On n’est pas des boeufs – jeudi 23 octobre sur le RER B

Laplace

Par « onestpasdesboeufs », usager.

jeudi 23 octobre

RER B Robinson. 8h du matin, j’avance mon horaire car hier 25mn entre deux BUS? Arrivée gare de Robinson message hachée ‘l’appareil est brouillé!!!! soi-disant malaise à Chatelet?
Oh!!! Madame Monsieur voyageur, vous avez stressé à cause des dysfonctionnements RATP ? Vous angoissez pour votre retour et la récupération de vos enfants à la garderie, plus le dépassement d’horaire à 18 euros la journée. Vous craignez de perdre votre emploi pour cause de retards répétés?
L’agent d’accueil refuse de vous donner un billet retard, car « ce n’est pas de leur faute? » de plus vous aviez une importante envie d’éliminer votre café et les toilettes sont en panne?
Ou alors en plein froid ou pluie, on vous a débarqué à Laplace pour « régulation du trafic » sans aucun autre moyen que de vous entasser si possible sur le prochain dans 46′.
Mais regardez mieux, nous sommes encore un jeudi, jour privilégié pour les mouvements sociaux dans une période d’élections professionnelles,

Questions: ne serions-nous pas victime d’une poignée d’irréductibles?
Comment et de quel droit donnent- ils des infos non vérifiables et sans CR le lendemain des interventions?
De quel droit, nous fait-on descendre d’un train parce que l’on décide subitement de l’annuler?
De quel droit, nous prive t on d’une information fiable nous permettant de nous organiser?
de quel droit une poignée d’irréductibles peut-elle nous mettre en danger?
Ne sommes-nous plus en démocratie?
N’avons-nous plus le droit de décider de notre journée?
De quel droit nous oblige-t-on à nous adapter aux humeurs, compétences, matériels, organisations, de nos fournisseurs?
De quel droit, décide-t-on qu’à partir de 8h du matin ce sont des bureaucrates et non des ouvriers qui prennent le RER et donc des riches.

De quel droit un agent d’accueil, un chauffeur un cadre RATP, peut-il abuser de son pouvoir?

Il y a des milliers de personnes qui souhaiteraient faire ces métiers. Nous avons tous des droits, mais aussi des devoirs. Alors merci de respecter le concept client- fournisseur et de faire valoir vos droits sans incidence pour vos clients.

envelope

5 commentaires sur “On n’est pas des boeufs – jeudi 23 octobre sur le RER B

  1. Le CR est dispo sur le BoC..

    Il serait bon de remonter l’info par le BoC que les HP sont pourris à Robinson.. car ils se donnent la peine de donner l’info.. (ce qui n’était pas le cas il y a encore quelques mois).. mais elle ne peut pas nous arriver pour un problème technique.

  2. Bonjour,
    Ne nous trompons pas de cible, « une poignée d’irréductibles », je suppose que vous parlez des syndicalistes qui ne sont jamais les derniers pour faire grève sur cette magnifique ligne B, néanmoins, je pense que le problème dans ce cas précis, relève de la direction.
    Ils sont juste incompétents, et comme nous ne sommes pas en période d’élection, le STIF s’en fout, ils n’ont donc de comptes à rendre à personne.
    De toutes façons ils ne prennent pas les transports, ça doit les dégoûter.
    Le client est juste le dindon de la farce, le dernier échelon de la chaîne des transports, il n’a qu’à prendre son mal en patience, ou décaler ses heures de bureau pour éviter les heures de pointe : http://tempsreel.nouvelobs.com/societe/20130328.OBS6007/trafic-sature-la-sncf-prone-le-travail-en-horaires-decales.html
    Pour ma part, j’aimerai tenter une action de groupe, contre cette ligne de M…
    Et si un jour il m’arrivait un accident à moi ou ma femme à cause de ce bordel, je pense que je causerai plusieurs millions de dégâts à ces co..ards !

    1. Je partage assez votre point de vue pour ma part. Pour l’action de groupe, il faut s’en remettre à la FNAUT (http://www.rerb-leblog.com/2014/10/class-action-victorius-la-fnaut-fait-partie-des-15-associations-agreees-par-letat-pour-engager-une-procedure-daction-de-groupe/), mais je me dis qu’il faudrait peut être approcher cette fédération pour monter au créneau spécifiquement sur la ligne B…A suivre, mais ce qui est pénible, c’est que tout ceci prends du temps, en plus de celui que nous prend déjà la ligne B par ses retards répétitifs.

      1. Personnellement, je suis en horaires décalées..

        ça permet d’avoir une place assise et ne pas être entassé.. quand ça roule.

        Mais quand à 7h le matin, y a un pigeon qui s’écrase au stade de france.. à 9h30.. il n’y a pas de train à Fontenay Aux Roses.. Il me tarde de voir l’efficacité du retournement à Denfert dont on nous vente l’efficacité foudroyante pour gérer les incidents.

        outre le fait qu’il puisse y avoir un problème isolé sur la ligne, après tout, ça peut arriver vu la densité de trafic, ça serait un miracle s’il n’y en avait pas… Le problème est comme partout, que le respect de l’usager vient également en communiquant de manière précise et détaillée sur la cause de l’incident.
        Indiquer « suite à une répercution de divers incidents.. blablabla ».. c’est du bruit.. qui ne sert à rien.. Ce qu’on veut savoir c’est « quand y aura un train dans la gare. ». et s’il faut sauter tout de suite sur les alternatives.. ou si ça sera réglé dans 10 minutes.

        Je reste toujours scié de voir avec quelle lenteur sont gérés .. les incidents de type « malaise voyageur ».. ce genre de truc arrive souvent, et n’a pas de gestion cablée… La gestion systématique d’un incident comme celui là, doit sans doute couter beaucoup plus cher que les pénalités de retards.. donc… on préfère payer des pénalités de retard plutôt que de faire un vrai plan pour améliorer la situation ? Supposition ? ou réalisté ?

        Nous vendre les horaires décalées.. ça ne marchera que quand la ligne roulera sans gros incidents.. ça permettra de répartir une charge normale sur toute la journée. Compter sur les horaires décalées pour limiter l’impact de retards en heures pleines… c’est un doux rève.. mais c’est se mentir terriblement en fait.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>