Spéciale dédicace à Plouf : le « barbecue de lutte »

Barbecue Ha ha ha, après la CGT qui défend sur un blog les employés de la SNCF se faisant une soirée cocktail dans un centre d’aiguillage, une nouvelle source de rigolade que je dédie à Plouf : le concept de « barbecue de lutte » :

En même temps, c’est vrai que la modernisation, ça sent pas bon la merguez alors si on peut en faire une occasion d’en griller quelques unes….

Décidemment, merci aux cheminots et aux syndicats pour ces séances de poilades…Enfin poilade tant qu’on n’en subi pas les conséquences dans les transports…

envelope

7 commentaires sur “Spéciale dédicace à Plouf : le « barbecue de lutte »

  1. Si tu pouvais authentifier qu’il s’agit d’une grève SNCF ou RATP ce serait vraiment top. 😉 Et oui la grève d’hier montre qu’il est plus que temps d’éradiquer le problème cheminot sur le RER B et les autres lignes RATP/SNCF de grande banlieue. (On n’a quand même pas vraiment à se plaindre du métro, certes beaucoup de lignes sont vétustes, mais il marche lui, même la ligne 13…)

    1. Anti syndical, je ne suis pas sur, mais par contre, des syndicats qui soutiennent des mecs irresponsables (à quand le prochain Bretigny à cause d’une punch party), c’est difficile à cautionner. Et surtout quand une grève qui pénalisent un si grand nombre d’usagers (les stats de ce site sont là pour en témoigner) se tient pour défendre l’indéfendable. Personnellement, je ne me retrouve pas dans les revendications de ces systèmes qui représentent si faiblement la population, et pour cause…Quand en plus, les syndicats se tirent une balle dans le pied avec ce genre de publication, ça n’inspire pas beaucoup au respect de ces institutions, dont la mission était pourtant indispensable…du moins avant les dérives, ou du moins sur le papier.

      1. Pour info je suis moi-même syndiqué, et dans certaines boîtes ils font vraiment bien leur boulot (même la CGT, c’est dire).

        Le problème ici est avant tout l’attitude générale des cheminots, et effectivement les cheminots syndicalistes sont les pires. Après aussi oui le syndicalisme à la française est à revoir, avec six ou sept organisations qui se regardent en chien de faïence et ne font souvent pas grand chose, à part chez les branques des transports publiques, par contre toujours prêts à dénoncer le voisin qui accepterait une proposition de l’autre partie. En Allemagne par exemple les syndicats sont assez puissants (et assez crédibles…) pour faire en sorte que le patronat négocie sans même besoin de grève. Chez nous, surtout dans les transports publics, on fait grève pour tout et n’importe quoi, forcément ça ne contribue pas à avoir un syndicalisme fort étant donné que les organisations qui foutent la m… perdent toute crédibilité avec de telles actions.

        1. +1
          Les cheminots du triumvirat CGT/FO/SUD sont au rer B ce que sont les pilotes SNPL à Air France,une belle bande de gros égoïstes qui sont prêts à couler leur boîte du moment que leur direction ne touche pas à LEURS avantages,et ce,même si leurs collègues moins protégés en paient le prix(mais ça,ils ne l’avoueront jamais)…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>