitter, si vous souhaitez avoir des informations rapides sur les perturbations, en suivant les hashtags #RERB, #TeamRERB, et les CM du compte officiel du @RERB

Ce mois-ci, l’incident sur la voie s’offre la première place (7)

Puis les 2 motifs suivants « Pannes de signalisation » (2) et « Panne électrique » (2) s’offrent la 2ème place ex-aequo

3 types de perturbation à responsabilité RATP-SNCF, soit dit au passage…

D’où, à fin juin pour 2020 :

Ce mois-ci, la zone «Nord», avec 53% des problèmes, retrouve sa place de leader avec la médaille d’or du Rup’Cat’ des perturbations Mais c’est à couteaux serrés avec la zone Centre, à 47%…

Au niveau répartition, une responsabilité de la RATP-SNCF-Voyageur-Externe à 76,5%-23,5%-0%, ce mois-ci

Ce mois-ci, c’est le soir qui est en tête par rapport au matin, pour les tranches horaires (53-47%) en termes de moment où les perturbations se sont produites (tendance inverse par rapport au mois dernier)

3 types d’incidents leaders, ce mois-ci : « Incident sur la voie » (7), puis le duo « Panne de signalisation » (2) et « Panne électrique » (2) à la 2ème place, constituent le tiercé « gagnant » des incidents du mois de juin 2020

Ce qui nous donne, côté jours à problèmes, à fin juin 2020 :

Bien, si vous voulez avoir un peu d’originalité avec le commentaire de cette courbe, reprenez les précédents bilans

Les courbes de tendance sont toujours à la hausse depuis le début du Blog d’En Face !

Certains mois, la pente est plus faible, et le mois d’après, ça repart !

Les pentes des 2 courbes de tendances (jours à incidents par mois, et nombre de jours avec 2 incidents, voire plus) sont toujours croissantes vers la droite

Ce mois-ci, le jeudi est le gagnant du « Pourav’s jour » avec 35,3%, suivi du vendredi à la 2ème place, avec 23,5%, puis suivi du mercredi à la 3ème place, avec 17,6%, puis les lundi et mardi à la 4ème place ex-aequo avec 11,8% ferment la marche

Et la répartition des 201 perturbations (cap 200 déjà franchi à mi-année, champomi pour tout le monde) par gare :

Notre rosace de jours OK KO à mi S27 2020 donne :

Le pic vert de cette semaine 27 va-t-il survivre au changement de mois ?

Le nombre de perturbations par semaine pour 2020 (point orange carré), comparé à 2019 (point bleu) en ce milieu de semaine 27 :
 

Ah oui : vous pensez que la majorité des incidents étaient dû aux voyageurs? On va donc suivre cet indicateur

Continuez à témoigner, à râler, à dire des choses positives quand il le faut, cela me motive à tenir à jour ce Blog!

D’ailleurs, même constat que les 3 mois dernier : hors Mr LEM91, Mr Plouf et Le Capitaine, il n’y a pas beaucoup de personnes à râler sur ce Blog !

Bon courage pour le mois de juillet 2020 (même si vous ne prenez pas le RER B), prenez soin de vous, et des autres Portez un masque, le COVID 19 va continuer à parler de lui

Portez dès à présent un masque, dès que vous sortez, prenez l’habitude C’est chaud, vous transpirez, mais c’est pour la bonne cause

Pour ma part, j’ai toujours la chance de continuer à faire du télé-travail

Cordialement

Un commentaire sur “Bilan juin 2020

  1. Il faut être honnête : il n’y a personne en ce moment dans le RER et les rames sont très propres. Donc 62% de jours à problèmes ça montre que ce sont vraiment des tocards. Et oui j’ai pris le RER B lundi aux « heures de pointe ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>