Du mouvement social selon les cheminots de la SNCF

AlarmeIMG_1578Alarme

 

Et voilà, le mouvement social a bien lieu ce mardi 23 septembre 2014 sur les lignes B, D, H et K. On enterre donc le « B comme bravo » qui avait déjà bien pris du plomb dans l’aile, et on regrette que le retour des boulets se fassent encore plus tôt que l’année dernière.

Le blog officiel du RER B s’est finalement fendu d’un communiqué laconique, prédisant effectivement 4 trains sur 5 en heures de pointe, et 3 trains sur 4 en heures creuses.

Quant aux raisons, il faut aller trainer sur des blogs syndicaux pour les connaitre : il y aurait eu des comportements de 6 cheminots suffisamment graves, lors des grèves de juin (à propos d’une obscure histoire « d’ASCT » supprimé sur la ligne Paris-Bauvais), pour que la SNCF prennent des mesures disciplinaires à leur encontre, dont 2 mesures de licenciement.

Quand on connait la faiblesse de ce type d’institution pour blâmer ses employés qui déconnent, on peut imaginer que ça devait être sérieux. D’ailleurs, je mets ma main au feu que si l’incendie de Vitry avait été le fait d’un employé alcoolisé viré sur le champ par la SNCF, Sud rail et ses avatars seraient de même monté au créneau pour le défendre. On est comme ça chez les cheminots, on fait corps et la solidarité n’y a d’égale que la capacité à se tirer une balle dans le pied. Car à force de bloquer le service public au nom de la défense du service public, le service public finira bien par disparaitre au profit des sous-traitances opaques et des privatisations sauvages, permettant cette « flexibilité du travail » chère à nos néo-conservateurs. Et là, il sera trop tard pour pleurer. Alors continuez, les cheminots, à ce rythme là, vous n’existerez bientôt plus que dans les livres d’histoire.

Oh et puis allez, après tout, les privatisations, quand on voit ce que ça donne au Japon, Coudonc, c’est pas pire, pantoute. Mais c’est probablement du fait du caractère japonais. Si par contre on va voir du coté de l’Angleterre, là, il y a des leçons à tirer et des reflexions à mener. Allez les cheminots, on réfléchit un peu ?

MISE A JOUR POST PUBLICATION : j’osais à peine le suggérer mais en fait ce serait vrai : d’après l’express, ce serait bien à cause de cette histoire de punch dans un centre d’aiguillage que les mesures disciplinaires auraient été prises. Et ce serait donc à cause de ça qu’ils font grèves ! Merci à Plouf pour le lien. Un blog de la CGT tentait jusqu’au 23 septembre au soir de justifier cette histoire en la minimisant tout en appelant à venir manifester mercredi 24 septembre pour soutenir les collègues.

–  Tiens tiens, le billet du blog n’était plus disponible le 24 matin…Hé hé, une version dans le cache google est disponible ici et une copie pdf est téléchargeable ici

Le fait d’empêcher les employés de la SNCF de boire de l’alcool sur leur lieu de travail s’appellait sur ce billet de blog de la « repression patronale ». Chez les cheminots syndicalistes, on n’a vraiment peur de rien.

envelope

23 commentaires sur “Du mouvement social selon les cheminots de la SNCF

  1. Incroyable – Inédit – Extraordinaire !
    Depuis 22 jours, mes rames étaient-elles touchées par la Grâce ?
    Pas un seul retard,
    pas un seul incident … que du Bonheur.

    Et PAF,
    ce matin, alors que les haut-parleurs des quais annoncent un mouvement social
    à compter du 23 septembre,
    le RER B rencontre des problèmes ; incidents divers entre Le Nord et le Sud de la ligne,
    trafic ralenti, signal d’alarme tiré à Port-Royal, …
    Pendant 22 jours, je m’étais mis à rêver d’un RER B meilleur,
    Hélas, ce n’est resté qu’un rêve …

    Sinon, demain 4 trains sur 5 sur la ligne K, desserte de certaines stations en bus.

    1. Ca nous plait énormément, Boulette!

      Lu sur le blog de Céline :
      « Ce mouvement social, qui touche le RER B, D et les lignes h et k, est à l’initiative de 4 organisations syndicales, suite aux procédures disciplinaires enclenchées par la direction SNCF envers des agents. »

      Ah! Quel beau motif! Fini l’état de grâce, l’été indien! Place au général Hiver!

  2. S’il y a des procédures disciplinaires, c’est qu’il y a eu des fautes. Donc là ils font grêve parce qu’on leur reproche de commettre des fautes ?

    Je soutiens les mouvements de grêve (oxymore) lorsqu’ils sont justifiés, mais là …

    1. Ouais sauf que le problème est que sur le RER B les mouvements de grève ne sont strictement *jamais* justifiés (alors qu’il m’est arrivé de soutenir des grèves des profs)

    1. Vous savez quoi ? Les bouffeurs de merguez qui sévissent sur le RER B ont décidé que leur barbec était reconductible… Bref il faut s’attendre à ce qu’ils continuent demain leur kermesse.

          1. 5h35 : au départ d’Orsay, que des trains terminus vers Mitry Claye ce matin, ça n’a pas l’air top… Changez à Masssy pour Roissy
            Remarquez, vu qu’Air France est en grève, les Kamarads se sont dits « Inutile de desservir cette branche… » Ce ne sont pas des licenciements qu’ils leur faut, mais plutôt des cures de désintoxication

          2. Ouais enfin pour reprendre les mots d’un nabot épris de pouvoir « il est urgent de passer un coup de kärcher » sur le personnel du RER B (enfin à ce niveau je dirais plutôt du napalm…)

  3. Ah la solidarité,camarade,ya rien de mieux!!
    D’ ailleurs,on doit leur apprendre ça,au beau centre de formation de la CGT,sis à la frontière Gif sur Yvette / St Rémy-lès-Chevreuse…damned,je l’ai pris en photo (un camarade m’ a vu,mais on était sur le trottoir),mais je n’arrive pas à la mettre avec un post…
    C’est le centre de formation Benoît Frachon,si vous trouvez des photos sur le woueb…

        1. Désolé de ma réponse tardive!!
          Sur le premier lien,je ne reconnais pas le centre,ne l’ayant vu que de l’ extérieur,de loin,du trottoir…par contre,c’est bien le centre Benoît Frachon dans le second lien….effectivement,assez luxueux,dans un cadre bucolique,le terrain légèrement ombragé et traversé par l’ Yvette ,dont le doux murmure se mélange aux joyeux chants des oiseaux….
          un chouette endroit camarade!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>