Quand on parle de ponctualité, la RATP/SNCF répond avec de la régularité

Ce n’est pas la première fois que certaines réponses de Céline au sujet des retards vous ont semblé, hors sujet ou juste politiquement correcte.

heure

Depuis quelques années, le STIF a mis l’accent sur la régularité (sur ses indicateurs). ça n’arrange pas trop les usagers. A une époque, on parlait de nombre de train par heure, et il fallait qu’en moyenne, ce résultat soit respecté. Du coup en entre pointe, la RATP faisait « rouler les banquettes » (ajout de trains tournant à vide), pour compenser des retards accumulés en heure de pointes. Au final, à la fin de la journée, le nombre de train par heure était bon en moyenne.

Le changement d’indicateur, ponctualité vers régularité, avait fait une vague de grève (surtout coté SNCF) à l’époque (il me semble que c’était en 2010 ou 2011). Nous usagers, on n’avait pas trop compris pourquoi ça râlait autant.

Avec le recul, je commence à comprendre à chaque fois qu’on dit « c’est en retard », on nous dit « mais non, c’est régulier. ».

L’usager s’attend à pouvoir arriver à l’heure à un rendez-vous en prenant les transports. Cela nécessite plusieurs choses :

  • avoir une certaine confiance dans l’horaire de départ (pour pouvoir avoir son train, son bus, son tram)
  • avoir une certaine confiance dans la durée du trajet (afin d’estimer avec une petite marge, l’heure d’arrivée)

La RATP/SNCF s’attend à pouvoir à déplacer une quantité de personnes arrivée à une gare, vers le reste du réseau. Pour ce faire, il faut :

  • assurer un débit de train en rapport avec le nombre de personne à transporter
  • si la vitesse est plus lente, on peut mettre plus de train : on augmente le débit de train en cas d’incident.

Si on résume : l’usager attend de la ponctualité (pour s’assurer d’arriver à l’heure), la RATP/SNCF attends de la régularité (pour s’assurer un bon remplissage des trains, et un faible nombre de gens attendant sur les quais).

horaireshiverb

Si le STIF ne fait rien, on n’est pas prêt d’arriver à l’heure…

ps: je n’ai toujours pas écrit mon article sur le fait que je sois fâché avec le terme « usager » qui est déplacé dans le cadre des transports en commun PAYANT !

3 commentaires sur “Quand on parle de ponctualité, la RATP/SNCF répond avec de la régularité

  1. Sur cette année 2015, on en est pratiquement à un jour sur 2 avec un incident aux heures de pointe et en Jours Ouvrables… Comme en 2014, à peu de choses près
    Nous n’avons ni la ponctualité, encore moins la régularité quand cela part en vrille!

  2. ha ha, je savais pas pour les « rouler les banquettes »! Mais, c’est roublardement logique …
    En gros, ne pas leur faire confiance et prévoir une bonne marge d ‘avance…
    C’est un peu désolant…
    Et dire qu’on nous demande de privilégier les transports en commun!
    Bon, c’est pas non plus le bazar tous les jours, mais tous ces petits,ou gros, problèmes réunis ,font en sorte de nous « gâcher » le transport…

  3. Je comprends l’intérêt de l’indicateur régularité de la RATP pour montrer qu’ils sont pas si nuls que ça mais personnellement en temps que Client je m’attends à
    – arriver à l’heure au bureau … oui parce que se pointer en retard en réunion parce que le RER avait un souci ça m’est l’affiche (et faut arrêter de déconner …)
    – Pouvoir rentrer avant que le diner soit froid chez moi …

    Enfin bref il faut vraiment que le STIF commence à penser service parce que là c’est de pire en pire…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>