Chronique de la violence ordinaire…quand l’état de délabrement du RER B n’aide pas…

violence2 Sur son blog de Mediapart, Justin Garcia raconte ce qu’il a vécu dimanche 14 septembre, dans le RER B, vers 6 heures du matin entre Gare du Nord et la plaine Saint Denis. Une scène de violence gratuite, de 4 jeunes qui s’en prennent à un 5ème et le tabassent à terre, puis qui s’en retournent vers le rédacteur du blog pétrifié pour lui voler son sac…Le RER B s’est arrêté à la Plaine parce que quelqu’un a tiré à juste titre le signal d’alarme pour tenter de mettre fin au drame. Et là, Justin raconte que la conductrice a tenté de demander via le communicatophone associé au signal d’alarme ce qu’il se passait. Si la communication avait été établie, quelqu’un aurait pu lui dire d’appeler la police, dans l’espoir d’interpeler ces délinquants qui ont massacré gratuitement un jeune qui n’avait rien demandé. Mais hélas, le système n’a pas fonctionné.

Entre autres questions, Justin s’interroge : « Je me demande pourquoi personne n’a entendu la voix de la conductrice ».

Là-dessus Justin, on peut vous répondre : parce que sur le RER B, rien ne fonctionne correctement. Rien…

Enfin vous vous interrogez sur les autorités (Je me demande si nos décideurs ont conscience de l’impact…). Hélas, ceux là semblent plus que jamais essentiellement préoccupés par leurs classements politiques personnels et leurs jeux tactiques sordides, ainsi qu’à brasser du vent communicatoire à l’aide de tchats inutiles, d’annonces stériles, de remaniements loufoques ou de déballage de vie privée dans des bouquins à 30 euros racontant des histoires dont on se fiche éperdument. Votre témoignage est poignant, Justin, et vous avez le courage de faire état de vos aveux d’impuissance…mais coté autorité, j’ai bien peur qu’il faille apprendre à faire sans.  S’il y eu un jour des pilotes dans l’avion, cela doit faire longtemps qu’ils ont abandonné les commandes sociales en sautant avec leurs parachutes dorés, laissant ainsi l’avion partir en vrille.

envelope

4 commentaires sur “Chronique de la violence ordinaire…quand l’état de délabrement du RER B n’aide pas…

  1. Il y a un numéro d’urgence à composer sur son téléphone.. mais comme il n’est pas affiché en gros dans toutes les rames.. personne ne sait quoi faire à ces moments là.

    Après, il ne faut pas attendre grand chose de la police quand on les appelle pour leur expliquer que quelqu’un est en train de se faire violemment agresser sous vos yeux impuissants.. ils annoncent avec gène qu’ils n’ont pas d’effectif pour déplacer quelqu’un.

  2. Oui et puis finalement cette situation arrange bien les décideurs… qui peuvent aussi se gargariser de la baisse du nombre de délits (enfin ça c’était quand le nabot gouvernait, j’avoue ne suivre les infos que de loin maintenant, enfin du moins pas à la télé…)

  3. Je rajoute un 2ème commentaire.. car un jour j’ai été victime de violence dans les transports.. j’ai été pris par 2 voyoux qui voulaient juste jouer avec moi.. (en me prenant pour un punching ball).. j’ai terminé à l’hosto.

    J’en ai voulu à tout ces badeaux autour de moi.. pour ne pas avoir tiré l’alarme.. pour ne pas avoir eut les couilles pour dire « hey, arrête il n’a rien fait ».. ou autre..

    Les gens ont jeté mon corps inanimé hors de la rame du tram comme un sac poubelle..

    J’ai représenté tout ce qu’ils n’auraient jamais voulu être.. ils étaient mort de peur.. et finalement.. ont réagit n’importe comment.

    Aujourd’hui, si j’avais été spectateur.. avec 15 ans de plus.. je ne sais pas comment je réagirais..

    Une chose est sure.. Justin Garcia n’a pas a se sentir coupable de ne pas avoir fait quelque chose.. il aurait sans doute mis le feu aux poudres.. et on aurait eut 2 personnes.. sur le carreau.. Ce genre d’agresseurs.. n’ont pas de limites.. rouer de coups quelqu’un .. jusqu’à la mort.. ce n’est pas un problème..

    Face à ce genre de gars.. tu fais profil bas.. et tu prie pour rester en vie..

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>