Insulte et xenophobie d’un employé de la SNCF ?

InsulteÇa c’est fort : pour la première fois, on se fait copieusement insulter sur ce blog au travers d’un commentaire : Ripp, ce 3 décembre 2014 (et sa récidive, où il me traite de « petit kapo marxiste », mdr). Ces commentaires insultent les franciliens qui se plaignent des supposées 5mn de retard quotidien, avec un amalgame stupéfiant, je cite : « Vous vous plaignez d’être tassés dans les rames mais que faites vous pour protester contre l’arrivée de centaines de milliers de « nouveaux arrivants » chaque année dans notre malheureux pays aux frontières passoires !? ».

Alors forcément, j’ai la tentation de vérifier l’adresse IP utilisée par ce commentateur grossier. Cette adresse IP est enregistrée automatiquement par wordpress et associée au commentaire (et c’est aussi le cas quand vous utilisez google, facebook ou n’importe quel blog ou service en ligne). J’utilise donc par exemple ce site : http://www.utrace.de pour vérifier qui gère cette adresse IP et que vois-je ?

SNCFIP1

Évidemment, là c’est déjà intéressant, puisqu’on se dit : c’est un cheminot qui a écrit le commentaire insultant. Mais « tilt », ça me rappelle quelque chose : lorsque « Céline », l’avatar féminin du blog officiel du RER B avait posté un commentaire sur notre blog, j’avais immédiatement été consulté l’adresse IP sur www.utrace.de pour m’assurer que cela émanait bien de la SNCF ou de la RATP et non d’un particulier se faisant passer pour Céline. J’avais alors constaté que son adresse émanait bien de la SNCF, à Lyon :

SNCFIP2

 C’est pas beau ça ? J’ai masqué une partie des adresses IP pour raison de « privacy », mais globalement, ça donne :

Ripp le grossier : XXX.XX.X08.2
Céline : XXX.XX.X08.3

POST PUBLICATION, Céline a répondu qu’elle et les entreprises représentées ne s’associaient pas à ce genre de propos. Céline s’étonne aussi du rapprochement qui a été fait et je lui présente mes excuses sincères pour ce malentendu : je n’ai jamais pensé bien sur qu’elle était susceptible de tenir ce genre de propos elle-même. Mais qu’un membre de son équipe grille un fusible un soir et s’oublie un peu sur ce blog sous couvert de pseudo mal camouflé, ça ne me paraissait pas irréaliste, vu le rapprochement des adresses IP utilisées. A ce sujet, un autre commentaire nous informe qu’effectivement, la SNCF sort sur Internet par un tuyau commun, ce qui explique ce rapprochement malencontreux.

On retiendra donc que ces commentaires un tantinet violents et xénophobes sont le fait d’une initiative personnelle opérée par un fâcheux, employé de la SCNF, et ce depuis son poste de travail à la SNCF. Fin de l’histoire. Merci pour ces clarifications.

5 commentaires sur “Insulte et xenophobie d’un employé de la SNCF ?

  1. Salut,

    Pour travailler à SNCF je peux te dire que les adresses IP sont toutes les mêmes pour un seul et même établissement branchées sur le même réseau. Il n’y a qu’à consulter les différentes contributions Wikipedia sous IP depuis un poste SNCF pour le constater. Après je ne dis pas que tes arguments sont faux, mais il s’agit peut-être là d’un autre cheminot … Mystère !

    Bon voyages sur nos lignes

  2. Bonjour Gilles,
    Comme vous le savez, je lis avec attention les articles et commentaires des voyageurs qui peuvent être publiés sur votre blog, mais aussi, sur les autres espaces consacrés à la ligne.
    Le commentaire que vous avez pu recevoir ne reflète nullement la politique de nos entreprises, sur les réseaux sociaux ou ailleurs. Je suis par ailleurs surprise par le rapprochement qui a été fait. Je ne me permettrais en aucun cas te tenir ce genre de propos.
    A votre disposition pour échanger,
    Bien sincèrement
    Céline – Community Manager du RER B

    1. Bien reçu. Je mets à jour l’article dès que je peux (i.e. d’ici la fin de la journée). L’amalgamme vient du fait que « Ripper2″ a utilisé une adresse IP qui est la même que celle que vous utilisez pour commenter sur ce blog. Je suppose donc qu’il s’agit d’une initiative privée réalisée à partir de son poste de travail à la SNCF. Je corrige le tir asap.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>