Temps de retour à la normal par type de perturbation, 1er trimestre 2016 (1/4)

Bonjour

Ce premier article, d’une série de 4, fait écho à l’article publié dans le journal Le Parisien du 06 Novembre 2016, où le site Citymapper avait publié, pour Octobre 2016, un palmarès des perturbations, où le RER B avait obtenu le résultat suivant :

Les réactions de la RATP et de la SNCF ne s’étaient pas faites attendre, et je cite Le Parisien :

« La RATP et la SNCF se montrent en tout cas sceptiques sur la méthode de calcul employée par l’application Citymapper concernant le nombre d’incidents et les temps d’attente correspondant. « Seule une analyse des données sur une longue période, couplée à une analyse fine des causes, est pertinente » souligne-t-on du côté de la régie. Tandis que la SNCF estime ces chiffres « fantaisistes » et « impossibles à vérifier ».

Et pour Novembre 2016, Citymapper avait publié ceci (parution Le Parisien 14 Décembre 2016) :

Que la RATP et la SNCF se rassurent, au Blog d’En Face, nous avons repris et considéré les incidents aux Jours Ouvrables et Heures de Pointe, en prenant en compte l’application Courbis.fr, qui indique les heures de début d’incident, de fin d’incident mais le trafic « reste perturbé », et de retour à la normale

Quand la SNCF indique que ces chiffres sont fantaisistes et impossibles à vérifier, nous allons bien voir

L’application Courbis.fr remonte les incidents que la RATP-SNCF jugent digne d’intérêt à prendre en compte. Et ce n’est pas la faute du site Courbis.fr

La tendance actuelle observée sur Courbis étant que la journée est « normale » alors qu’il y a des perturbations

Quand nous n’avons pas l’incident notifié dans Courbis.fr, nous ne les avons pas pris en compte dans les tableaux ci-dessous

Autre gentillesse : nous avons enlevé les mouvements sociaux, dans un premier temps

Les mouvements sociaux ne sont pas des incidents, mais ils seront indiqués pour montrer l’effet sur les délais de retour à la normale

Nous faisons bien la distinction entre l’heure de fin de l’incident et l’heure de retour à une situation normale, à savoir qu’il n’y a plus de message relatif aux perturbations suite à la fin de l’incident

Ce qui nous donne ce premier tableau pour Janvier 2016 :

Pour Février 2016 :

Pour Mars 2016 :

Si nous prenons en compte les mouvements sociaux, nous obtenions ceci pour Février 2016 :

Pour Mars 2016 :

Commentaires : Pour février 2016, il y a eu une grande semaine « Promotion amiante -20% de missions ! », qui explique cet écart par rapport aux autres délais

Nous notons une certaine disparité, en fonction des mois, pour les mêmes types de perturbations

Derrière une expression générique se cache une diversité de perturbations, plus ou moins complexe à résoudre

La réalité est toujours plus compliquée que prévue !

Nous allons donc continuer de faire plaisir à la SNCF, en lui montrant que les chiffres peuvent être sérieux, et qu’il est possible de les trouver, avec 3 autres articles, pour les 3 derniers trimestre de 2016

Et si elle pouvait éviter de nous prendre pour des cons, ce serait fortement apprécié

A suivre

 

 

Animations en gares pour le RER B : le Centre et le Sud grands perdants

Bonjour

Cet article est parti d’une remarque faite par @Nialiex suite à une annonce d’animation en gare parue sur Twitter le 23 Avril 2017

Bien entendu, j’y suis allé de ma remarque arrogante, voire agressive. Dans la mesure où mon compte est « muté », j’aurai pu attendre une réponse encore X (aucune allusion au parcours de Denis) mois

J’ai donc repris les annonces parues en très grande majorité sur Twitter, très peu sur le Blog Officiel de Chrichri, et 5 heures plus tard, pour vous donner une idée du temps, voici ce qu’on obtient

Il s’agit exclusivement des animations avec des agents du RER B, et non pas de certaines animations tel que prendre en photo sa trombine à Denfert avec le studio Harcourt, ou un dépistage gratuit du VIH

Un camembert :

Zone Nord : des branches Roissy et Mitry-Claye à Gare du Nord inclus (dépendance SNCF)

Zone Centre : Châtelet- Les Halles à Cité Universitaire inclus (dépendance RATP)

Zone Sud : Gentilly vers Saint Rémi et Robinson (dépendance RATP)

