Malaises voyageurs 2007-2017 : quelle perturbation avant malaises? 1/2

Bonsoir

Nous continuons à explorer le sujet des malaises voyageurs en prenant notre temps, le temps de réfléchir et d’essayer de faire parler le gisement de données à notre disposition

Je ne pense pas vous avoir montré ce graphe sur ce Blog (sur Twitter, oui) Il représente, entre 2007 et 2017, en Heures de Pointe et Jours Ouvrables, par année, les nombres de pannes matérielles et les malaises voyageurs

Graphe 01

Ce graphe 01 est assez étonnant et troublant

Surtout si on le compare au top 6 des perturbations sur les mêmes périodes, où il ne semble pas y avoir cette concomitance pour les autres courbes

Le top 6 hors mouvements sociaux :

Graphe 02

Bon, je sais ! Plus je rajoute de courbes, et moins on voit ! Ce n’est pas une technique d’enfumage de ma part, pas du tout !

Alors voilà ce que nous avons fait : nous avons pris les 141 malaises voyageurs (du 01 janvier 2007 au 09 Novembre 2017), nous les avons mis dans un fichier Excel, et nous avons mis aussi le dernier incident qui s’est produit AVANT le malaise voyageur, peu importe le délai observé en amont.

Ce, que ce problème en amont se soit produit un Jour Ouvrable ou un week-end, quelle que soit l’heure

Donc : Malaise voyageur en JO et HDP -> On remonte le temps jusqu’à temps de retrouver le dernier incident, quels que soit l’heure et le jour

Il se peut que ce dernier incident soit lui aussi un malaise voyageur ! Alors on a continué à remonter le temps, pour retrouver le « premier dernier » incident

Nous obtenons ce tableau 01 :

Tableau 01

On est content, oui enfin, c’est une image, car on observe que les pannes matérielles se produisent majoritairement avant les malaises voyageurs, dans ces proportions :

Tableau 02

Eh bien non Au Blog d’En Face, on n’est pas content car nous allons affiner notre analyse

Nous devrions avoir en théorie 282 incidents au total Hé bien non, nous avons au total 263 incidents Donc un « déficit » de 19 incidents En détails, les 38 malaises voyageurs consécutifs ont été observés comme suit :

Tableau 03

38 malaises sur 141 sur presque 11 ans : 26,9% des malaises voyageurs surviennent de manière consécutive, sans incidents majeurs entre

Et 20 malaises sur 141 sont intervenus le même jour (14,2% des malaises voyageurs)

Dans les 2 cas, cela présente des pourcentages non négligeables, et un phénomène malaise voyageur qui s’accentue depuis 2015 (décroissance en 2016, puis recroit en 2017)

Maintenant, ajoutons la notion de délais, entre malaises voyageurs et autres incidents Nous obtenons ce tableau 04, entre début 2007 et le 09 Novembre 2017

Tableau 04

Comment lire le tableau ?

Colonne « 0 » il y a eu, le même jour, d’abord un incident, puis un malaise voyageur

Colonne « 1 » : jour J-1 un incident, puis jour J un malaise voyageur

Colonne « 2 » : jour J-2 un incident, jour J-1 : rien, jour J un malaise voyageur

Le jour même du Malaise Voyageur, il s’est produit, de manière majoritaire, un incident matériel AVANT le malaise voyageur

Les nombres d’occurrence ont été triés de manière décroissante sur cette première colonne « zéro »

Quel est le pourcentage des incidents survenus le jour même qu’un malaise voyageur?

Voilà le classement et les proportions A 32%, il y a une panne matérielle le jour même où il y a eu un malaise voyageur

Autre tableau : par rapport aux malaises voyageurs, quelles sont les proportions par rapport aux délais : autre incident le même jour, la veille, l’avant-veille etc….

Pour 40,4% des malaises, un autre incident a eu lieu avant, le même jour, et pour 34% des malaises, un incident a eu lieu la veille…

Maintenant, on regarde, par rapport aux malaises en HDP et JO, les incidents qui se sont produits la veille : donc le délai est à 1 Il n’y a pas eu d’autres incidents, le jour même, qui se seraient produits avant ces malaises

Cette fois-çi, c’est le colis suspect, qui est devant la panne matérielle Il y a quand même une majorité d’incidents techniques, de pannes matérielles, de divers incidents, d’incidents d’exploitation survenus la veille, dans les proportions ci-dessus

Maintenant les malaises voyageurs qui se sont produits un jour donné, et où il y a eu un incident l’avant-veille, rien la veille Le délai passe donc à 2

Bon, cela décroit en proportion, rien de bien étonnant, après tout

Les incidents se produisant 3 jours avant un malaise :

En fin un délai à 4 et 5 jours avant un malaise voyageur

Bon… Est-ce que cela a un sens de regarder si loin dans le passé?

Et si nous regardions les jours où se sont produits ces malaises voyageurs ?

C’est donc le lundi que se sont produits majoritairement les malaises voyageurs, suivi du jeudi

Et plutôt les matins ou les soirs ?

A une légère majorité, les malaises ont lieu les matins

La prochaine fois, on donnera le détail des statistiques année par année

Vous pensiez vous en sortir comme ça ?

Cordialement

 

6 commentaires sur “Malaises voyageurs 2007-2017 : quelle perturbation avant malaises? 1/2

  1. Bonjour
    Moi je ne crois pas que la RATP pourrait nous raconter des mensonges. Je pense que la corrélation est dans l’autre sens : c’est à dire quand les voyageurs commencent à vouloir tourner de l’œil, les trains par solidarité décident de tomber en panne aussi. 😊

  2. C’est vrai ça…

    Je vais faire des statistiques en ce sens, tiens

    Combien de pannes de matériels, de signalisation, électriques, d’exploitations après un malaise voyageur…

Répondre à lem91 Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>