Temps de retour à la normal par type de perturbation, 1er trimestre 2016 (1/4)

Bonjour

Ce premier article, d’une série de 4, fait écho à l’article publié dans le journal Le Parisien du 06 Novembre 2016, où le site Citymapper avait publié, pour Octobre 2016, un palmarès des perturbations, où le RER B avait obtenu le résultat suivant :

Les réactions de la RATP et de la SNCF ne s’étaient pas faites attendre, et je cite Le Parisien :

« La RATP et la SNCF se montrent en tout cas sceptiques sur la méthode de calcul employée par l’application Citymapper concernant le nombre d’incidents et les temps d’attente correspondant. « Seule une analyse des données sur une longue période, couplée à une analyse fine des causes, est pertinente » souligne-t-on du côté de la régie. Tandis que la SNCF estime ces chiffres « fantaisistes » et « impossibles à vérifier ».

Et pour Novembre 2016, Citymapper avait publié ceci (parution Le Parisien 14 Décembre 2016) :

Que la RATP et la SNCF se rassurent, au Blog d’En Face, nous avons repris et considéré les incidents aux Jours Ouvrables et Heures de Pointe, en prenant en compte l’application Courbis.fr, qui indique les heures de début d’incident, de fin d’incident mais le trafic « reste perturbé », et de retour à la normale

Quand la SNCF indique que ces chiffres sont fantaisistes et impossibles à vérifier, nous allons bien voir

L’application Courbis.fr remonte les incidents que la RATP-SNCF jugent digne d’intérêt à prendre en compte. Et ce n’est pas la faute du site Courbis.fr

La tendance actuelle observée sur Courbis étant que la journée est « normale » alors qu’il y a des perturbations

Quand nous n’avons pas l’incident notifié dans Courbis.fr, nous ne les avons pas pris en compte dans les tableaux ci-dessous

Autre gentillesse : nous avons enlevé les mouvements sociaux, dans un premier temps

Les mouvements sociaux ne sont pas des incidents, mais ils seront indiqués pour montrer l’effet sur les délais de retour à la normale

Nous faisons bien la distinction entre l’heure de fin de l’incident et l’heure de retour à une situation normale, à savoir qu’il n’y a plus de message relatif aux perturbations suite à la fin de l’incident

Ce qui nous donne ce premier tableau pour Janvier 2016 :

Pour Février 2016 :

Pour Mars 2016 :

Si nous prenons en compte les mouvements sociaux, nous obtenions ceci pour Février 2016 :

Pour Mars 2016 :

Commentaires : Pour février 2016, il y a eu une grande semaine « Promotion amiante -20% de missions ! », qui explique cet écart par rapport aux autres délais

Nous notons une certaine disparité, en fonction des mois, pour les mêmes types de perturbations

Derrière une expression générique se cache une diversité de perturbations, plus ou moins complexe à résoudre

La réalité est toujours plus compliquée que prévue !

Nous allons donc continuer de faire plaisir à la SNCF, en lui montrant que les chiffres peuvent être sérieux, et qu’il est possible de les trouver, avec 3 autres articles, pour les 3 derniers trimestre de 2016

Et si elle pouvait éviter de nous prendre pour des cons, ce serait fortement apprécié

A suivre

 

 

10 commentaires sur “Temps de retour à la normal par type de perturbation, 1er trimestre 2016 (1/4)

  1. Si courbis.fr indique une journée comme normale alors qu’elle est perturbée,c’est complètement biaisé non? Et la sncf/ratp peut donc proposer de bons chiffres alors qu’ils sont,disons, artificiellement arrangés…. 😐

    1. C’est exacte Tu prends la journée du vendredi 19 Mai, voilà ce qu’indique Courbis : 18/5/2017 17:41 au 20/5/2017 13:09 : »Trafic normal sur l’ensemble des lignes de RER »

      1. C’est pour ça que ça fait plusieurs fois que je demande quelles sont les critères pour annoncer « officiellement » une circulation perturbée, puisqu’on vois quotidiennement des annonces de trains annulés / retardés / délestés en « circulation normale ».

