Mars se termine, le printemps est là, on attend les hirondelles…

coeur-de-marie Bon, les fans de roller-coster et du parc Astérix ont dû être déçus de mes promesses fin février, où je vous prédisais un mois de mars « rock’n roll ».

En effet, le mois de mars aura finalement été à l’image de sa météo : varié mais pas catastrophique, avec même des moments agréables où l’on pouvait sortir le pastis sur la terrasse. Bon, de là à faire la sieste dans le RER comme suggéré par les résultats d’une enquête menée par le président de l’INSV, et d’y prévoir des wagons spéciaux à cet effet, faut quand même pas déconner. On a connu des jours bien tassés avec tout de même 48% de jours à problème, soit presque un jour sur deux.

Te te te, inutile de pavoiser, messieurs de la régie des transports, c’est juste la tendance à une légère amélioration qui nous réjouit un peu, et aussi de voir que les travaux du quai de secours à Denfert Rochereau ont bien démarré.

Détail des plaisirs de mars :

  • 1 panne de matériel
  • 3 pannes électriques
  • 1 panne de signalisation
  • 1 incident voyageur
  • 2 incidents techniques
  • 2 divers incidents
  • 1 colis suspect
  • 1 voyageur malade.

Ce qui fait quand même 10 jours à problèmes sur 21 jours ouvrés, avec 75% imputable à la régie et 25% aux voyageurs.

Non en fait je ne vois pas pourquoi je me réjouis. Comme dirait Louis de Funes dans la grande vadrouille, c’était pas mauvais, c’était très mauvais. Jérôme Lefebvre, au piquet !

Pour le mois d’avril, on va suivre le dicton : ne te découvre pas d’un fil. Je ne ferais donc aucun pronostic, même si les vacances de paques devraient probablement amener un peu de calme dans les transports.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>