Classification de la communication (2/5)

Il y a quelques mois, un visiteur (tri) du BoC (Blog of Céline, ou le blog officiel), nous avait fait une liste de 5 niveaux d’information voyageur et ses effets. Ce visiteur a très souvent des remarques bien senties et constructives sur le BoC. Espérons qu’un jour il vienne visiter le BEF 😉

Je lui avait demandé si je pouvais m’en servir. Il m’a demandé de ne pas le sorti du contexte, et que celà puisse être utilisé positivement pour noter l’évolution de la communication. Je vais donc tenter de ne pas dénaturer le message, et je me permettais de conclure à la fin de chaque article.

Je vais donc vous les fournir 1 par jour, il y a 5 niveaux, ça fera donc une semaine complète…

 

Stade 1 : Le conducteur prend le micro mais n’a rien à dire « je n’en sais rien moi-même, la situation n’est pas claire. »

Ce n’est pas l’idéal, mais au moins il a montré
1 : qu’il ne transportait pas du matériel,
2 :
Message sous-jacent : je vous ai pris en compte, nous sommes dans la même galère, nous affrontons les problèmes ensemble.
Au stade 1 on commence déjà à réduire le risque de monté d’agressivité voyageur.

Il m’arrive encore maintenant d’avoir ce genre de niveau d’information, mais souvent il y a comme une hésitation. C’est un peu comme si on avait peur d’annoncer une mauvaise nouvelle. Un jour mon chef m’a dit « je ne blâme pas les gens qui ne savent pas. Mais je blâme ceux qui ne me le disent pas ».  C’est un peu mon ressenti à la RATP. On n’ose pas dire « je ne sais pas », alors que parfois, c’est pas grand chose, mais ça change tout.

Un commentaire sur “Classification de la communication (2/5)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>