Bilan septembre : un petit planteur et ça repart !

nicaraguan-punch Et voilà, Septembre s’achève déjà. Si en 2013, septembre avait signé une embellie remarquée en terme de ponctualité et de régularité, le Septembre 2014 s’est avéré plutôt décevant : 9 jours à problèmes sur 22 jours ouvrés, soit 41% de jours à problèmes. Ce n’est pas si mal mais peut mieux faire : le mois le plus bas de l’année en terme de dysfonctionnement était le mois d’Août (35%) suivi par février (40%).

Ce mois de septembre semble néanmoins mettre à jour une nouvelle tendance de l’équipe de com du RER B avec son beau « circuit de l’information voyageur » : si cette dernière est prompt à dégainer l’annonce par alerte mobile, twitter et annonce sonore en gare au moindre malaise voyageur ou problème imputable aux usagers, elle est néanmoins très discrète sur bon nombre d’incidents pourtant largement signalés par les usagers via les réseaux sociaux, et qui demeurent inexpliqués. Une panne technique ? Un défaut du système ? Une panne d’oreiller ? On ne saura jamais.

C’est quand même bien problématique puisque ce blog recense les statistiques en terme d’effet ressenti pour les usagers aux heures de pointe, en se basant sur les alertes officielles et donc opposables du circuit d’information voyageur. Du coup, on doit adapter nos méthodes, en prenant comme éléments de preuve un nombre suffisant et concordant de témoignages d’usagers signalant des problèmes à la fois au Nord et au Sud de la ligne (voir la page de septembre). C’est moins rigoureux, mais on n’a pas le choix.

Ainsi au menu ce mois-ci, on a savouré, en matinée et en soirée :

  • 1 incident voyageur
  • 2 mouvements sociaux
  • 2 divers incidents
  • 2 colis suspects
  • 3 jours à problèmes signalés largement sur les réseaux sociaux, mais sans annonce officielle
  • 2 voyageurs malades.

Au niveau de la répartition des torts, on a choisi d’imputer les jours « sans annonce » aux transporteurs. S’ils ne sont pas contents, ils n’ont qu’à faire des annonces expliquant la nature du problème. Du coup, on reste sur une proportion en défaveur des transporteurs (58% des problèmes contre 42% pour les usagers).

Repartition201409

Bref, pour terminer sur une touche plus ludique et puisqu’on en a beaucoup parlé dans la presse, levons un voile sur la recette de cette mystérieuse boisson qui fait fureur sur les lieux de travail des cheminots : le punch créole, appelé aussi « planteur ».

Ingrédients (quantité pour environ 10 cheminots) :

– 1 bouteille de rhum blanc
– 1 litre de jus d’orange
– 1 litre de jus d’ananas
– 1 litre de jus de mangue
– 1 litre de jus d’abricot
– 2 verres de sucre de canne
– 4 bananes et autres fruits à votre convenance

Mélangez le tout dans un grand saladier, coupez les fruits en petit dés et mettez-les dans le saladier. On peut ajouter des épices (cannelle, vanille voire poivre). Couvrez et laissez un peu reposer.

Ajoutez des glaçons et servez. Cette boisson au charme tropical ccompagnera idéalement un bon barbecue.

envelope

6 commentaires sur “Bilan septembre : un petit planteur et ça repart !

    1. C’est clair. Ce qui m’embête particulièrement, c’est que ce mode de comptabilisation me prend beaucoup plus de temps, là où il me fallait avant 5mn pour mettre à jour les stats sur le blog montre en main, il me faut maintenant 15mn…moi qui avait envie de lâcher le blog en rentrant de vacances, c’est un peu contrariant.

          1. Oui!
            Lorsque je veux saisir un nouveau motif, qui n’est pas dans la liste prédéfinie des motifs déjà présents, il demande un MDP!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>