Surchauffe dans le RER B – quel remède ?

soleil Aujourd’hui, il faisait vraiment très chaud dans le RER B, même dans les wagons soi-disant climés (prérequis pour que la clim soit active d’après Jérôme Lefebvre : que la nouvelle rame ne soit pas amarrée à une ancienne. Et même quand elle est active, ça surchauffe).

Alors que faire ? Une suggestion aux équipes du RER  B : ouvrir les portes des rames tout en roulant pour faire des courrants d’air. Comment ça ce n’est pas possible ? Voulez-vous dire que le train ne peut pas démarrer si ses portes sont ouvertes (comme nous le ressassent souvent les chauffeurs les jours de congestion) ?

Te te te, ça ne doit pass être vrai pour toutes les portes si l’on en croit cette vidéo :

Allez RER B, tu peux le faire !

PS : merci à @RER B Bétail pour m’avoir pointé la vidéo.

envelope

7 commentaires sur “Surchauffe dans le RER B – quel remède ?

  1. Au contraire cette chaleur est bien pratique pour les cheminots : ils peuvent organiser des barbecs en prétextant que le matériel ne supporte pas cette chaleur (alors que j’imagine que les condensateurs des rames sont assez costauds pour ça) et en prime ils peuvent se cacher derrière les malaises voyageurs causés par cette situation dont ils sont en partie responsables !!!

  2. Les portes des intercirculations non fermées (sur les pourries refourguées du rer A) devraient avoir des fenêtres ouvrables, comme à Londres dans le tube !
    (soit dit en passant, circuler avec ces portes là ouvertes n’est pas empêché électroniquement (simple verrou), mais plaider pour un B- Sud avec le retour des sprague des années 1920 grâce au nouveau quai de denfert permettrait peut-être une température anti-barbec et une meilleure régularité XD

  3. vu que la moitié des rames sont mi-nouvelles-mi-anciennes,ca ne laisse pas beaucoup de choix…et sur la moitié qui reste,composées entièrement de nouveaux wagons,au moins la moitié ne sont pas climatisées…..bon!

  4. Pas mal le coup de la porte sur les vieille rames.. n’aurait-il pas été intelligent de claquer cette porte pour la refermer.. ? au lieu de laisser le truc balloter pendant 10 minutes pour pouvoir la filmer ? (et risquer qu’un gamin s’y aventure;. après être descendu de la rame ?

    Ces portes, peuvent s’ouvrir avec une clef à pipe et se referment en les claquant ..

    La Playlist me semble comporter 32 morceaux qui n’ont rien à faire dans l’article 😉

    1. Pour la playlist, je ne sais comment la désactiver. Ces vidéos ne sont pas de moi. Par contre, j’ai déjà plusieurs fois vu des portes ouvertes entre wagons, qui ballotaient. C’était pas faute de les claquer pour les fermer car c’était très agaçant (bruit, et claque sur l’épaule), mais le loquet ne se fermait pas…
      Alors reprocher au responsable de la vidéo d’avoir mis des enfants en danger me parait un peu léger…faudrait peut être faire le tour des rames pour vérifier, n’est-ce pas ?

      1. Tu as raison, de dire que ce n’est pas parce que j’ai jamais vu en 7 ans de RER B, ce genre de portes ouvertes;

        Une porte qui ferme mal, il faut la signaler.

        Une poubelle qui fume, il faut la signaler.. et ne pas faire « j’ai pas vu, c’est pas mon problème ».

        Après, une fois que c’est signalé.. ce n’est plus son problème, c’est à la RATP de prendre le sujet en place.

        Signalement peut être fait sur le blog du RERB avec le nom du vagon (facile avec le smartphone, suffit de prendre en photo le chiffre au dessus de la porte)
        Et de claquer la photo en commentaire d’un article qui vente les mérites du sérieux sur le lavage des rames.. le truc restera pas sans réponse;

        Je suis peut-être candide, mais il m’arrive encore de signaler des trucs sur les quais.. (3 départs de feux.. en 1 an.. ce qui a permit d’éviter d’évacuer le quai à chaque fois.. et d’éviter les retards sur la ligne.. ) faut juste prendre un peu de temps (10 secondes), appuyer sur un bouton rouge, indiquer sa position, et le problème… et basta.

  5. Bonjour,
    C’est moi qui ai pris la vidéo : en descendant à Massy Pal j’ai averti 2 agents de la RATP du dysfonctionnement.
    Mettre des enfants en danger ? Je ne suis pas stupide tout de même ! Le loquet ne fermait pas ! Et si des enfants s’étaient approchés je les aurai tout de même protégés !
    Ce n’est pas moi qu’il faut blâmer, mais bien la RATP !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>