Bilan du mois d’octobre 2014 sur le RER B

soupe-potiron-soupiere Octobre s’est achevé sur une semaine totalement verte pour le RER B. Certes, on tient une explication : on était en pleines vacances scolaires. Car les 3 semaines d’avant, ce n’était quand même pas brillant. Et la communication officielle très discrète sur les dysfonctionnements n’y change rien, même si cela nous oblige désormais à fouiller l’activité sur twitter pour faire la part des choses.

En bref, on a connu en octobre 13 jours à problèmes sur 23 jours ouvrés, soit 57% de jours à problèmes. On est plutôt dans les bons crus, non loin du maximum de l’année : janvier et juin à 15 jours à problèmes.

Au menu des sorcières d’Halloween, et en plus de la bave de crapauds, on nous a mis dans la soupe à la grimace ce mois-ci  :

  • 2 pannes de matériel
  • 1 panne de signalisation
  • 1 dégagement de fumée
  • 2 mouvements sociaux (matin et soir, soit 1 journée)
  • 1 incident technique
  • 2 colis suspects
  • 2 jours à problèmes signalés largement sur les réseaux sociaux, mais sans annonce officielle
  • 2 malaises voyageur,
  • 1 obstacle sur les voies Nouveau !
  • 1 voyageur sur les voies (à ne pas confondre avec un obstacle).

Au niveau de la répartition des torts, on est dans la norme, i.e. en défaveur des transporteurs (67% des problèmes contre 33% pour les usagers) :

Repartition201410

Voilà. Bon mois de novembre à tous.

PS : le mouvement social lancé par la CGT ne devrait pas être suivi d’effet sur les transports demain 4 novembre…à confirmer.

envelope

Un commentaire sur “Bilan du mois d’octobre 2014 sur le RER B

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>