Etude des incidents du RER D et du RER B : comparaisons (partie 2)

Bonjour !

Vous aviez eu, dans un premier article, des éléments d’informations sur les incidents du RER D pour la période comprise entre 2007 et 2018, à partir des données du site de Paul Courbis (courbis.fr)

A noter que, pour cette étude, les Heures de Pointes n’ont pas été filtrées, seuls les jours de la semaine, du lundi au vendredi, ont été pris en compte

Nous allons donc appliquer ce filtre pour pouvoir comparer ces données avec les incidents du RER B pour les Heures de Pointes

Les samedis, dimanches et jours fériés ont été ignorés

La période prise en compte est de début 2007 au 05 Septembre 2018, donc presque 12 années de données passées au crible

Petit rappel : pour le RER D, ce premier tableau des responsabilités des incidents

Pour le RER B, voici que y a été retenu :

Donc, nous obtenons ce tableau pour le RER D, décliné par type d’incidents, entre 2007 et 2018, pour les Jours Ouvrés, du lundi au vendredi, aux Heures de Pointes : 07h00 09h40 17h00 19h40 : 841 perturbations, au lieu de 1116

La courbe associée

Aux heures de pointes, le classement est pratiquement le même du point de vue des perturbations

Si nous comparons avec le RER B, nous avons ceci

Le nombre total de perturbations n’est pas le même : 2208 pour le RER B au lieu de 841 pour le RER D, un facteur de l’ordre de 2,63

Ce rapport est-il en rapport avec la fréquentation ? Environ 50% de voyageurs en plus sur le RER B quotidiennement (900 000 contre 600 000), la réponse est non Nous n’avons pas un rapport de 1,5

Des motifs de perturbation présents chez le RER B, et absents du RER D, et vice versa

Les 2 occurrences présentes pour le RER D mais absentes du RER B :

  • « Dysfonctionnement passage à niveau » : le dernier passage à niveau sur le RER B date du 19 Novembre 2012, à Gif sur Yvette Il n’y a pas eu d’incidents pour la période 2007 à 2012, point notable
  • Incident train fret C’est normal, pour le RER D, on a un partage SNCF avec des trains de marchandises

Ne vous inquiétez pas, on aura des « Incident train Charles de Gaulle Express » et « Priorisation mission train Charles de Gaulle Express » qui apparaitront dans les prochaines années!

Les 4 occurrences présentes pour le RER B mais absentes du RER D :

  • « Pas d’annonces » : c’est un motif spécifique au Blog d’En Face : des perturbations qui ne sont pas remontées de manière officielle mais qui ont impacté les voyageurs, par leur témoignage sur Twitter, ou sur le Blog
  • « Réduction offre », « Immobilisation Maintenance» : 2 spécificités folkloriques du RER B, il s’agissait des épisodes de l’amiante, découverte dans des rames rénovées Même si certaines traces ont été découvertes dans des coffres situés sous la caisse, cela n’a pas empêché de faire jouer un droit de retrait de la part des conducteurs…
  • « Forte Affluence voyageur » : autre spécificité du RER B : il y a tellement de voyageurs que le RER B en est tout retourné

A noter : « Accident de personne » est très souvent employé sur le RER D, il semble se reprocher de « Incident voyageur » sur le RER B

Des chiffres et des comparaisons par rapport aux 26 perturbations communément rencontrées sur les RER B et D ;

 

Tableau par ordre décroissant (pour le RER B) :

Pour la période analysée, de 2007 à 2018, pour les Jours Ouvrés et aux Heures de Pointes

Des motifs de perturbations assez voisins : incidents sur la voie (1,21), très proche, personnes sur les voies (1 ,08), des conditions climatiques (1,25) (il ne semble pas y avoir de micro-climat entre ces 2 lignes), les dégagements de fumée (0,90)

Les obstacles sur la voie : il y en a moins sur le RER B (0,67)

Par contre, pour le RER B,  plus de mouvements sociaux (1,38 fois plus sur le RER B), beaucoup plus de pannes de matériel (3,3), de pannes de signalisations (2,68), de pannes électriques (1,73), d’incidents techniques(5,38), d’incidents voyageurs (2,16), d’incidents graves voyageurs (2,46), d’actes de malveillance (1,56), de mesures de sécurité (2,04), de colis suspects (5,04), d’incidents d’exploitation (3,37), de bagages abandonnés (4,50), alors que le RER D dessert 2 gares majeures (Gare de Lyon et Paris Nord), les travaux (1,53), les malaises voyageurs (14,5 !), les divers incidents (12,09,quasi inconnu sur le RER D), les rails cassé(3,25), les signaux d’alarme (10,5 !) et les pannes de caténaire (6,33 !)