        Etonnament, je n’ai JAMAIS eu la moindre réponse. Quelle surprise.

        1. Pour les incidents « indéniables », ils notifient Pour le reste… Il me semble qu’ils doivent alerter
          au delà de 15 minutes de perturbation Mais c’est plutôt suivant leur bon vouloir

      2. Merci de la précision et merci pour cet article.
        On est lundi matin et déjà 3 minutes de retard…sera-ce pris en compte par la ratp?? Ah bah non! 😐
        Et zéro info sonore pour nous expliquer le pourquoi du comment…
        Ah,6 minutes de retard. Certainement un rer supprimé ou …. non! À l’approche ! Avec 7 minutes de retard ! La ratp ne peut le nier!!!! 😑

  2. Petite expérience personnelle ce matin:
    Mon rer de 7h25 ,à Courcelle, finalement arrivé avec 7 minutes de retard,s’est miraculeusement transformé,en arrivant à Massy Palaiseau,en full omnibus jusqu’à Paris. Bah oui,la régulation qui doit pas encore être réveillée l’à changé en « départ de Massy. 7 minutes de retard + à la traîne entre Orsay et Massy,et hop,son retard ne compte plus,et on a fait passer le rer suivant avant le notre… quel tour de passe-passe! Et comme ça,ce fameux retard de plus ou moins 15 minutes n’est pas pris en compte.. miracle !!!!
    Ah,et aucune infos,arrivés à Massy,des HP du quai ou dun conducteur…..évidemment. 😠

    1. Certains agents de la ligne sont encore mûs par la volonté d’emm… le monde et pas d’être au service des usagers. Tu as dû tomber sur l’un d’eux…

      1. Et bien pour résumer mon « aventure » de ce matin,et qui tombe bien au vu de l’article:
        -rer arrivé avec 7 mns de retard. Aucune info/explication sonore aussi bien du quai que du conducteur.
        -à mi-chemin entre Orsay et Massy Palaiseau,le rer roule au ralenti. Arrivée à Massy,mais coté quai départ Massy. Aucune info des HP du quai ou du conducteur. Après 5 bonnes minutes,arrivée d’un rer venant d’Orsay ou St Rémy,qui part avant nous. Notre rer est donc transformé en omnibus au départ de Massy. Évidemment toujours pas d’infos,à part la voix.
        Finalement,à Arcueil Cachan,notre conducteur (qui a pris la relève au départ de Massy) nous informe que la régulation nous met terminus Laplace. Super.
        Monté dans un troisième rer,j’arrive à Châtelet les Halles à 8h50. 30 minutes dans la gueule,mais comme c’est du 7+5+15+qqs minutes entre les gares,la Ratp n’est pas coupable. Ce n’est pas un seul rer qui est à la bourre,mais des petits bouts de minutes sur plusieurs rer,donc ils s’en sortent mais nous…bah tant pis,hein!
        Ils sont forts!

      2. Le premier certainement,le second qui a pris la relève à Massy Palaiseau était cool et désolé pour nous. Et il a gardé son calme (comme moi),nous étions un peu énervés,mais là,il n’y était pour rien. J’aime pas trop les colères de masse.. je lui ai juste signifié qu’on voulait être informés (au départ de Massy ). Et que ses collègues de la gare de Massy Palaiseau étaient de gros nazes (et qu’il le fasse remonter)…

  3. Juste pour indiquer que ce soir (environ17h13 aux Halles),j’ai pris un terminus Orsay avec l’air réfrigéré HS . Je descends à Antony pour récupérer le terminus St Rémy: Un vieux rer A bien pourri ,pas d’air réfrigéré évidemment.Et une voix bien gueularde qui réveille….
    Posté sur le BOC,en réponse à Cla92 dans l’article « rappel travaux du 9 au 12 mai. On va voir si Christophe répond ou zappe.
    L’été dernier,on a eu que des vieilles rames du A pour St Rémy!!!
    Hallucinant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>