4 mois plus tard…

La une du ParisienVous l’avez peut être remarqué, le Parisien du mercredi 5 mars a fait sa une sur le RER B, avec une double page consacrée au « grand gachis » : 650M d’euros investis pour le plan de modernisation RER B Nord+ avec les résultats qu’on connait (voir les statistiques). L’un des articles (disponible en ligne en version non abonné ici) cite explicitement ce blog, votre serviteur, et mentionne ses statistiques. Alors, oui bien sûr, je ne suis pas peu fier de cette forme de consécration, et je remercie bien Le Parisien et ses journalistes Carole Sterlé et Gwenael Bourdon, ainsi que le comité des usagers du RER B Nord qui leur avait signalé ce blog.

C’est donc l’occasion de dresser un petit bilan un peu plus de 4 mois après la création de ce blog :

  • Du coté des statistiques, le bilan est plutôt positif puisque Le Parisien les cite. C’est donc qu’elles sont utiles, parlantes et suffisamment fiables pour qu’un quotidien national s’en serve.
  • En ce qui concerne la fréquentation de ce blog, d’après wordpress, on est à 127 visiteurs en moyenne par jour, avec des pointes allant de 300 à 600 visiteurs par jour. Je ne suis pas spécialiste du web, mais il parait que c’est plutôt pas mal. Bien sûr, comparé aux 900 000 usagers quotidiens du RER B, ça paraît bien dérisoire, sans compter le nombre de « like » qui reste plutôt faible.
  • Du coté des actions proposées, c’est plus mitigé. La page « agissez » reste très peu visitée. Les statistiques de fréquentation montre que les modèles de lettres aux responsables politiques proposés sur ce blog sont peu téléchargés, et donc nécessairement que les lettres sont peu envoyées. Il doit de toute évidence être plus facile de cracher sa rage de manière compulsive sur les réseaux sociaux, que d’imprimer un fichier quasiment prêt, signer, timbrer et poster.

Au niveau bilan des actions elles-mêmes, j’ai envoyé moi-même ma lettre au Maire de ma ville le 19 janvier dernier, en utilisant le modèle proposé. J’ai eu droit à une réponse assez amusante le 10 février : le Maire m’écrit qu’il est lui-même usager des transports en commun donc conscient des problèmes du RER B et qu’il les déplore tout autant que moi ! Il me dit que l’équipe municipale travaille quotidiennement sur ce sujet, et qu’il transmet ma lettre à la RATP.  Ce qu’il a fait. Tout le pouvoir politique d’un Maire résumé en cette simple phrase : « Je transmets ce jour votre courrier à la RATP afin que votre réclamation soit prise en compte et qu’une réponse vous soit apportée de leur part« . Mon Maire fait le passe-plat…

La RATP m’a d’ailleurs répondue en me servant le gloubi boulga habituel de son schéma directeur, qui en soit, paraîtrait très encourageant si on n’avait pas en-tête la désillusion du plan de modernisation RER B Nord+ et son bilan calamiteux vanté par Le Parisien ce mercredi. Et c’est tout le problème : à part créer un blog (rerb-leblog.fr), que font-ils vraiment pour améliorer la situation ? La création de ce blog en pleine débâcle de la mise en œuvre du plan de modernisation RER B Nord+ a même sonné comme une provocation. Est-ce là tout le pouvoir des nos dirigeants et de nos services publics aujourd’hui ? Créer un blog, embaucher une modératrice, Céline, qui communique fort malheureusement, organiser cet exercice démagogique du « tchat avec le directeur » (voir le résultat pathétique) et modérer les commentaires des usagers en minimisant les problèmes ?

C’est donc pour éviter de les laisser ainsi babiller tranquillement que je continuerai, avec votre aide, à faire mes stats et à tenter avec les moyens qui sont les miens de pousser vers l’amélioration. Car c’est bien le seul objectif qu’on peut se fixer.

Bien à vous,

« Gilles Cébé »


3 commentaires sur “4 mois plus tard…

  1. Bonsoir Gilles, quelques commentaires rapides sur votre article. Tout d’abord félicitations pour la progression de votre blog, je pense que cela justifie l’effort que nous continuions à y contribuer.

    Ensuite votre maire n’est pas le seul impliqué sur cette ligne et pas mal d’élus tentent de se mobiliser, sans réellement plus d’efficacité. Sachant qu’ils ont a priori plus de poids et de temps que nous autres pauvres us(ag)és, cela montre que le chemin est encore long à parcourir. C’est plus pour moi un message d’optimisme (il est normal que cela prenne du temps pour faire bouger les incapables qui peuplent le STIF, la SNCF et la RATP) qu’un message de désespoir.

    L’action doit pour moi se faire dans ce sens : occuper le terrain de l’information en permanence. Quand ces « responsables » du STIF, de la SNCF et de la RATP en auront assez de voir leur « travail » brocardé sur Internet, alors on pourra espérer quelque chose. C’est pourquoi en ce qui me concerne, je ne suis pas prêt non plus d’arrêter de contribuer sur la partie du blog officiel pour souligner toutes les carences et les réponses hors sujet ou absentes face aux problèmes qui nous ruinent notre quotidien.

    1. Merci à vous. Merci aussi pour les bonnées idées que vous m’avez donnée (que je n’ai pas encore toute exploité), et votre réactivité sur le suivi de la presse.

  2. Je confirme également que la municipalité de Palaiseau s’est mobilisée : en représaille, les cheminots ont dégradé le trafic sur cette section du RER B bien plus qu’ailleurs…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>