Les responsabilités des perturbations : nous avons vu le classement en 3 catégories : RATP-SNCF, Voyageur et Externe

Sur le RER B, nous obtenons, entre 2007 et ce jour (19 septembre 2018), ces chiffres, aux Heures de Pointes et Jours Ouvrés :

Sous forme de courbe, cela sera peut-être plus clair

Donc, depuis 2007, pour le RER B, la majorité des perturbations majeures sont dues, aux Heures de Pointe et Jours Ouvrés, à des problèmes sous responsabilité SNCF-RATP

Et pour le RER D ? Nous obtenons, entre 2007 et le 05 septembre 2018, ces tableaux, aux Heures de Pointes et Jours Ouvrés :

Quand on consulte les courbes :

Là encore, depuis 2007, pour le RER D, la majorité des perturbations majeures sont dues, aux Heures de Pointe et Jours Ouvrés, à des problèmes sous responsabilité SNCF

67,8% pour le RER B, 64,8% pour le RER D, un peu moins pour le RER D, ces 2 proportions sont comparables

 

Et pour finir cet article, les évolutions des nombres de perturbations depuis 2007 à ce jour

 

Pour le RER B, la tendance est à la hausse

Pour le RER D, cette tendance est plutôt à la baisse

Bien… Prochain article, les t….

Oh et puis vous verrez bien

Cordialement

15 commentaires sur “Etude des incidents du RER D et du RER B : comparaisons (partie 2)

  1. Il faut quand même noter que nous avons les deux aéroports sur le B!!(pour les bagages)..Et plus de grévistes apparemment…(sncf ou RATP??)
    Et le nombre des diverses pannes sur le B!!!! Une ligne de plus en plus en déliquescence,on le savait,vous le prouvez!
    Le passage sur le CDG express m’a bien fait rire!!
    Beau boulot!

    1. Merci Lem91!

      Sur le RER D, le nombre très très bas de malaises voyageurs, quand même, est remarquable
      Il dessert la Gare de Lyon et la Gare du Nord, quand même…

      1. 2 étages qui permettent aux voyageurs de s’étendre?? Parce que je ne crois pas qu’il y a de l’air réfrigéré sur le D…les voyageurs sont moins compressés avec plus de fenêtres…des 2 côtés!…

        1. Non, le RER D n’est pas réfrigéré Il a battu le record de température enregistré cette été
          Nous, à côté, c’est un froid polaîre

          1. Tout à fait!! Je pense que le surplus de malaises voyageurs sur la B est la conséquence des rames à un seul étage…(300 000 voyageurs de plus,c’est pas rien effectivement!)

  2. Tien! Encore une « avarie des installations » ce matin,pour changer…
    Ce qui est très drôle quand on voit le dernier article du Blog du rer B…(ou pas vu le tetris humain dans ma rame..)

      1. Outch!!!
        Et pourtant hier soir,17h10,ça roulait normalement verrs le sud,pas beaucoup de monde sur le quai aux Halles ou dans le rer…pas compris…

  3. Et pour finir la semaine,un malaise voyageur! Étonnant? Non car on nous met les vieilles rames pas climatisées du rer A pour St Rémy,le jour le plus chaud de la semaine bien sûr ,sinon c’est pas drôle…heureusement et étonnamment, ce n’est pas blindé…
    Ah,Bruno Masure est près pour un tchat! Mais que des questions gentilles,hein!
    Bon week-end à tous!

    1. Ce sont 4 malaises voyageurs aujourd’hui!
      1 à Port Royal ce matin
      1 à La Plaine Stade de France à 16h10
      Et 2 à Massy Palaiseau vers 17h30
      Preuves à l’ppui
      Bon week-end!

  4. Bonjour,
    Merci de cette analyse qui montre en partie 2 l’énorme écart entre les deux lignes.
    Cependant certains chiffres sont sous-évalués. J’ai pris le RER B tous les jours de semaine en 2017 et 2018 et il y a eu au moins deux fois un rail cassé.
    Il y a eu aussi un nombre incalculable de trains en panne : les 3-4-5 janvier 2018 étaient mémorables pour avoir vu 3 ou 4 trains en panne. Il y en a encore eu plusieurs autres dans les 15 jours d’après.
    Quant aux pannes de signalisation, c’est un jour sur deux et fréquemment plusieurs fois dans la même journée.

    1. Bonjour Raf

      Merci pour votre commentaire
      Pour le moment, seules les heures de pointe sont prises en compte pour le RER B
      Ayant travaillé sur les données du RER D, j’avais tout pris en compte, donc il serait logique que je complète les données hors heures de pointe

      Je partage votre point de vue, seuls les incidents majeurs font l’objet d’alarmes…
      Donc une sous-estimation de certains problèmes qu’ils aimeraient bien passer à la trappe

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>