Un peu tardivement, les statistiques du RER B au mois de mai…

Marrakesh_Jemaa_El_Fna     Déjà en juin… De retour de vacances à Marrakech, je reprends les statistiques à l’aide des précieux retours des bénévoles de ce blog. A propos de bénévolat, notez bien que je ne suis pas payé par le STIF pour ce que je fais ici. Quelque part, je suis aussi un bénévole de la cause, et pour info, vous n’êtes pas prêt de voir des bandeaux de pub sur ce blog, même si par miracle la fréquentation devenait conséquente. (Ca ne mange pas pain de l’affirmer : les stats wordpress me disent qu’on est à 126 visiteurs par jour. C’est faible par rapport au potentiel des 900 000 usagers quotidiens du RER B, donc autant dire que je ne suis pas prêt d’être contacté par des annonceurs :-) ).

Bref, assez causé, passons aux choses sérieuses. Que disent les statistiques ?…Attendez, je mets de côté les souvenirs du tintamarre de la place Jemaa el Fna, et je me replonge dans les incidents du mois de mai. Ah oui…ca va mieux qu’en avril. On revient presque au niveau de février (42% de jours à problème contre 40% en février, record toujours à battre). Enfin ça va mieux…ça dépend de quel point de vue on se place, car on déplore 3 suicides tout de même, ce qui n’est pas vraiment bon signe pour notre société.

Au tableau global des désolations, on note :

  • 1 panne de matériel,
  • 2 pannes de signalisation
  • 3 incidents graves voyageurs
  • 1 mouvement social
  • 2 divers incidents
  • 1 colis suspect

Soit 8 jours à problèmes sur 19 jours ouvrés (8 jours à problèmes pour 20 jours ouvrés en février).

Au passage, on sera rassuré d’être revenu à une situation normale en ce qui concerne la répartition des responsabilités entre usagers et transporteurs : 60% pour la régie, 40% pour les usagers. Exit l’anomalie du mois d’avril :

Repartition2014

Reste désormais à espérer que la tendance baissière se confirme en juin, et que le moral des usagers s’améliore. A ce sujet, je vais tenter une note d’optimisme : je sens que notre grand et majestueux président est aux mannettes (de pédalo) et va vite rétablir un climat de confiance dans notre beau pays, repoussant ainsi les tentations des extrêmes qui ont sévi ce 25 mai. Pas crédible ? Tant pis. Pour cet été, j’ai décidé de tenter la méthode coué.

Ah, pour terminer, un fait vraiment notable du mois de mai : Céline, modératrice du blog officiel du RER B est sortie du bois et s’est fendu d’un commentaire sur ce blog-ci. C’est donc qu’elle nous lit. Alors bonjour Céline, et surtout continuez à publier sur votre propre blog. Quand je vous lis, je suis sous le charme, un peu comme un serpent de la place Djema el Fna, subjugé par son prince charmeur et joueur de ghaïta…La ghaïta, vous savez, cette petite trompette nasillarde qui fait ronronner les cobras ! D’autres appellent cela le pipeau. On en trouve un très bon interprète en la personne de Romain Duris dans le film de Klapisch « les poupées russes ».

envelope

2 commentaires sur “Un peu tardivement, les statistiques du RER B au mois de mai…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>