Voilà, on ne peut pas dire que les zones Centre et Sud soient particulièrement gâtées. Le CM du RER B joue effectivement sur les mots, il y a eu des animations sur la zone Sud, certes, mais sans donner de précisions

Alors, nous allons continuer à donner des précisions, car au Blog d’En Face, on aime bien aller au bout du bout des choses

La répartition, par trimestres, des 108 animations entre le 08 Avril 2014 et à ce jour

Et nous remarquons, à mi-mai 2017, qu’il n’y a eu aucune animation depuis le 10 Novembre 2016 pour le Centre, et rien pour le Sud depuis le 08 Septembre 2016

Alors qu’il y a eu 10 animations depuis sur la zone Nord

Rappelons simplement que Jérôme était du côté SNCF et que Denis Masure est du côté RATP

Ce qui semble être étonnant, par rapport au pic des animations observé pour le 3ème trimestre 2016 (14 animations)

Jérôme semblait bien aimer ces animations, par 4 fois il figurait sur des photos !

Par contre, pour Denis, je ne l’ai pas vu une seule fois sur des photos d’animation, à moins que je ne me trompe

Un petit détail des animations, par localisation géographiqe, pour donner un aperçu des sujets traités :

On pourrait se dire « Mais c’est normal, cette répartition, il y a plus de travaux sur la partie Nord que sur la partie Sud ! » Certes, il est vrai qu’il y a eu plus de gares rénovées et de travaux sur le Nord (7) que sur le Centre [0) et le Sud (3, dont 2 pour Arcueil Cachan et un pour Orsay-ville)

Mais nous remarquons la diversité des sujets traités sur la partie Nord, là où le Centre et le Sud ne sont pas vraiment gâtés

Autres remarques désobligeantes : La période chaude des 25 et 26 Août 2016 ne semble avoir touché que les gares de Roissy TGV2, La Plaine Stade de France et Gare du Nord (2 fois). Même si nous sommes dans le symbole (combien de bouteilles distribuées ?), les autres gares n’ont pas souffert de la canicule !

Le soutien aux étudiants pour leurs examens : apparemment, les étudiants de Laplace Maison des examens n’ont pas besoin de soutien ! Seuls ceux de Parc des expositions en ont besoin !

Le Sud n’a donc pas besoin de faire l’objet d’animations pour des amélioration de services, Orsay-Ville n’étant pas un centre brillant par sa recherche scientifique ! Et personne ne cherche du travail, bien entendu

Voilà, quand on prend les voyageurs pour des crétins, le risque est de se prendre des coups de bâtons en retour. Et les retours ne sont pas finis, en toute arrogance

Encore plus de détails ? En voilà

Pour le Centre :

Pour le Sud :

Et pour le Nord :

Cordialement

Churchill, mais pas Pétain

Bonjour

Le 9 Mai a eu lieu un tchat « en direct » avec Denis Masure, pour répondre aux 200 questions des voyageurs suite aux difficultés engendrées par les travaux à Arcueil Cachan

Vous pouvez relire cette intervention ici

Tout d’abord, le « direct » n’en n’a d’apparence que le nom. Les questions sont d’abord filtrées en amont, quelques jours avant et pendant le tchat, et Denis a répondu à un nombre restreint de questions entre 12h00 et 13h30

Si vous conservez votre pseudo habituel et que vous avez une réputation de casse-bonbon, il y a peu de chances que vos questions passent. Et on peut toujours argumenter du fait que «on ne peut pas répondre à tout le monde, il y a un choix, c’est évident »

Je passerai sur le fait que, 3 jours après, et malgré 200 questions, le tchat n’a suscité que… 2 commentaires ! Vous connaissez la rapidité de Christophe à valider vos commentaires

Surtout qu’un autre article est paru le 12 Mai pour le relooking de la gare de Sevran Beaudottes, histoire de passer à autre chose

Bon, ça y est, je redeviens arrogant, voire agressif. Désolé c’est dans ma nature

En parlant d’arrogance et d’agressivité, celles-ci ont été alimentées, par 2 fois, lors de ce tchat

Une première fois par cette remarque de Denis, qui est devenu un hashtag sur Twitter #ondoitfaireavec

M’enfin ! Qu’est-ce que cela signifie ? Un directeur de Ligne Unifié, avec son niveau de responsabilité, avec le nombre de personnes sous ses ordres, qui écrit cela ? Il a vraiment envie de se battre ? Il présente une attitude exemplaire ?

