A défaut de pouvoir rénover la qualité de service du RER B, la RATP « dialogue » avec ses usagers. La belle affaire…

BBoulet

Le 29 décembre 2013, le RER B a fait jaillir sur la toile son propre blog : http://www.rerb-leblog.fr/. Objectif officiel, informer les usagers sur les « nombreuses facettes et territoires » qui composent la ligne B « du nord au sud », d’établir le « dialogue » avec les usagers et de partager nos « expériences de voyage au quotidien ». C’est beau comme un camion.

Mais hélas, voilà encore un bel exemple de la maladie du siècle : le cache-misère. On ne peut que sentir l’influence politique de notre président d’Ile de France adoré, Jean-Paul Huchon qui est bien placé, avec ses amis de droite comme de gauche, pour connaître et disséminer les miasmes de cette maladie : masquer l’impuissance ou l’absence de volonté et de moyen par une com’ bien sentie, amadouer l’électeur (ici l’usager) pour mieux faire passer leur inertie…

Le problème de la technique du cache-misère par la com’, c’est qu’elle s’avère redoutablement efficace lorsque maîtrisée par de vrais professionnels. Du point de vue de l’expérience client, on ne peut pas dire que la RATP brille par son professionnalisme. Ce serait quand même un comble qu’à défaut de rénover la qualité de service, ils mettent néanmoins le paquet sur le cache-misère en recrutant de vrais professionnels de la com’, mais hélas…

Dans tous les cas, à vous de montrer que vous n’êtes pas dupe en posant les questions qui dérangent à l’avatar féminin du blog. A vos marques

3 commentaires sur “A défaut de pouvoir rénover la qualité de service du RER B, la RATP « dialogue » avec ses usagers. La belle affaire…

  1. Tout ce que je peux dire est que ça censure à mort sur le blog sus-mentionné. J’ai posé courtoisement quelques questions du style « pourquoi vous n’évoquez pas les incidents », elles sont systématiquement été invalidées.

    Un petit bout de dialogue qui m’a bien fait marrer et qu’on retrouve ici : http://www.rerb-leblog.fr/mouvement-social-sur-le-rer-b/#comments

     »
    Tomas
    7 janvier 2014

    Suite à ces mouvements de grève, les voyageurs qui ont subi des retards et voyagé dans des conditions désastreuses vont ils être indemnisés? Ce serait le minimum.

    Céline (animatrice)
    8 janvier 2014

    Bonjour Tomas,
    Nos équipes se mobilisent pour limiter l’impact de ce mouvement, qui touche la ligne B les mardis et vendredis. Quelques missions peuvent néanmoins être supprimées, en matinée et au cours de la journée. Lorsque c’est le cas, une information vous est transmise afin que vous puissiez anticiper au mieux votre trajet.
    La gêne liée à ce mouvement est de fait réduite, voir nulle, et ne fait donc pas à ce jour, l’objet d’une indemnisation. »

    No comment…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>