Projet Grand Paris

D’après ce que j’ai compris de ce projet, la principale motivation est de réduire les flux migratoires à l’intérieur de la région parisienne.

Pour se faire, on va densifier artificiellement des zones, et ajouter des pôles d’activité. Ce faisant, ça permettra de rapprocher les gens de leurs travail, leur économisant du trajet.

Celà a 2 avantages sur le papier :

  • réduire l’usage des routes.
  • réduire l’usage des transports en communs traversant, en favorisant les transports de proximité.
  • favoriser l’usage de transports doux (vélo…)

Je vois cependant quelques gros problèmes derrière tout ça.

D’une part, on n’a pas forcément demandé l’avis à la population avant d’imposer ce genre de projet à grande échelle ? Et le moins qu’on puisse dire, c’est que ça râle dans un certain nombre d’associations dans les viles autour de Paris.

D’autre part, ce projet ne marche que si on construit une ville en mode SimCity, où on estime les gens vont forcément bosser à coté de chez eux. Quand on est célibataire, la question ne se pose pas forcément : on peut déménager où on veut (en fonction de ses moyens….)

Quand on a une famille, le boulot de l’un n’est pas forcément à coté du boulot de l’autre (c’est le cas pour ma femme qui se tape 1h15 de transport pour aller bosser à l’autre bout de la région). Le projet Grand Paris ne va pas régler ce genre de situation. Et il me semble qu’il y a quand même un sacré nombre de familles dont les 2 parents travaillent en RP ? Non ?

Enfin, la sur-densification urbaine va remplacer les maisons qui font le charme des banlieues en grands immeubles. Ces banlieues déjà traversées par de nombreux flux migratoires vont littéralement suffoquer avec l’arrivée massive de nouveaux arrivants. Cela inquiète les résidents actuels, qui vont voir leur niveau de vie décroitre dans les futures années.

Pour arriver à lutter contre ce phénomène de sur-densification, la seule solution : s’éloigner encore un peu plus, et rajouter des flux migratoires. Oui, tous le monde n’a pas forcément envie d’acheter une cage à poule à prix d’or, ni de respirer l’air sur-pollué des rues en proche banlieue.

Curieusement, l’avis de la SNCF et de la RATP n’a visiblement pas été demandé,et pour cause : Les réseaux sont saturés, et rajouter encore de la population sur des lignes asphyxiées ne va pas les aider à faire rouler des trains dans de bonnes conditions.

Je suis inquiet sur l’avenir de la région parisienne. J’habite un pavillon, et je vois bon nombre de pavillons dans ma ville racheté à prix d’or par des promoteurs pour les remplacer par des tours soit disant BBC avec des appartements vendu hors de prix.

Je ne serai pas surpris que d’ici 30 ans, on fasse machine arrière comme celà a été fait dans les années 2000 dans certains quartiers très denses aux abords des grandes villes.

Un commentaire sur “Projet Grand Paris

  1. Excellente réflexion, excellent article…

    Même constat sur Orsay, dans un quartier où les petits pavillons disparaissent au profit de petites résidences de standing hors de prix

    Quand ce n’est pas la mairie qui favorise des programmes mixtes : propriétaires-locataires

    Résultat : Pour un des programmes, sur 12 appartements à acheter, 3 ne sont toujours pas vendus. Qui voudrait acheter dans une résidence où les locataires s’en fichent de tout dégrader?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>