C’est vraiment une insulte

  • Envers les voyageurs coincés sur les quais, entassés dans des trains surchauffés, bondés
  • Envers les agents de gare, les conducteurs, les techniciens qui réparent au plus les incidents, fruit de 20 ans d’inaction

Il faudra attendre quand ? Combien de temps ? 2018 pour voir mettre en application le plan « Changement de caténaires » ? 2025, si tout va bien, pour commencer à avoir des trains aux capacités augmentées ?

Est-ce vraiment motivant d’avoir au sommet de cette direction un directeur, qu’on imagine les mains dans les poches, en train de dire « Ben de toute façon, il faut faire avec… » Ce serait plutôt : « Il faut faire sans »

C’est quoi ce défaitisme ? On attend à ce poste un De Gaulle, un Churchill, mais certainement pas un Pétain

En plus, certains axes d’amélioration, évoqués depuis fin 2013 sur Twitter, sur le Blog, sont immédiatement applicables avec une visibilité d’amélioration à court terme

Et rejeter la responsabilité sur le STIF « C’est lui qui décide », et sur les voyageurs n’est pas vraiment adroit de sa part

A Denis de tanner le STIF et de lui dire « Réduis tes délais, on va droit dans le mur » Eh bien non, cela ne semble pas être de mise avec Denis

La deuxième fois, cet autre passage m’a énervé :

Petites questions :

  • Est-ce Christophe vous remonte aussi les remarques récurrentes des twittos qui son « mutés », à savoir superbement ignorés, censurés d’une part sur Twitter et d’autre part sur le Blog Officiel ?
  • Vous validez donc cette censure sur les 2 moyens de communication des voyageurs envers la DLU ?
  • Comment pouvez-vous avoir idée de la réalité du vécu des voyageurs si vous participez et cautionnez cette censure ?
  • Qui vous donne le droit d’ailleurs d’effectuer cette censure ? Afin de présenter un twitter et un Blog clean, sur le mode «cavamieux » envers vos supérieurs hiérarchiques ?

De toute façon, on ne se fait pas d’illusion, d’ici 1 an, 18 mois maximum, vous et Christophe céderez votre place au nom de l’alternance qui prime sur la DLU Vous serez amené à d’autres fonctions

Avec un peu de « chance », vous finirez peut-être directeur de la SNCF, c’est tout le malheur qu’on vous souhaite

Cordialement

 

La RATP ne sait pas communiquer ?

Ou pas !

Ce matin, j’annonçais dans un commentaire, que la RATP communiquait moins bien que la SNCF. C’est vrai, mais pas de quoi en faire une généralité.

En fait, la RATP ne sait pas bien communiquer sur la ligne B du RER. ça donne l’impression que la gestion est en panique au moindre soucis d’exploitation.

 

Oui, on nous dit que c’est perturbé. Oui, on sait qu’ils font le maximum pour rétablir la situation. Mais par contre, Non, on n’a pas le droit de savoir ce qui est actuellement fait sur la ligne pour rétablir la situation, et Non, on a pas le droit d’avoir des informations sur l’impact sur notre trajet.

 

Mais alors, on croirait que le capitaine a bien résumé la situation de la ligne ?  Et ailleurs c’est comment ?

 

Ligne A :

 

Désolé c’est flou. Mais le texte est clair compréhensible.

Un peu plus tard :

OK, on peut mieux faire : répercution de divers incidents. Par contre, on annonce l’impact : rallongement du temps de trajet de 10 à 15 minutes.

Donc : SI on sait faire à la RATP !! La ligne A le fait tous les jours. (Ce n’est pas la première fois que je vois ça.)

Entre les panneaux de pub qui sont squattés pour annoncer des travaux (VS les format A3 ou A2 placardé sur les murs pas très visible pour la ligne B). Et ces vrais messages qui donnent une vraie info pertinente !

Allez, au CCU, vous avez des collègues de la ligne A qui savent faire, inspirez vous de ces méthodes de communication, ça vous évitera de payer des gens à répondre sur twitter à chacune des 40000 personnes qui  posent exactement la même question !

contrôle des titres de transport.

Ce matin j’ai vu pour la 2eme fois un contrôle avec quelqu’un qui n’a aucun papier sur lui.

Du coup, le pv a été dressé avec les informations fournies par la nana qui a fraudé.

Elle a donc reçu un papier lui donnant 15 jours pour régler 100€. Et si elle a un pass navigo en cours de validité ça ne fait que 60€.

Bon, c’est bien beau tout ça.  il lui aura suffit de donner les coordonnées de n’importe qui, pour ne jamais être inquiété.

Pas très fiable le système.